Une quête de profondeur...?

L'art de vivre, la réflexion et les discussions liées au mouvement.

Re: Une quête de profondeur...?

Messagepar SulfurBlood » 20 Fév 2018, 13:46

Cogitum ergo sum (Je pense donc je suis) Descartes.
Il y a encore dans de ce monde des penseurs, qui n'appartiennent pas pour autant à la culture goth. Beaucoup de nos contemporains les considèrent comme des êtres à part, dont on entend les voix, sans retenir, comme souvent, les messages qu'ils dispensent.
Etre à part.. N'est-ce pas notre sort, à nous qui sommes différents, que nous l'ayons choisi ou pas ? De quoi nous sert notre tenue vestimentaire ? De signe de ralliement? Juste pour le côté "esthétique"? De signe de démarquage?
Sommes-nous bien sûrs d'être les seuls à rechercher la profondeur ? Comment nous y prenons nous pour atteindre cette recherche?
Autant de questions qui ne concerne pas uniquement la minorité que nous sommes, mais l'ensemble de l'humanité; en tout cas ça le devrait, avec au bout donner un sens à la vie.

De ce que j'a lu sur ce topic, j'ai pu en extraire une autre question. Qui sommes nous ? Cette question, regardez-y bien, on se la pose tous d'une façon ou d'une autre. Et ça me réconforte, de savoir que je ne suis pas le seul à me la poser.

J'ai bien conscience aussi que ce genre de réflexion, conduit bien souvent à un sentiment de solitude; vous êtes d'ailleurs plusieurs (es) à en faire état. J'ai lu à plusieurs reprises que nous nous moquons de ce que les gens pensent de nous. J'en fais partie. Toutefois, je dois reconnaître, que certains avis, me sont utiles dans ma construction d'homme, me donnent des pistes de réflexions, principalement quand ces avis viennent de personnes proches. Sans vouloir passer pour un égocentrique, il est parfois utile de se poser, voir de poser la question de savoir comment ces personnes qui nous sont proches nous voient.

J'en conviens, ce n'est pas une démarche simple que la quête de profondeur; cela nécessite bien des efforts pour se débarrasser de tout ce qui nous encombre, une certaine tolérance de soi, une patience infinie et une force constante pour y parvenir, tout en gardant à l'esprit que chaque jour il nous faudra approfondir encore et toujours. N'est-ce pas aussi une quête vers la perfection ?
Comme un parfum de vieille mort.
Avatar de l’utilisateur
SulfurBlood
Apprenti romantique
 
Messages: 114
Inscription: 06 Fév 2018, 00:54
Localisation: LYON-69004 Croix-Rousse

Re: Une quête de profondeur...?

Messagepar gothicat69 » 23 Fév 2018, 02:25

bonsoir,

Ce qui compte, à part le look qui est seulement une apparence, çà n'engage que moi, c'est aussi s'interroger sur le sens de la vie, quel but, aller au-delà des mouvements de mode, de style, et surtout s'interroger sur le sens de la vie, ne pas tout accepter car c'est "tendance".
La servilité est au dévouement ce que l'hypocrisie est à la vertu
gothicat69
Bibligothécaire
 
Messages: 261
Inscription: 16 Fév 2011, 01:00
Localisation: Lyon, cette ville mystérieuse avec ses traboules

Re: Une quête de profondeur...?

Messagepar SulfurBlood » 23 Fév 2018, 14:12

gothicat69 a écrit:bonsoir,

Ce qui compte, à part le look qui est seulement une apparence, çà n'engage que moi, c'est aussi s'interroger sur le sens de la vie, quel but, aller au-delà des mouvements de mode, de style, et surtout s'interroger sur le sens de la vie, ne pas tout accepter car c'est "tendance".


Bonjour gothica69,
Vaste sujet que le sens de la Vie ! Les siècles passeront qu'aucun penseur, à mon sens, n'aura fait le tour de la question,tout juste émettront-ils des idées qui feront réfléchir ceux qui se posent des questions sur ce sujet. Malraux disait, je cite : "la vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie", fin de citation.
C'est sûr que le look est une apparence pour certains, mais je ne pense pas qu'en ce qui nous concerne, ce soit seulement une apparence; il y a autre chose derrière.
Tu as raison aujourd'hui la tendance est de tout accepter, mais est-ce vraiment de l'acceptation ? Mais le fait-on parce que, de guerre lasse, on n'a plus envie de lutter ou parce que l'individualisme est tellement ancrée dans les mentalités, que l'on a pas envie de faire bouger les choses?
Je vais te faire un aveux: la plus difficile chose que j'ai à accepter c'est moi-même.Du coup ça me rend plus indulgent envers les petits travers que je vois chez les autres.
Comme un parfum de vieille mort.
Avatar de l’utilisateur
SulfurBlood
Apprenti romantique
 
Messages: 114
Inscription: 06 Fév 2018, 00:54
Localisation: LYON-69004 Croix-Rousse

Précédente

Retourner vers Index du forum Retourner vers Débat sur les ressources et idées liées au mouvement gothique


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron