Quand Gothique rime avec Musique

L'art de vivre, la réflexion et les discussions liées au mouvement.

Quand Gothique rime avec Musique

Messagepar AnarkiA » 17 Mai 2008, 22:11

Je continue sur ma lancée d'intérogations toutes plus lourdes et bouleresques les unes que les autres.

Donc oui, j'ai entendu dire, ici et ailleurs, que pour être gothique il fallait écouter de la musique Gothique. C'est un fait. N'est ce pas ? Une vérité.

Bien. Sauf que j'ai aussi entendu dire, que dans le mouvement, seule la musique importait. Que juste le fait d'écouter de la bonne musique de la mort qui tue, faisait de nous des Gothiques, avec du sang noir, un coeur de pierre et des larmes en verres. J'abuse je sais. Mais pour que vous saisissiez.

Et malheureusement, je ne suis pas d'accord. Et j'ai appris ces derniers temps à ouvrir un peu le monde sur mes idées, que je ne pouvais plus être d'accord avec tout, toujours tout croire, ou tout vouloir.

Le mouvement gothique est encestrale, peut être pas non, mais viens du mouvement Punk, (je ne vais pas vous faire un dessin), les gothiques, ont voulu à leur tour se détacher du mouvement punk pour créer un mouvement en marge, plus doux et plus romantique.

De ce romantisme, de cette noirceur naissante, est seulement venue à apparaitre, la musique Gothique.

Celle ci, inspirée par l'ideologie du mouvement, a écrit des textes, noirs, et désireux d'apporter une profonde idée de mélancolie.
Rien qu'avec ce culte de la mélancolie, on se détache de cette idée : gothique = musique.

Puis est venu ce style vestimentaire, joliment volé, enfin, empreinté, à nos dames 18-19e siècle ainsi qu'à nos beaux messieurs. Ceci est bien loin de la musique, voulant imprimer un style d'élégance et de rafinement.
C'est dans cet esthétisme de rafinement que s'éveil un gout prononcé pour la litterature du 19e siècle, sombre et poètiquement maccabre.

Litterature, Punk, Esthétisme...sans parler de toutes ces oeuvres, illustrations, peintre, photographes, qui marquent le mouvement de leurs mains.

Et Gothique n'est que musique ? Mais mes amis, qu'est ce la musique ? C'est écouter, ressentir, vivre. Et non s'associer à un genre, si les musicien ont créé le mouvement gothique, c'est qu'ils ont eu l'âme à la mélancolie, à la beauté et à l'envie de créer et d'exister.

Cessons le blasphème.

Image
Avatar de l’utilisateur
AnarkiA
Administrateur
 
Messages: 16559
Inscription: 20 Mar 2008, 14:50
Localisation: Aix En Provence

Messagepar Aldarone » 18 Mai 2008, 11:03

toutes plus lourdes et bouleresques
Arrête de te poser sans cesse en victime, ça ira mieux :mrgreen: (cf. ton autre topic :wink: )

Pour ma part je suis d'avis que c'est la musique le fondement. Mais je pense aussi qu'il y a un style culturel qui, sans être "gothique", se retrouve chez la majorité des gens qui se revendiquent du mouvement (par exemple un intérêt pour le noir, la mort, les vampires, les chemises a jabot,... *liste non exhaustive bien sûr*)

Quelqu'un qui aime tout ça sans écouter de musique gothique (et qui se revendique pourtant gothique) n'est pour moi au mieux qu'un spookie éclairé.
Avatar de l’utilisateur
Aldarone
Apprenti romantique
 
Messages: 85
Inscription: 26 Mar 2008, 15:20
Localisation: +48° 33' 57.68", +7° 45' 11.26"

Messagepar AnarkiA » 18 Mai 2008, 11:39

Pas une question de victime, je faisais référence à un autre forum qui ne se pose pas ce genre de question, et qui les trouve stupide c'était juste un peu d'ironie comme j'ai besoin d'en ajouter de plus en plus souvent ces temps ci :fume:

SI je résume, tu pense qu'on ne peut pas être gothique sans écouter de la musique gothique (ce que je plussoie) mais qu'il y a quand même une part de culture derrière ?
Avatar de l’utilisateur
AnarkiA
Administrateur
 
Messages: 16559
Inscription: 20 Mar 2008, 14:50
Localisation: Aix En Provence

Messagepar Aldarone » 18 Mai 2008, 14:33

Oui, mais je considère pas ça comme de la culture gothique.
On est pas gothique si on aime les vampires, Baudelaire,...

C'est juste une caractéristique fréquente mais non-obligatoire. (On peut être gothique et ne pas supporter le noir par exemple)
Avatar de l’utilisateur
Aldarone
Apprenti romantique
 
Messages: 85
Inscription: 26 Mar 2008, 15:20
Localisation: +48° 33' 57.68", +7° 45' 11.26"

Messagepar AnarkiA » 15 Juin 2008, 16:00

il y a toujours une idéologie et une culture précise d'où provient les thèmes de la musique je pense.


Je suis bien d'accord avec toi dans la mesure ou la musique est forcément inspirée par quelque chose.
Avatar de l’utilisateur
AnarkiA
Administrateur
 
Messages: 16559
Inscription: 20 Mar 2008, 14:50
Localisation: Aix En Provence

Messagepar Aleph » 15 Juin 2008, 16:26

A mon humble avis, il faut prendre le probleme à la base.Le mouvement gothique n'est simplement que la majeure partie de la scene New Wave, le mot gothique a ete cree par un journaliste à l'epoque pour essayer de comprendre toute cette vague de jeunes fringués en noir...Les principaux acteurs du mouvement ont toujours rejete ce terme...
Maintenant, les influences dejà n'appartiennent pas au mouvement, en influence oui, bien sur le fameux romantisme sombre mais aussi, le glam rock de Bowie et de Alice Cooper, les differents faits divers dans les journaux de l'epoque , certains livres religieux hindoues, la culture chamanique, les arts occultes, la legende des loups garous etc etc....
Aleph
 

Messagepar chris2sinape » 20 Oct 2008, 13:32

Il me semble que le terme musique gothique a ete utiliser la 1ere fois par un journaliste pour decrire les creations de Joy Division
Avatar de l’utilisateur
chris2sinape
Mage noir
 
Messages: 2263
Inscription: 19 Oct 2008, 23:27
Localisation: Clamart

Messagepar defontney » 22 Oct 2008, 08:21

en donnant la vieille définition:
le gothique est une ouverture sur certains arts:
musicaux
littéraires
graphiques
(et pourquoi pas) phylosophiques?

donc pour les "goth" de FG qui disent que c'est juste la musique, ils ont en partis raison.

Le truc vexant: mais si un metaleu se dit gothique en écoutant que du metal mais en respectant les autres arts, est-il gothique?... That is the question.
Avatar de l’utilisateur
defontney
Communautaire confirmé
 
Messages: 616
Inscription: 10 Oct 2008, 22:11
Localisation: près de metz

Messagepar Olion » 22 Oct 2008, 12:06

defontney a écrit:Le truc vexant: mais si un metaleu se dit gothique en écoutant que du metal mais en respectant les autres arts, est-il gothique?... That is the question.


Est il assez bien pour rentré dans le moule goth? :lol: moi j'ai tout jour vus le gothisme comme une culture ouverte à tout le monde ce qui la différencie à certaine ou il faut forcément tout les "codes" pour être accepter.

Moi j'écoute énormément de métal mais aussi d'autre truck et pour la musique goth je commence à connaître, j'ai énormément de mal à dire si je suis goth ou pas car je ne sais pas vraiment à quelle niveau on peut le dire mais cette culture m'intéresse vraiment que se soit en vêtement ou autre... puis j'aime cette ouverture d'esprit qui me correspond bien (pas tous car y à certain qua qui sont limite sectaire).
Avatar de l’utilisateur
Olion
Mage noir
 
Messages: 1878
Inscription: 27 Aoû 2008, 14:17
Localisation: France

Messagepar Scarhatred » 22 Oct 2008, 17:22

Franchement j'aimerais bien voir pourquoi vous dites qu'il y a une ouverture d'esprit dans le mouvement goth.

Plus précisement je suis RELATIVEMENT d'accord si vous vouliez dire que le mouvement gothique est ouvert, mais si vous parlez des gens qui le font vivre alors là je ne suis absolument pas d'accord.

Je pense que la musique est l'essence même du mouvement gothique, mais que tout ce qui est romantisme, art, grands thèmes généraux sont des influences qui le nourissent et l'enrichissent. Je n'irais pas voir plus loin.

Je dirais que la musique c'est le mur et tout le reste c'est la décoration. La décoration a besoin du mur comme support, mais le mur n'a pas besoin de la décoration.

Vous pourrez donc en déduire mon avis sur toutes les autres questions se rapprochant de celle-ci.
Car jamais tu n’aurais pu me réapprendre à vivre. Parce que j’ai réappris toute seule. En quittant la demeure et en partant. Tu me diras au revoir et tu devras partir.
Avatar de l’utilisateur
Scarhatred
Dieu parmi les sombres
 
Messages: 4656
Inscription: 20 Mar 2008, 22:26

Messagepar AnarkiA » 22 Oct 2008, 18:15

La "décoration" comme tu dis, est ce qui qualifie l'ensemble de l'univers, il n'y a qu'en France que cette vision est reductrice au point de faire passer les vêtements par exemple au rang de simples accessoires. A Camden on ne voit pas ça sous cet angle. D'ou justement qu'il existe plusieurs "types" de gothique tels que le Batcave, le Post Punk, Fetish, Cyber...
Avatar de l’utilisateur
AnarkiA
Administrateur
 
Messages: 16559
Inscription: 20 Mar 2008, 14:50
Localisation: Aix En Provence

Messagepar hades74 » 22 Oct 2008, 18:17

Scarhatred a écrit:Je dirais que la musique c'est le mur et tout le reste c'est la décoration. La décoration a besoin du mur comme support, mais le mur n'a pas besoin de la décoration.


l'image est bine trouvé, disons alors qu'un mur sans décoration est morne, sans vie, sans expression et c'est justement cette décoration qui lui donne une âme...

quand aux gens qui le composent, et bien c'est comme dans n'importe quelle société, groupe, mouvement de pensée, etc, il y a ceux qui sont à l'écoute, ouvert d'esprit et les autres (les c***, imbus de leur image, ceux qui se sentent supérieurs), mais je ne connais assez ce mouvement pour en dire plus, pour l'instant vous ne m'en avez montré qu'une image positive et j'espère que cela dure
hades74
Dark Posteur
 
Messages: 1135
Inscription: 29 Juin 2008, 13:51
Localisation: nul part

Messagepar AnarkiA » 22 Oct 2008, 18:21

Honnêtement je pense que la "décoration" est incorporée au "mur" comme un ornement essentiel qui qualifie un style architectural pour poursuivre la métaphore, et nous ne leurons pas, les parôles et l'ambiance de la musique sont bien née d'un ensemble sombre qui n'est pas tombé du ciel :wink: De plus les gens que l'on croise dans le mouvement ont souvent les mêmes gouts culturels. Je ne vais pas dire que ceux ci sont aussi important que la musique et je suis d'accord pour dire que la musique est le pillier de toute chose dans la culture gothique, sinon elle ne serait pas. Mais c'est les gouts communs qui en ressortent qui renforce l'idée de "culture".
Avatar de l’utilisateur
AnarkiA
Administrateur
 
Messages: 16559
Inscription: 20 Mar 2008, 14:50
Localisation: Aix En Provence

Messagepar Scarhatred » 22 Oct 2008, 18:37

+1 Hadès.

Si j'ai le choix entre un simple mur et une pièce architecturale il est évident que je choisirais la dernière option.
Mais les décorations alors que le mur reste, passent et évoluent, en fait la décoration et le mur sont pour moi deux choses bien distinctes qui n'ont pas besoin de l'une ou de l'autre pour vivre, elles s'influencent mutuellement, se rapprochent parfois, retournent à la nudité de la pierre d'autres fois et en fait c'est toute cette gamme de variation que je trouve interessante.

J'estime que la décoration est moins importante pour une seule raison, son caractère mouvant, évolutif et changeant. Moins important mais plus interessant ce qui n'est pas paradoxale.

Pour le dire franc, s'il n'y avait que la musique dans le mouvement goth pas sur que je m'y serais interessée car j'aime énormement le métal même si je suis bien contente de découvrir une autre musique. Et c'est justement parce que tout remettre sur la musique fait très réducteur.

En fait là je chipotais, donc si je laisse tomber le mot pour mot, c'était le mon esprit guidé par la logique et la raison, mais si je laisse parler plus mes goûts ça donne ceci:

Si on me demandait "fais un choix, soit tu gardes la musique et tu peux "intégrer" le mouvement gothique, soit tu perds la musique, garde toutes les influences, toutes la culture mais désormais de ce monde, de ce mouvement gothique tu ne feras plus partie" et bien je pense que je choisirais pareil la dernière option tout simplement parce que j'ai aimé la décoration avant d'apprécier la qualité du mur, parce que j'ai "ressenti" un attrait pour la Culture (en général ce qui m'a peut-être/ainsi conduit au mouvement) et qu'ensuite je me suis ouverte et j'ai voulu voir sous la couche de peinture ce qu'était le socle du tableau.

Pardon de parler comme ça mais c'est plus facile pour moi de traduire ce que je pense :oops:

Cependant cette culture elle est aussi un peu propre à chacun alors que la musique ben...c'est la même pour toute.
Alors au final, qu'est-ce qui rapproche vraiment? la base immuable et commune qu'est la musique, ou la diversité (relative et plus précisée) qu'est la culture?
Car jamais tu n’aurais pu me réapprendre à vivre. Parce que j’ai réappris toute seule. En quittant la demeure et en partant. Tu me diras au revoir et tu devras partir.
Avatar de l’utilisateur
Scarhatred
Dieu parmi les sombres
 
Messages: 4656
Inscription: 20 Mar 2008, 22:26

Messagepar AnarkiA » 22 Oct 2008, 18:51

Les deux je penses justements, mais finalement la culture l'emporterai presque quand on pense que les batcave écoutent de la musique differente des cyber, differente des post punk etc, alors que le côté trash et sombre deumeure, même si les styles sont encore opposés, bref c'est compliqué mais je pense qu'on est tous d'accord que l'un va difficilement sans l'autre. Juste la culture ca fait "ado qui se cherche" juste la musique ça fait "anormal pour le mouvement"..donc bon.
Avatar de l’utilisateur
AnarkiA
Administrateur
 
Messages: 16559
Inscription: 20 Mar 2008, 14:50
Localisation: Aix En Provence

Messagepar defontney » 26 Oct 2008, 19:55

Olion a écrit:
defontney a écrit:Le truc vexant: mais si un metaleu se dit gothique en écoutant que du metal mais en respectant les autres arts, est-il gothique?... That is the question.


Est il assez bien pour rentré dans le moule goth? :lol: moi j'ai tout jour vus le gothisme comme une culture ouverte à tout le monde ce qui la différencie à certaine ou il faut forcément tout les "codes" pour être accepter.

Moi j'écoute énormément de métal mais aussi d'autre trucs et pour la musique goth je commence à connaitre, j'ai énormément de mal à dire si je suis goth ou pas car je ne sais pas vraiment à quelle niveau on peut le dire mais cette culture m'intéresse vraiment que se soit en vêtement ou autre... puis j'aime cette ouverture d'esprit qui me correspond bien (pas tous car y à certain cas qui sont limite sectaire).


Soyons nous:
Je suis maquillé, c'est bon je suis un vrai "goth" XD (on peux pas dire que je suis juste spé'?)
Je me suis fait engueuler parce que j'avais une ex "fac" (le problème c'est qu'elle ne s'est jamais dit"goth" alors pourquoi est-elle une "fac"?)

C'est le jugement des autre qui font de nous des "goths".
(- pour les vieux et les rapeurs: les skins, les métaleux, les blackeux, les ataniques sont des "goths"
- pour les "goths_sectairs" chaque personne habillée en noir est considéré comme "fac".)

On a qu'à faire une définition, qui propose XD.
Avatar de l’utilisateur
defontney
Communautaire confirmé
 
Messages: 616
Inscription: 10 Oct 2008, 22:11
Localisation: près de metz

Messagepar Manic-Depression » 04 Jan 2009, 21:48

C'est peut être un peu exagéré comme vison des choses defontney non ? xD

Bref revenons en a cette passionnante histoire de mur... Eh bien le problème c'est qu'en effet les gens voient d'abord la fameuse décoration qui est devant, la tapisserie ect... Dont le look par exemple, fait partie. Ce qui fait aussi que n'importe quel mec habillé majoritairement en noir, avec une croix au cou ou je ne sais quoi, ben ça y est, c'est un goth... Les gens voient la façade, combien de dits "gothiques" se sont intéressé au mur? Pour moi ce mur reste la base de tout, mais tout seul, il reste inintéressant... Seulement il ne faut pas l'oublier, voilà tout, sinon la déco tient pas :p ( ouh, quel jeu de mots... -_-' )

bref, vous avez mon avis hein :p
*~ Once I had a dream, and this is it. ~*
Un... Corbeau?...
Avatar de l’utilisateur
Manic-Depression
Apprenti romantique
 
Messages: 120
Inscription: 27 Oct 2008, 23:31

Messagepar Lord N » 05 Jan 2009, 02:47

Très intéressante réfléxion amorcée par AnArkia... Comme
tout le monde dans ce milieu, je me suis beaucoup interrogé
sur "l'essence du goth" (wooooow :lol: ), mais jamais en ces
termes...


Le problème, c'est toujours cette histoire de définition : pour
définir un "courant" (terme choisi défaut de mieux, car je trouve
que "mouvement" ne colle pas), il faut des critères, et alors
que choisir ?

Le plus important étant je pense d'éviter les critères
psycho-sociologiques bidons genre "ados à problèmes", "besoin
d'appartenance à un groupe", "fascination morbide", "états
dépressifs", etc, reste à trouver des critères moins douteux et
plus précis.

Et à ce titre, je suis d'accord que le mieux, c'est encore de
prendre la musique gothique au sens large, puisque c'est grâce
à elle qu'on est là maintenant en train de se poser cette question.
Mais la musique ne suffit pas, on est obligé d'ajouter le look, je
crois. Avec ces deux éléments ensemble, on a sans doute une
définition utile et juste, quoique réductrice, du corback de base.


J'aime beaucoup la comparaison de Scarhatred :
Je dirais que la musique c'est le mur et tout le reste
c'est la décoration. La décoration a besoin du mur comme
support, mais le mur n'a pas besoin de la décoration.

Je suis d'accord, on aurait donc la musique (et le look, j'insiste)
d'abord, et le "reste" ensuite... Mais comme l'a dit
AnArkia, dès sa "création", ce mouvement s'est nourri de ces
influences variées (le romantisme, la littérature gothique, les
pulp, etc).


Donc si tous ces trucs sont la décoration accrochée au mur, ils
en sont aussi le ciment qui le soutient... :wink:
I want to die with a grin, surrounded by beauty...

DJ LORD NEVERMORE - DARK MUSIC FOR BRIGHT PEOPLE
Avatar de l’utilisateur
Lord N
Modérateur
 
Messages: 3835
Inscription: 17 Nov 2008, 15:15
Localisation: Lausanne, Suisse

Messagepar SVK » 05 Jan 2009, 14:17

Je vais "blasphémer" désolée. Pour moi le mouvement goth c'est de la musique. Qui s'inspire du noir et tout et tout parfois. Et je rejoins Scarhatred, la musique c'est le mur, le reste accompagne. Biensûr dans certains genres comme le Batcave, le look et l'ambiance ont prit une place très importante et on imagine pas trop Alien Sex Fiend sans leurs prestations scéniques cabaret burlesque et déjanté.

Maintenant y'a bien des groupes qui se passent complètement de cette esthetique là. Je prends l'exemple des Chameleons c'est bien de la musique dite "goth" pourtant ils sont pas du tout lookés à la "corbeaux déplumés". C'est pas pour autant qu'on ne leur a pas collé cette étiquette.

D'ailleurs c'est un terme assez péjoratif et pas mal de groupes l'ont rejetée, à l'instar de Siouxsie (prenont un exemple célèbre) la "prêtresse" comme on disait à l'époque. Péjoratif car employé dans le sens primaire de "barbare" pas un journaliste (je-sais-plus-qui), ce qui s'oppose pas mal au romantisme quand même nan??
Avatar de l’utilisateur
SVK
Elève
 
Messages: 54
Inscription: 20 Déc 2008, 12:44
Localisation: Montpellier

Messagepar Lord N » 05 Jan 2009, 14:40

SVK a écrit:Péjoratif car employé dans le sens primaire de "barbare" pas un journaliste (je-sais-plus-qui), ce qui s'oppose pas mal au romantisme quand même nan??


Nan, car en leur temps, les romantiques eux-mêmes étaient qualifiés de "gothiques", qui désignait alors déjà ce double attrait pour le passé et le macabre que l'on retrouve plus ou moins chez les goths d'aujourd'hui.

Et si tu fais référence aux premières utilisations du mot "gothique" par des critiques musicaux, bien avant Joy Division ça a également été appliqué à un album de David Bowie ainsi qu'à un album du Velvet Underground (mais là, je suis moins sûr), et dans tous les cas ça renvoie plus au côté sombre et "vieillot" qu'au côté "barbare"...
I want to die with a grin, surrounded by beauty...

DJ LORD NEVERMORE - DARK MUSIC FOR BRIGHT PEOPLE
Avatar de l’utilisateur
Lord N
Modérateur
 
Messages: 3835
Inscription: 17 Nov 2008, 15:15
Localisation: Lausanne, Suisse

Messagepar Scarhatred » 05 Jan 2009, 14:52

Mettre le look comme un aspect essentiel du mouvement ça me gène beaucoup.

Plus ça va plus j'écoute de musique "gothique" et pourtant dans la vie de tout les jours, à la fac etc, je suis habillée comme mademoiselle tout le monde, pourtant je vais en soirée, je connais quelques gothiques, j'apprécie une certaine catégorie de la musique gothique etc

A l'inverse, il serait bien légitime qu'un groupe puisse qualitifier sa musique de gothique si elle est, sans qu'il lui soit nécessaire d'adopter un look et un esthétique qui va avec.

Cela me gène dans le sens où cela donne un aspect très superficiel au mouvement (attention je ne dénigre l'aspect vestimentaire gothique en général, moi-même je l'apprécie), en concert je dis pas, il y a le jeu de scène etc. Cela montre encore que les gens jugent beaucoup sur l'apparence. Franchement quand j'écoute un CD au final j'en ai rien à faire que la pochette soit true dark, mais si elle l'est ça ne me dérangera pas non plus car c'est un aspect sympa.

Enfin j'ai une opinion à propos du look gothique assez huum "particulière" mais je le vois davantage comme un instrument pour marquer la différence entre les gothiques et les non-goth, un outils pour marquer le caractère underground du mouvement plus que comme une utilité. De là, l'utilité dépendra de la façon dont vous voyez le rôle des vêtements et de l'importance d'être "différent" (différence que j'entends bien uniquement entre gothique et non gothique).

Et puis cela reviendrait à déplacer le débat. Mais sinon je suis assez d'accord avec plusieurs opinions énoncées ici.

La musique c'est la musique, le look je le range dans la catégorie "culture".
Car jamais tu n’aurais pu me réapprendre à vivre. Parce que j’ai réappris toute seule. En quittant la demeure et en partant. Tu me diras au revoir et tu devras partir.
Avatar de l’utilisateur
Scarhatred
Dieu parmi les sombres
 
Messages: 4656
Inscription: 20 Mar 2008, 22:26

Messagepar AnarkiA » 05 Jan 2009, 20:55

Enfin j'ai une opinion à propos du look gothique assez huum "particulière" mais je le vois davantage comme un instrument pour marquer la différence entre les gothiques et les non-goth, un outils pour marquer le caractère underground du mouvement plus que comme une utilité. De là, l'utilité dépendra de la façon dont vous voyez le rôle des vêtements et de l'importance d'être "différent" (différence que j'entends bien uniquement entre gothique et non gothique).


Ah non :cula:
Confond pas le m'a-tu-vu et l'art s'il te plait. Tu sais combien le look est important pour moi, chez les modèles, en soirée..il représente l'identité goth par la "trash attitude" et l'univers décalé qui participe à l'élaboration de toute musique gothique. Quand tu entends un bon Glaubeskriger, tu n'as pas envie de te fringuer en "madame tout le monde". Tu vas envie de jouer la provocation. Tout est lié en un sens. Le goth c'est beau, alors le look doit s'accorder à la beauté d'un mouvement unique.

Après que tout le monde se fringue pas goth en l'étant, ca me pose pas de problème, mais dit pas que ca n'a pas d'utilité, ça a l'utilité de retracer l'esthétisme perdu des siècle d'élégance.
Avatar de l’utilisateur
AnarkiA
Administrateur
 
Messages: 16559
Inscription: 20 Mar 2008, 14:50
Localisation: Aix En Provence

Messagepar Scarhatred » 05 Jan 2009, 21:26

Je dis juste que l'utilité du look et cette vision, différe selon les personnes :mrgreen:

Après je vais pas cracher dans la soupe, ça me plait en soirée de n'être entourée que de créatures ténèbreuses :oops:
Car jamais tu n’aurais pu me réapprendre à vivre. Parce que j’ai réappris toute seule. En quittant la demeure et en partant. Tu me diras au revoir et tu devras partir.
Avatar de l’utilisateur
Scarhatred
Dieu parmi les sombres
 
Messages: 4656
Inscription: 20 Mar 2008, 22:26

Messagepar RirhOlarm » 01 Aoû 2009, 12:30

Il y a eu un moment ou je plaidais pour un atmosphère gothique qui allait au delà de la musique... mais plus j'y réfléchi plus je me rend compte que j'oubliais la part essentiel du mouvement qui est la musique.
Ce qui est le plus dérangeant là dedans, c'est que le mouvement gothique se répand dans tellement de domaines, de tellement d'arts que j'hésite toujours à me demander si le mouvement ne s'est pas créé de nouvelles tentacules et que sa première n'était pas la musique...

Alors qu'à une époque on considérait qu'un gothique ne l'était que par la musique, ne le peut-il pas à partir de la littérature vu l'expansion du mouvement gothique dans une multitudes de domaine...
Ça se défend :)

je trouve qu'un gothique sans musique n'est rien... mais un gothique qu'avec la musique n'est pas grand chose non plus :)

Et puis de toute manière, le mouvement gothique est né d'une culture qui était là. Cette musique est née d'autres éléments... enfin bref... complexe comme question et lui donner une réponse serait-il vraiment utile ? ^^"
"Le sang est la meuilleure carte d'identité" J.-M. Adiaffi
Avatar de l’utilisateur
RirhOlarm
Maître des mots
 
Messages: 439
Inscription: 30 Juin 2009, 19:25
Localisation: Yvelines (78)

Messagepar AnarkiA » 02 Aoû 2009, 18:42

je trouve qu'un gothique sans musique n'est rien... mais un gothique qu'avec la musique n'est pas grand chose non plus


Je crois qu'au final, le débat s'arrête là...
Avatar de l’utilisateur
AnarkiA
Administrateur
 
Messages: 16559
Inscription: 20 Mar 2008, 14:50
Localisation: Aix En Provence

Messagepar RirhOlarm » 06 Aoû 2009, 15:02

:app: *fière*
"Le sang est la meuilleure carte d'identité" J.-M. Adiaffi
Avatar de l’utilisateur
RirhOlarm
Maître des mots
 
Messages: 439
Inscription: 30 Juin 2009, 19:25
Localisation: Yvelines (78)


Retourner vers Index du forum Retourner vers Débat sur les ressources et idées liées au mouvement gothique


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron