VOTRE idée du mouvement goth

L'art de vivre, la réflexion et les discussions liées au mouvement.

VOTRE idée du mouvement goth

Messagepar AnarkiA » 27 Jan 2011, 12:09

Quelle est votre définition, description, idée du mouvement goth ? Pensez vous qu'il existe une seule définition ou que celle ci est propre a chacun ?
Avatar de l’utilisateur
AnarkiA
Administrateur
 
Messages: 16559
Inscription: 20 Mar 2008, 14:50
Localisation: Aix En Provence

Messagepar Swoosh » 27 Jan 2011, 17:16

Je crois qu'un goth est une personne écoutant de la musique goth, même si c'est assez réducteur puisqu'une personne écoutant du blues n'est pas cantonnée qu'à la catégorie blues-man.

Cette idée de mouvement avec le brassage culturel, esthétique, vestimentaire qu'elle peut amener est bonne, sauf que dans "gothique" les gens semblent y mettre aveuglement tout ce qui est alternatif et c'est une confusion qui fait de la définition du mouvement ce qu'elle est: Un vaste fouillis sur lequel personne n'arrive à se mettre d'accord.

Le mouvement goth' est alternatif certes, mais tout ce qui est alternatif n'est pas goth'. C'est ma petite théorie expliquant l'apparition des poulpes fluos, du fait que la dans musique goth' certains mettent The Cure et Combichrist à la fois etc

De manière générale, on peut observer qu'une bonne partie des goth semble s'intéresser à l'Art, à la lecture, sont un peu cultivés, portent un intérêt certains à leur apparence, sont plus ouverts d'esprit etc Mais pour moi c'est plus une tendance générale qu'un fait, parce qu'on trouve autant de cons et de "beaufs" chez les goth' qu'ailleurs et qu'en plus on ne s'intéresse pas tous à la même chose (sans même parler de ceux qui ne s'intéresse pas à l'art par exemple).

Pour revenir à ce que je disais sur l'alternatif un peu plus haut, j'illustrerais volontiers avec le style vestimentaire. Je considère que les personnes aux look décalés (tendance goth ou pas) sont à mettre dans la catégorie alternatif et pas chez les goth'. Tout simplement parce que le dress-code soi-disant goth a beaucoup évolué depuis le tout début et que personne n'arrive à se mettre d'accord pour le définir. De plus ça règle le problème des ados qui se cherchent, des poulpes fluos, des tenues trop courtes ou robes trop longues etc Fringues décalées = milieu alternatif, peu importe la musique écoutée. J'ai jamais trop compris pourquoi parce qu'on écoute telle ou telle musique on doit avoir tel ou tel dress-code (je parle de la vie quotidienne, pas les soirées) quand on écoute un peu de tout, on s'habille comment hein ?

Ah et non je ne pense pas qu'il existe une définition par individu, il y a juste des gens qui veulent à tout prix se mettre dans cette catégorie, alors qu'ils n'ont rien à y faire, parce que c'est classe parait-il.
Qu'on s'entende bien, je ne juge personne et ne vise personne en particulier, cependant il faut bien admettre que la question se pose parfois, quand vous êtes face à quelqu'un qui ne cite aucun groupe goth dans sa playlist mais qui crie quand même à qui veut l'entendre qu'il est "goth". Concernant ma "définition" du mouvement, ça ne colle pas...

Voilà pour ma part, on pourra dire que je ne sais pas ce que je dis puisque je ne fréquente pas les soirées etc Mais à force d'en lire un peu partout, de se taper des pages et des pages de débats sans fin sur différents forum, je crois que j'en ai lu assez pour me faire ma propre opinion. Habituellement je me contente de regarder sans participer, dans ces débats où je me sens parfois à l'écart parce que je n'ai pas fait de soirée ou autre, là je crois que je suis prête à confronter mes idées là dessus.
The rain that falls for weeks
Painting pictures on the streets
Twisted stars beneath my feet
I cruise the crowd
Avatar de l’utilisateur
Swoosh
Gothique diplômé
 
Messages: 3084
Inscription: 13 Sep 2009, 22:20
Localisation: Dijon

Messagepar Neo » 27 Jan 2011, 18:08

C'est les anciens du mouvement qui devraient répondre et donner leur avis par rapport à son évolution et à ce qui devrait vraiment s'y trouver.

Plus personne n'arrive à définir le mouvement à cause de ça. Les anciens ont disparu.

J'ai par exemple beaucoup l'impression que tous les groupes gothiques récents ne sont pas considérés comme tels alors que certains mériteraient de l'être.
Il faut bien que la musique évolue pourtant, alors dire "t'écoutes pas The Cure, t'es pas gothique", c'est vite dit.
Dire qu'on l'est en écoutant Within Temptation, ça l'est aussi.

Est-ce qu'il y a vraiment un style vestimentaire à adopter, une culture à suivre ?
À mon avis, les "vrais" gothiques des origines auraient dit qu'on s'en tape la tête de mort, après tout, le mouvement gothique c'est avant tout la liberté de porter et de faire ce qu'on aime, non ?

Alors je conclurais en vous disant de vivre votre vie comme vous en avez envie et de vous habiller comme vous voulez, c'est peut-être ça, être gothique.
Et pour savoir si tel groupe est gothique ou pas, je vous laisse vous débrouiller...
Avatar de l’utilisateur
Neo
Gothique diplômé
 
Messages: 2608
Inscription: 16 Fév 2009, 18:23
Localisation: Les Alpes

Messagepar Olion » 27 Jan 2011, 18:19

Le Gothique c'est de la bonne zizic :)
Avatar de l’utilisateur
Olion
Mage noir
 
Messages: 1878
Inscription: 27 Aoû 2008, 14:17
Localisation: France

Messagepar DARKSTAR SEVEN » 27 Jan 2011, 21:08

Swoosh a écrit:Je crois qu'un goth est une personne écoutant de la musique goth, même si c'est assez réducteur puisqu'une personne écoutant du blues n'est pas cantonnée qu'à la catégorie blues-man.

Cette idée de mouvement avec le brassage culturel, esthétique, vestimentaire qu'elle peut amener est bonne, sauf que dans "gothique" les gens semblent y mettre aveuglement tout ce qui est alternatif et c'est une confusion qui fait de la définition du mouvement ce qu'elle est: Un vaste fouillis sur lequel personne n'arrive à se mettre d'accord.

Le mouvement goth' est alternatif certes, mais tout ce qui est alternatif n'est pas goth'. C'est ma petite théorie expliquant l'apparition des poulpes fluos, du fait que la dans musique goth' certains mettent The Cure et Combichrist à la fois etc

De manière générale, on peut observer qu'une bonne partie des goth semble s'intéresser à l'Art, à la lecture, sont un peu cultivés, portent un intérêt certains à leur apparence, sont plus ouverts d'esprit etc Mais pour moi c'est plus une tendance générale qu'un fait, parce qu'on trouve autant de cons et de "beaufs" chez les goth' qu'ailleurs et qu'en plus on ne s'intéresse pas tous à la même chose (sans même parler de ceux qui ne s'intéresse pas à l'art par exemple).

Pour revenir à ce que je disais sur l'alternatif un peu plus haut, j'illustrerais volontiers avec le style vestimentaire. Je considère que les personnes aux look décalés (tendance goth ou pas) sont à mettre dans la catégorie alternatif et pas chez les goth'. Tout simplement parce que le dress-code soi-disant goth a beaucoup évolué depuis le tout début et que personne n'arrive à se mettre d'accord pour le définir. De plus ça règle le problème des ados qui se cherchent, des poulpes fluos, des tenues trop courtes ou robes trop longues etc Fringues décalées = milieu alternatif, peu importe la musique écoutée. J'ai jamais trop compris pourquoi parce qu'on écoute telle ou telle musique on doit avoir tel ou tel dress-code (je parle de la vie quotidienne, pas les soirées) quand on écoute un peu de tout, on s'habille comment hein ?

Ah et non je ne pense pas qu'il existe une définition par individu,




Complètement d'accord. être goth = écouter de la musique goth. Les aspects vestimentaires, et " " "sociaux" " " (vous noterez les 3 paires de guillemets) viennent après. Et je ne parme même pas de ceux qui voudraient faire passer le mouvement goth pour un société secrète initiatiques, et il y en a...

J'ajoute que le métal n'est pas goth, il n'est pas forcement inutile de le préciser.

Quand au "gothisme", vaste blague ! un terme créé par de ados en crise et relayé par les médias. Ou l'inverse...
Membre du cercle des emmerdeurs condescendants

La franchise, c'est l'excuse des gens mal élevés pour justifier leur grossièreté
Avatar de l’utilisateur
DARKSTAR SEVEN
Grand sorcier
 
Messages: 1609
Inscription: 04 Juin 2009, 10:36
Localisation: Ile de France

Messagepar Neo » 27 Jan 2011, 21:24

DARKSTAR SEVEN a écrit:J'ajoute que le métal n'est pas goth, il n'est pas forcement inutile de le préciser.


Et qu'est-ce qui définit la musique gothique d'après toi ?
La définir, c'est aussi définit tout le mouvement en toute logique.
Avatar de l’utilisateur
Neo
Gothique diplômé
 
Messages: 2608
Inscription: 16 Fév 2009, 18:23
Localisation: Les Alpes

Messagepar DARKSTAR SEVEN » 27 Jan 2011, 21:51

La façon de jouer qui est différente dans le musique goth et dans le metal.
Membre du cercle des emmerdeurs condescendants

La franchise, c'est l'excuse des gens mal élevés pour justifier leur grossièreté
Avatar de l’utilisateur
DARKSTAR SEVEN
Grand sorcier
 
Messages: 1609
Inscription: 04 Juin 2009, 10:36
Localisation: Ile de France

Messagepar Phoenix » 27 Jan 2011, 23:46

DARKSTAR SEVEN a écrit:Complètement d'accord. être goth = écouter de la musique goth. Les aspects vestimentaires, et " " "sociaux" " " (vous noterez les 3 paires de guillemets) viennent après.


+1 !
La musique est la base de tout.
Je ne comprendrais jamais pourquoi on qualifie quelqu'un de goth juste parce qu'il s'habille dans un style un peu "dark" ... On peut très bien s'habiller d'une manière sobre, et être gothique !
Pour ce qui est d'une "philosophie Gothique" je trouve ça encore plus stupide! Je pense que nos groupes goth n'ont pas une "philosophie" qu'ils essaient de faire passer dans leurs chansons. Donc ceci est une pure invention, et qui ne fait donc pas parti du mouvement.
Avatar de l’utilisateur
Phoenix
Modérateur
 
Messages: 2667
Inscription: 28 Aoû 2010, 13:55

Messagepar AnarkiA » 27 Jan 2011, 23:48

Moi je ne suis pas tout a fait d'accord dans le simple fait que la musique goth se différencie des autres par une attitude, des textes et une façon d'aborder les sons différente, il y a donc une "manière d'être" dans la création même de cette musique. De plus, le look goth est lui même apparut grâce aux musicien l'abordant. Il a donc comme connotation d'être l'âme de la musique. Les chanteurs s'habillent généralement comme ils sont. Si autant de gens écoutant du noir se retrouvent dans le fait de s'habiller également de manière excentrique, c'est bien qu'ils ont un sentiment au fond d'eux d'être a part. Sans parler des histoires communes a chaque goth "déjà tout petit je me sentais different" "j'aime ce qui est décallé" etc
Avatar de l’utilisateur
AnarkiA
Administrateur
 
Messages: 16559
Inscription: 20 Mar 2008, 14:50
Localisation: Aix En Provence

Messagepar Swoosh » 28 Jan 2011, 00:51

AnarkiA a écrit:De plus, le look goth est lui même apparut grâce aux musicien l'abordant.


Pour le look des débuts je veux bien, mais le victorien à froufrou, le vinyl etc ?

Si autant de gens écoutant du noir se retrouvent dans le fait de s'habiller également de manière excentrique, c'est bien qu'ils ont un sentiment au fond d'eux d'être a part. Sans parler des histoires communes a chaque goth "déjà tout petit je me sentais different" "j'aime ce qui est décallé" etc


Oui mais là ça revient à mettre dans le même sac noir toutes les personnes du courant alternatif, qui plus est, se sentir à part est quelque chose de très répandu: On se sent tous unique, différent des autres et c'est valable pour les goth' comme pour les gens "dans la norme".
The rain that falls for weeks
Painting pictures on the streets
Twisted stars beneath my feet
I cruise the crowd
Avatar de l’utilisateur
Swoosh
Gothique diplômé
 
Messages: 3084
Inscription: 13 Sep 2009, 22:20
Localisation: Dijon

Messagepar AnarkiA » 28 Jan 2011, 11:12

Je n'en suis pas si sure. Je côtoie beaucoup de gens de plein d'univers différents, et chez les goths on retrouve toujours un coté alternatif dans la manière de voir la vie (pas de préjugés sur les homosexuels, pas de peur de ce qui dérange etc) que l'on ne retrouve pas forcément chez les autres.

Et pour le Vinyle etc, cela dépends des groupes. Il suffit de voir les groupes de Dark Electro, considéré comme une branche du goth, comment étaient ils habillés a leur débuts?
Et il en va de même pour les froufous and co, juste que les gens ont confondu le genre goth et le genre métal.
Avatar de l’utilisateur
AnarkiA
Administrateur
 
Messages: 16559
Inscription: 20 Mar 2008, 14:50
Localisation: Aix En Provence

Messagepar Phoenix » 28 Jan 2011, 11:52

AnarkiA a écrit:Et il en va de même pour les froufous and co, juste que les gens ont confondu le genre goth et le genre métal.


Je pense pas que c'est une question de confondre, juste une question de goût vestimentaire.

Pour ce qui est de la vision différente des goths, je ne suis pas vraiment d'accord... Par exemple, peur de ce qui dérange: C'est à dire? Le spirituel, et les petites bê-bêtes? ... Je reste sceptique quand même.
Avatar de l’utilisateur
Phoenix
Modérateur
 
Messages: 2667
Inscription: 28 Aoû 2010, 13:55

Messagepar AnarkiA » 28 Jan 2011, 12:00

Ah non pas du tout, gout pour les artistes torturés, les trucs que l'on ne lit pas forcément dans le grand public, les auteurs maudis qui foutent la trouille, les œuvres d'arts glauques...
Avatar de l’utilisateur
AnarkiA
Administrateur
 
Messages: 16559
Inscription: 20 Mar 2008, 14:50
Localisation: Aix En Provence

Messagepar Swoosh » 28 Jan 2011, 13:31

Admettons. Ce qui me gène c'est le côté non quantifiable et très subjectif de cet aspect. Certains considéreront que tel univers est glauque, et d'autre que non par exemple, c'est un ressenti donc quelque chose de très personnel qu'il serait difficile d'appliquer à une foultitude de gens puisque chacun perçoit ça de manière différente.

Ce goût du sombre et le côté glauque/déprimé est quelque chose qu'on nous martèle depuis au moins une décennie via les médias et esprit critique ou pas, cela nous influence un peu inconsciemment donc nous pousse vers ce genre d'univers. (là je parle surtout pour la jeune génération)

Enfin à part la culture goth', il n'y a rien pour les gens aimant les univers sombres et glauques, ya pas de mouvement juste pour eux, au milieu du dégueuli rosâtre de la société ils font tâche et ya guère que le milieu goth' et alternatif pour vouloir d'eux. Enfin je dis eux, mais j'aurais pu dire nous.
The rain that falls for weeks
Painting pictures on the streets
Twisted stars beneath my feet
I cruise the crowd
Avatar de l’utilisateur
Swoosh
Gothique diplômé
 
Messages: 3084
Inscription: 13 Sep 2009, 22:20
Localisation: Dijon

Messagepar AnarkiA » 28 Jan 2011, 13:45

Y'a le ROCK.
Suffit d'écouter Lavilliers a ses débuts, Bashung ou Gainsbourg pour s'apercevoir d'un spleen vraiment décalé.
Avatar de l’utilisateur
AnarkiA
Administrateur
 
Messages: 16559
Inscription: 20 Mar 2008, 14:50
Localisation: Aix En Provence

Messagepar Boncamin » 28 Jan 2011, 14:44

Anarkia n'a pas tort tout de même. Si le mot "gothique" a été collé à un ensemble de groupes post-punk et cold (en rappelant que tout le post-punk n'est pas goth ;) ) c'est justement en référence à une atmosphère, une "humeur" et des thèmes communs. Un truc qui renvoie à un espèce de néo-romantisme noir urbain, qui, de fait, est aussi multiforme.

Et là - pour éviter toute polémique - je parle en tant que modo d'un forum qui a la réputation d'être assez rigide sur l'idée d'une définition musicale du gothique ( http://culture-gothique.xooit.com/index.php pour les curieux - j'aime pas faire de la pub mais là la précision me semble nécessaire). Mais il ne faut pas tomber dans l'excès inverse et vider la musique de sa substance : celle-ci exprime bien quelque chose dans laquelle les auditeurs se retrouvent, non ? D'autant qu'une définition purement musicologique serait bien difficile tant les styles sont variés dans ce mouvement (même excluant l'indus et l'électro-dark et en se limitant à l'héritage "post-punk").

Comme tous les mouvements culturels, le goth ne peut être défini par une équation, les limites en sont floues. Certains abusent de ce flou pour se livrer aux pires délires ("gothisme", etc.) et d'autres en le niant sombrent carrément dans le dénie de réalité. On peut approcher le goth d'un point de vue social (on prend les gens qui se présentent comme goth et on mesure leurs caractéristiques communes/divergentes), historique, musical, etc. approches qui peuvent s'opposer bien sûr (ce serait beaucoup moins amusant sinon :lol:).

Par exemple on a déjà du mal à définir le romantisme autrement que par un faisceau de caractère assez vague alors que depuis deux siècles on en a tartiné des pages sur le sujet... Alors une sous-culture contemporaine...

Pour ma part, avec d'autres, j'ai souvent utilisé le mot goth pour décrire un genre très particulier de ces musiques sombres, le rock gothique (Fields, Sisters, etc.), le reste étant du post-punk, de la cold wave, du deathrock, du batcave, etc. Bien sûr par commodité on peut parler de goth pour désigner un ensemble qui regroupe le tout. Mais ce "tout" est tellement varié, avec néanmoins quelques traits commun, qu'il me semble plus judicieux de parler de "culture sombre", ce qui renvoie d'une part au champ culturel (dans tout sa diversité) et au côté sombre, introspectif, grave, qui est quand même la coloration d'ensemble (même si à écouter certains groupes électro-pouët on se demande si la couleur est pas partie au lavage :lol: ).

En outre, il faut relativiser, à l'époque les scènes étaient semble-t-il moins "étanches", y avait le "mainstream" et l'alternatif, beaucoup de mélange, d'inventivité.
Avatar de l’utilisateur
Boncamin
Sombre penseur
 
Messages: 181
Inscription: 20 Mai 2010, 10:56
Localisation: Aix/Marseille

Messagepar AnarkiA » 28 Jan 2011, 14:52

Je suis totalement d'accord avec ça, c'est mieux exprimé mais c'est ce que je voulais dire de base.
Avatar de l’utilisateur
AnarkiA
Administrateur
 
Messages: 16559
Inscription: 20 Mar 2008, 14:50
Localisation: Aix En Provence

Messagepar Reine-Lezard » 28 Jan 2011, 16:38

Neo a écrit:Il faut bien que la musique évolue pourtant, alors dire "t'écoutes pas The Cure, t'es pas gothique", c'est vite dit.



Nan mais on ne te demande pas d'écouter les Cure, juste de connaître leur importance sur le mouvement :)
Avatar de l’utilisateur
Reine-Lezard
Communautaire confirmé
 
Messages: 689
Inscription: 10 Juil 2009, 17:01
Localisation: entre Auxerre et Chablis

Messagepar Neo » 28 Jan 2011, 16:52

Reine-Lezard a écrit:
Neo a écrit:Il faut bien que la musique évolue pourtant, alors dire "t'écoutes pas The Cure, t'es pas gothique", c'est vite dit.



Nan mais on ne te demande pas d'écouter les Cure, juste de connaître leur importance sur le mouvement :)


C'est pas ça le truc, de toute façon y'a des vieux groupes gothiques que je trouve vachement bien.
Mais en même temps, j'aime le metal, et l'importance d'Iron Maiden dans le milieu, je m'en balance pas mal parce que la musique a évolué et c'est cette évolution qui me plaît et qui m'apporte des groupes que j'adore. Ça m'empêche pas d'être métalleux pour autant.

J'ai vu sur un autre forum une liste des groupes gothiques récents, c'est bien ça. Ça montre que ça peut évoluer, mais en même temps, tout dark electro, metal gothique et autre et banni de la liste. Alors ce que je me demande, c'est si le fait de séparer clairement ces différents styles musicaux n'est pas trop extrême et n'est pas aussi la cause d'un aspect fermé du mouvement qui pousse au final la majorité des gens à faire un peu n'importe quoi et à rendre le mouvement gothique encore plus flou, ainsi qu'à le pousser vers sa disparition ou son "élitisation".

À l'inverse, dire que le mouvement gothique, c'est simple, c'est juste Fields, Sisters, The Cure et rien d'autre, les côtés morbide et sombre qui les caractérisent et ont donné naissance à un style vestimentaire et beaucoup d'autres choses n'auraient plus d'importance car on aurait pas le "droit" de le transposer.

N'est-ce pas justement ce côté sombre et morbide qui caractérise le mouvement gothique ?
Et si on ne peut pas le transposer ailleurs que sur quelques groupes, n'est-ce pas justement priver le mouvement de son essence et de sa vie ?
Avatar de l’utilisateur
Neo
Gothique diplômé
 
Messages: 2608
Inscription: 16 Fév 2009, 18:23
Localisation: Les Alpes

Messagepar Boncamin » 28 Jan 2011, 18:48

Sauf que le goth c'est un style de musique, et tu peux pas vraiment sortir de là. Si tu aimes le classique, ça passe par mozart, etc.

Ca peut évoluer, mais t'es pas obligé d'appeler ça goth pour autant, vu que, par définition de l'évolution, ç'en est plus.

Finalement ceux qui tiennent le plus à cette appellation sont ceux qui la "méritent" le moins, alors que ceux qui sont plus proche de cette continuité n'en veulent plus vraiment, tellement elle a été galvaudée. Je connais quelques groupes récents dans le registre post-punk qui ne se présentent plus dans les café-concert et les salles que comme des groupes "de rock genre Bauhaus, Joy Division, etc.", pour éviter à devoir expliquer dans les café-concert et les salles pendant 107ans : "on est gothique mais pas comme sur M6". Tout est donc pour le mieux :lol:
Avatar de l’utilisateur
Boncamin
Sombre penseur
 
Messages: 181
Inscription: 20 Mai 2010, 10:56
Localisation: Aix/Marseille

Messagepar Lord N » 28 Jan 2011, 19:35

Je n'en ai pas l'habitude, surtout sur ce sujet, mais là je ne peux que dire +1 à la remarque de Boncamin. D'ailleurs je la remets en gras tellement c'est beau :

Finalement ceux qui tiennent le plus à cette appellation sont ceux qui la "méritent" le moins
I want to die with a grin, surrounded by beauty...

DJ LORD NEVERMORE - DARK MUSIC FOR BRIGHT PEOPLE
Avatar de l’utilisateur
Lord N
Modérateur
 
Messages: 3835
Inscription: 17 Nov 2008, 15:15
Localisation: Lausanne, Suisse

Messagepar DARKSTAR SEVEN » 28 Jan 2011, 21:04

D'autant qu'une définition purement musicologique serait bien difficile tant les styles sont variés dans ce mouvement (même excluant l'indus et l'électro-dark et en se limitant à l'héritage "post-punk").


Tout de même...

Tiens, écoute celle-ci pour le métal :

Musique à base d'un système de cordes étouffées pour les guitares, de guitares souvent plus ou moins distordues, de double grosse caisses pour la batterie, et dont le chanteur se caractérise le plus souvent par une modification de sa voix. De plus les compositions metal passent souvent des accords majeurs aux accords mineurs, ce qui renforce le coté sombre de la musique.

Ne cherchez pas, c'est de moi. 8)

Alors pourquoi ne pas trouver ce genre de définition pour la musique goth, par delà ses différences (batcave, deathrock etc...)



J'ai vu sur un autre forum une liste des groupes gothiques récents, c'est bien ça. Ça montre que ça peut évoluer, mais en même temps, tout dark electro, metal gothique et autre et banni de la liste. Alors ce que je me demande, c'est si le fait de séparer clairement ces différents styles musicaux n'est pas trop extrême et n'est pas aussi la cause d'un aspect fermé du mouvement qui pousse au final la majorité des gens à faire un peu n'importe quoi et à rendre le mouvement gothique encore plus flou, ainsi qu'à le pousser vers sa disparition ou son "élitisation".


Euh, le metal et le goth se jouent différemment (voir ci-dessus), quand à l' "hellektro", cela va sans dire. D'ailleurs le mouvement Cybergoth se détache et prend son indépendance, et c'est tant mieux. Maintenant, la séparation des musiques ne veut pas dire séparation des publics. Beaucoup de passionnés de musique écoutent plusieurs styles et c'est tant mieux. On voit d'ailleurs beaucoup de metalleux en soirée goth ou electro (genre : moi :mrgreen: )

Sauf que le goth c'est un style de musique, et tu peux pas vraiment sortir de là. Si tu aimes le classique, ça passe par mozart, etc.

Ca peut évoluer, mais t'es pas obligé d'appeler ça goth pour autant, vu que, par définition de l'évolution, ç'en est plus.

Finalement ceux qui tiennent le plus à cette appellation sont ceux qui la "méritent" le moins


+ 10 000 000 !!! Goth par le metal, ça devient hélas très courant.


Sans parler des histoires communes a chaque goth "déjà tout petit je me sentais différent" "j'aime ce qui est décalé" etc



C'était mon cas, je suis devenu... metalleux... :mrgreen:


Bon sans rire :

chez les goths on retrouve toujours un coté alternatif dans la manière de voir la vie (pas de préjugés sur les homosexuels, pas de peur de ce qui dérange etc) que l'on ne retrouve pas forcément chez les autres.


Euh... sur le terrain tu vois de tout : depuis le vieux corbeau ultra hautain qui n'est que mépris envers les jeunes (et j'en connais), au petit con batcaveux tout aussi hautain et - en plus - nostalgique d'une époque qu'il n'a pas connu, en passant par l'electreux avec son poulpe sur la tête qui ne connait pas autre chose ("c'est quoi "Bohosse" ? "), l'ado en quête d'une personnalité, le metalleux qui se dit goth (ça a été mon cas, je le reconnais publiquement) et le facho ultra sectaire (hélas, y en a aussi...) et qui n' "aime pas les pédés". J'en passe et des meilleurs...


goût pour les artistes torturés, les trucs que l'on ne lit pas forcément dans le grand public, les auteurs maudis qui foutent la trouille, les œuvres d'arts glauques...


J'ai connu des non goths qui lisaient Baudelaire, Anne Rice, etc...

Sérieusement, qu'il y ait un genre de mentalité commun : ok, pourquoi pas. Mais je me méfie des dérives genre du genre de ce que délivre le site corpus angel par exemple, pour ceux qui connaissent.


Je connais quelques groupes récents dans le registre post-punk qui ne se présentent plus dans les café-concert et les salles que comme des groupes "de rock genre Bauhaus, Joy Division, etc.", pour éviter à devoir expliquer dans les café-concert et les salles pendant 107ans : "on est gothique mais pas comme sur M6".



Tu parles des Wallenberg et consorts ? à ce point là ? :shock:
Membre du cercle des emmerdeurs condescendants

La franchise, c'est l'excuse des gens mal élevés pour justifier leur grossièreté
Avatar de l’utilisateur
DARKSTAR SEVEN
Grand sorcier
 
Messages: 1609
Inscription: 04 Juin 2009, 10:36
Localisation: Ile de France

Messagepar Neo » 28 Jan 2011, 21:29

Lord N a écrit:Finalement ceux qui tiennent le plus à cette appellation sont ceux qui la "méritent" le moins


Ouais ben bravo, définir le mouvement et savoir de quoi on parle, c'est important, surtout 40 ans après son âge d'or. Et de toute façon, j'emmerde le monde, vos vrais groupes gothiques tout vieux tout moisis, je les aime aussi, je suis donc gothique que je le veuille ou non.

Oh pardon, je me suis défini comme gothique, fallait pas.
Avatar de l’utilisateur
Neo
Gothique diplômé
 
Messages: 2608
Inscription: 16 Fév 2009, 18:23
Localisation: Les Alpes

Messagepar Lord N » 29 Jan 2011, 08:58

Neo a écrit:Ouais ben bravo, définir le mouvement et savoir de quoi on parle, c'est important, surtout 40 ans après son âge d'or. Et de toute façon, j'emmerde le monde, vos vrais groupes gothiques tout vieux tout moisis, je les aime aussi, je suis donc gothique que je le veuille ou non.

Oh pardon, je me suis défini comme gothique, fallait pas.


Olah, on se calme, c'est un peu puérile ta réaction !

Il y a une grosse différence entre définir le goth et se définir comme goth. Et il y a une grosse différence entre définir un mouvement historique et musical, et tenter de définir un "état d'être" et aller définir des critères...

Ma définition : Un goth est une personne qui aime la musique issue de la scène dite gothique, et dont le style vestimentaire correspond à l'esthétique de cette scène.

Point barre. Alors oui, bien sur, il faut définir la "musique gothique" (facile) et l'esthétique gothique (moins facile, mais tout de même). Mais au moins on évite de chercher des qualités internes et psychologiques aux goths pour les définir comme tels.


EDIT : Et surtout, il y a une grosse différence entre se considérer comme goth, et le revendiquer (c'est surtout là que commence les problèmes je pense...).
I want to die with a grin, surrounded by beauty...

DJ LORD NEVERMORE - DARK MUSIC FOR BRIGHT PEOPLE
Avatar de l’utilisateur
Lord N
Modérateur
 
Messages: 3835
Inscription: 17 Nov 2008, 15:15
Localisation: Lausanne, Suisse

Messagepar Boncamin » 29 Jan 2011, 15:50

Signalons aussi pour mettre encore plus le bordel que l'adjectif "gothique" a un (et même des) sens à part entière, comme dans "roman (ou) conte gothique", ainsi je ça ne me choque pas de voir l'univers de Burton ou de Cradle qualifié de "gothique", même si ça n'a rien à voir avec le "rock gothique". :idea:

Encore une fois, préciser le contexte et la perspective qu'on adopte permet de lever les malentendus.
Avatar de l’utilisateur
Boncamin
Sombre penseur
 
Messages: 181
Inscription: 20 Mai 2010, 10:56
Localisation: Aix/Marseille

Messagepar DARKSTAR SEVEN » 29 Jan 2011, 19:04

Boncamin a écrit:Signalons aussi pour mettre encore plus le bordel que l'adjectif "gothique" a un (et même des) sens à part entière, comme dans "roman (ou) conte gothique", ainsi je ça ne me choque pas de voir l'univers de Burton ou de Cradle qualifié de "gothique", même si ça n'a rien à voir avec le "rock gothique". :idea:


Oui, ça contribue à l'assimilation, tu ne crois pas ?
Membre du cercle des emmerdeurs condescendants

La franchise, c'est l'excuse des gens mal élevés pour justifier leur grossièreté
Avatar de l’utilisateur
DARKSTAR SEVEN
Grand sorcier
 
Messages: 1609
Inscription: 04 Juin 2009, 10:36
Localisation: Ile de France

Messagepar Boncamin » 29 Jan 2011, 23:10

Ben oui, ça explique le bordel, mais on va pas changer le vocabulaire parce qu'il ne convient pas à .0005% de la population ^^
Avatar de l’utilisateur
Boncamin
Sombre penseur
 
Messages: 181
Inscription: 20 Mai 2010, 10:56
Localisation: Aix/Marseille

Messagepar contraddiction » 30 Jan 2011, 23:40

hahah ça c'est LE sujet qui revient partout (blogs goth, forums...) et qui gonfle !

"Moi j'étais déjà goth dans le ventre de ma mère me suis mis le cordon autour du cou mais mes enculés de parents m'ont sauvée aaah c'était bien trop darKKKK merde aloooors"

franchement, où est l'intéret de savoir ce que les gens qualifient de goth ?
Par exemple, si on trouve leur définition fausse, on se permet du coup de les cataloguer "non goths" ?

C'est stupide .. chacun sa sensibilité et ses préférences dans le mouvement, perso m'en fous ...
Vulnerant omnes, ultima necat
http://frozenqueeen.skyrock.com
Avatar de l’utilisateur
contraddiction
Bibligothécaire
 
Messages: 347
Inscription: 05 Aoû 2009, 00:59
Localisation: cocheren

Messagepar Phoenix » 31 Jan 2011, 12:07

contraddiction a écrit:hahah ça c'est LE sujet qui revient partout (blogs goth, forums...) et qui gonfle !

"Moi j'étais déjà goth dans le ventre de ma mère me suis mis le cordon autour du cou mais mes enculés de parents m'ont sauvée aaah c'était bien trop darKKKK merde aloooors"

franchement, où est l'intéret de savoir ce que les gens qualifient de goth ?
Par exemple, si on trouve leur définition fausse, on se permet du coup de les cataloguer "non goths" ?

C'est stupide .. chacun sa sensibilité et ses préférences dans le mouvement, perso m'en fous ...


Excuse moi, mais "chacun ses préférences" oui oui, je veux bien, mais si le gars écoute QUE du métal ou QUE de la pop, s'il vient nous dire qu'il est goth, c'est un peu exagéré...
On a jamais dis qu'on voulait faire UNE définition, juste voir à peu prés ce que les gens en pensent...
Avatar de l’utilisateur
Phoenix
Modérateur
 
Messages: 2667
Inscription: 28 Aoû 2010, 13:55

Messagepar AnarkiA » 31 Jan 2011, 13:02

Parfois contraddiction je me demande ce que tu fais encore la si c'est pour critiquer chaque chose que tu vois. En 3ans d'existence ce sujet n'est jamais sorti, et il y a des choses très intéressantes dans les définitions de certains.
Avatar de l’utilisateur
AnarkiA
Administrateur
 
Messages: 16559
Inscription: 20 Mar 2008, 14:50
Localisation: Aix En Provence

Messagepar Phoenix » 31 Jan 2011, 13:16

AnarkiA a écrit:Parfois contraddiction je me demande ce que tu fais encore la si c'est pour critiquer chaque chose que tu vois. En 3ans d'existence ce sujet n'est jamais sorti, et il y a des choses très intéressantes dans les définitions de certains.


+1 avec AnarkiA...
Avatar de l’utilisateur
Phoenix
Modérateur
 
Messages: 2667
Inscription: 28 Aoû 2010, 13:55

Messagepar Boncamin » 31 Jan 2011, 13:19

AnarkiA a écrit:Parfois contraddiction je me demande ce que tu fais encore la si c'est pour critiquer chaque chose que tu vois.


C'est l'esprit de contradiction :lol:
Avatar de l’utilisateur
Boncamin
Sombre penseur
 
Messages: 181
Inscription: 20 Mai 2010, 10:56
Localisation: Aix/Marseille

Messagepar DARKSTAR SEVEN » 31 Jan 2011, 15:11

Veuliah a écrit:
contraddiction a écrit:hahah ça c'est LE sujet qui revient partout (blogs goth, forums...) et qui gonfle !

"Moi j'étais déjà goth dans le ventre de ma mère me suis mis le cordon autour du cou mais mes enculés de parents m'ont sauvée aaah c'était bien trop darKKKK merde aloooors"

franchement, où est l'intéret de savoir ce que les gens qualifient de goth ?
Par exemple, si on trouve leur définition fausse, on se permet du coup de les cataloguer "non goths" ?

C'est stupide .. chacun sa sensibilité et ses préférences dans le mouvement, perso m'en fous ...


Excuse moi, mais "chacun ses préférences" oui oui, je veux bien, mais si le gars écoute QUE du métal ou QUE de la pop, s'il vient nous dire qu'il est goth, c'est un peu exagéré...
On a jamais dis qu'on voulait faire UNE définition, juste voir à peu prés ce que les gens en pensent...



Bien vu Veuliah.
Membre du cercle des emmerdeurs condescendants

La franchise, c'est l'excuse des gens mal élevés pour justifier leur grossièreté
Avatar de l’utilisateur
DARKSTAR SEVEN
Grand sorcier
 
Messages: 1609
Inscription: 04 Juin 2009, 10:36
Localisation: Ile de France

Messagepar contraddiction » 31 Jan 2011, 20:57

AnarkiA a écrit:Parfois contraddiction je me demande ce que tu fais encore la si c'est pour critiquer chaque chose que tu vois. En 3ans d'existence ce sujet n'est jamais sorti, et il y a des choses très intéressantes dans les définitions de certains.



Pour ce qui est des critiques, il me semble que cela fait partie de la discussion - je ne dis plus rien sur tes photos parce que je vois bien qu'on ne peut pas faire de remarques négatives sur ton travail .. mais je ne pensais pas qu'on avait aussi l'interdiction de critiquer les sujets...
Vulnerant omnes, ultima necat
http://frozenqueeen.skyrock.com
Avatar de l’utilisateur
contraddiction
Bibligothécaire
 
Messages: 347
Inscription: 05 Aoû 2009, 00:59
Localisation: cocheren

Messagepar DARKSTAR SEVEN » 31 Jan 2011, 21:15

contraddiction a écrit:hahah ça c'est LE sujet qui revient partout (blogs goth, forums...) et qui gonfle !

"Moi j'étais déjà goth dans le ventre de ma mère me suis mis le cordon autour du cou mais mes enculés de parents m'ont sauvée aaah c'était bien trop darKKKK merde aloooors"

franchement, où est l'intéret de savoir ce que les gens qualifient de goth ?
Par exemple, si on trouve leur définition fausse, on se permet du coup de les cataloguer "non goths" ?

C'est stupide .. chacun sa sensibilité et ses préférences dans le mouvement, perso m'en fous ...



Pour en revenir au sujet, l'avantage de la définition par la musique, c'est que c'est une définition a minima (comme on dit dans mon jargon) qui convient à toue le monde est qui est très simple.


Un type que se revendique metalleux alors qu'il écoute ZZtop, Queen, Johnny et Noir desir, et qu'il ne connaît pas Iron maiden, Accept, Judas priest, Warlock etc... n'est pas un metalleux.

Point barre.

Mais les metalleux sont moins... hum... torturés que les goths. De plus jamais le metal ne s'est revendiqué autre chose que musical.


On a jamais entendu parlé de "metallisme" :lol:
Membre du cercle des emmerdeurs condescendants

La franchise, c'est l'excuse des gens mal élevés pour justifier leur grossièreté
Avatar de l’utilisateur
DARKSTAR SEVEN
Grand sorcier
 
Messages: 1609
Inscription: 04 Juin 2009, 10:36
Localisation: Ile de France

Messagepar contraddiction » 31 Jan 2011, 21:52

et pourtant tu y retrouves les mêmes clichés et codes : vêtements, attitude ...
Vulnerant omnes, ultima necat
http://frozenqueeen.skyrock.com
Avatar de l’utilisateur
contraddiction
Bibligothécaire
 
Messages: 347
Inscription: 05 Aoû 2009, 00:59
Localisation: cocheren

Messagepar AnarkiA » 31 Jan 2011, 22:04

Tous le monde te dis la même chose et ca tombe sur moi naturellement, t'as traité le sujet de stupide.
Avatar de l’utilisateur
AnarkiA
Administrateur
 
Messages: 16559
Inscription: 20 Mar 2008, 14:50
Localisation: Aix En Provence

Messagepar Swoosh » 31 Jan 2011, 22:07

On y trouve des clichés qui se répètent souvent, c'est normal on est de plus en plus nombreux. Néanmoins tous les goths ne s'habillent pas en goth' et tous les goths ne vivent pas la musique goth' par le côté sombre et mélancolique. Idem chez les metalleux, ya des codes qui se répètent mais tout le monde n'en fait pas partie.
Et il y a trop de monde qui n'entrent pas dans la case habillement + sombritude pour parler d'exception confirmant la règle.

Comme l'a dit DS7, la musique est quelque chose d'assez simple et suffisant pour définir ce genre de mouvement, puisque de toute manière habillement goth' sans musique goth' n'est pas plus cohérent qu'un trve metalleux qui beuglerait "je suis gothiiiiiic *o* "
The rain that falls for weeks
Painting pictures on the streets
Twisted stars beneath my feet
I cruise the crowd
Avatar de l’utilisateur
Swoosh
Gothique diplômé
 
Messages: 3084
Inscription: 13 Sep 2009, 22:20
Localisation: Dijon

Messagepar AnarkiA » 31 Jan 2011, 22:11

C'est très rare d'ailleurs des true metalleux qui se revendiquent goth.

Comment définir alors les gens habillés en goth et qui écoutent du métal, des metalleux ?
Avatar de l’utilisateur
AnarkiA
Administrateur
 
Messages: 16559
Inscription: 20 Mar 2008, 14:50
Localisation: Aix En Provence

Messagepar Swoosh » 31 Jan 2011, 22:15

Bah... Ouais.
Que dire d'une fille qui s'habille normalement et qui écoute du jazz/de la pop/du rock ? Une mélomane...

Je n'aime pas mettre quelqu'un dans une catégorie juste par rapport à ses fringues, parce que c'est quelque chose qui peut être tout à fait changeant selon l'humeur et significatif de pas grand chose en fin de compte.
The rain that falls for weeks
Painting pictures on the streets
Twisted stars beneath my feet
I cruise the crowd
Avatar de l’utilisateur
Swoosh
Gothique diplômé
 
Messages: 3084
Inscription: 13 Sep 2009, 22:20
Localisation: Dijon

Messagepar AnarkiA » 31 Jan 2011, 22:17

C'est vrai, généralement pour une personne bien dans sa peau, ses fringues c'est juste "moi". Et puis, on peut aussi écouter énormément de genre de musique différente et aimer un seul style de fringue.
Avatar de l’utilisateur
AnarkiA
Administrateur
 
Messages: 16559
Inscription: 20 Mar 2008, 14:50
Localisation: Aix En Provence

Messagepar DARKSTAR SEVEN » 31 Jan 2011, 22:34

contraddiction a écrit:et pourtant tu y retrouves les mêmes clichés et codes : vêtements, attitude ...



Attitude, je ne dis pas. Mais le look metal a beaucoup changé et s'est beaucoup diversifié. Il n'y plus un look metal mais des looks metal et le seul look ne peut plus définir le metalleux :


Exemples :


Image


Image



Image



Image


Image





et même :lol:




Image
Membre du cercle des emmerdeurs condescendants

La franchise, c'est l'excuse des gens mal élevés pour justifier leur grossièreté
Avatar de l’utilisateur
DARKSTAR SEVEN
Grand sorcier
 
Messages: 1609
Inscription: 04 Juin 2009, 10:36
Localisation: Ile de France

Messagepar Xibir » 31 Jan 2011, 23:09

contraddiction a écrit:et pourtant tu y retrouves les mêmes clichés et codes : vêtements, attitude ...


heu.... ouich :roll: penses tu faire un post plus "argumentatif" sur çelui ci ( l'approfondir quoi !) , impossible pour moi .

généralement pour une personne bien dans sa peau, ses fringues c'est juste "moi". Et puis, on peut aussi écouter énormément de genre de musique différente et aimer un seul style de fringue.


+1 :)
"La critique est facile, mais l'art est difficile"



Image
Avatar de l’utilisateur
Xibir
Communautaire confirmé
 
Messages: 770
Inscription: 14 Nov 2010, 19:03
Localisation: Belgique/Hainaut

Messagepar contraddiction » 03 Fév 2011, 23:20

Xibir a écrit:
contraddiction a écrit:et pourtant tu y retrouves les mêmes clichés et codes : vêtements, attitude ...


heu.... ouich :roll: penses tu faire un post plus "argumentatif" sur çelui ci ( l'approfondir quoi !) , impossible pour moi .

généralement pour une personne bien dans sa peau, ses fringues c'est juste "moi". Et puis, on peut aussi écouter énormément de genre de musique différente et aimer un seul style de fringue.


+1 :)


"heu.... ouich :roll: penses tu faire un post plus "argumentatif" sur çelui ci ( l'approfondir quoi !) , impossible pour moi .
"

non
Vulnerant omnes, ultima necat
http://frozenqueeen.skyrock.com
Avatar de l’utilisateur
contraddiction
Bibligothécaire
 
Messages: 347
Inscription: 05 Aoû 2009, 00:59
Localisation: cocheren

Messagepar Karle » 18 Fév 2011, 15:41

Non mais sincèrement on s'en bat les cacahouètes de savoir si le mec est Goth, métalleux, teufeur ou fashion !
On s'en fouuuuuuuuuuut des étiquettes ! On s'en contrebalance !

Pour moi goth = mouvement. C'est tout. On va dire je fais partie de tel mouvement, de tel cercle de pensées, de tel confession, on NE DOIT PAS mettre une étiquette sur ce pauvre gars.

C'est une "âme", des sentiments, une personnalité, une ou des passions, bref rien ne nous permet de le définir par un seul mot.

Pas plus tard que la semaine dernière j'ai essayé de définir un très bon ami a moi parce qu'il est a un tournant de sa vie et que je voulais marquer le coup, j'ai pas eu assez d'une heure et 500 ré-écritures, réflexions ... J'y suis a peine arrivé, j'ai écris 5/6 lignes et c'est tout.
Après vous voulez étiqueter les gens alors que moi même qui connais quasiment parfaitement ce type j'y arrive pas ?!

Allez bisous
"La violence est le dernier refuge de l'incompétence."

Isaac Asimov.

Image
Karle
Sombre penseur
 
Messages: 165
Inscription: 11 Fév 2011, 23:48

Messagepar Olion » 18 Fév 2011, 17:16

Les étiquettes ont une importance que si on leur en donne, il est ou le problème?

Dans ma vie j'ai été affublé de pas mal d'étiquettes mais je me suis jamais sentie réduit au niveau personnalité pour autant.
Avatar de l’utilisateur
Olion
Mage noir
 
Messages: 1878
Inscription: 27 Aoû 2008, 14:17
Localisation: France

Messagepar DARKSTAR SEVEN » 18 Fév 2011, 20:45

Karle a écrit:Non mais sincèrement on s'en bat les cacahouètes de savoir si le mec est Goth, métalleux, teufeur ou fashion !
On s'en fouuuuuuuuuuut des étiquettes ! On s'en contrebalance !

Pour moi goth = mouvement. C'est tout. On va dire je fais partie de tel mouvement, de tel cercle de pensées, de tel confession, on NE DOIT PAS mettre une étiquette sur ce pauvre gars.



Bah oui mon vieux mais le monde réagit comme ça depuis la création : on appartient à telle ou telle tribu avec tout ce que ça implique...


Pas d'étiquette ? l'ouverture d'esprit totale ? l'être humain n'est pas près pour ça, hélas...
Membre du cercle des emmerdeurs condescendants

La franchise, c'est l'excuse des gens mal élevés pour justifier leur grossièreté
Avatar de l’utilisateur
DARKSTAR SEVEN
Grand sorcier
 
Messages: 1609
Inscription: 04 Juin 2009, 10:36
Localisation: Ile de France

Messagepar Darkin » 18 Fév 2011, 21:32

Excuse moi, mais "chacun ses préférences" oui oui, je veux bien, mais si le gars écoute QUE du métal ou QUE de la pop, s'il vient nous dire qu'il est goth, c'est un peu exagéré...
On a jamais dis qu'on voulait faire UNE définition, juste voir à peu prés ce que les gens en pensent...


Et si le gars écoute principalement du métal de la pop et du rap, et un peu de musique gothique et qui s'habille en noir avec des new rocks.
Es ce un gothique ? Image

Uploaded with ImageShack.us
Oeil pour Oeil, dent pour dent.
Avatar de l’utilisateur
Darkin
Elève
 
Messages: 40
Inscription: 06 Fév 2011, 17:12
Localisation: Lyon

Messagepar Karle » 19 Fév 2011, 05:20

DARKSTAR SEVEN a écrit:
Karle a écrit:Pas d'étiquette ? l'ouverture d'esprit totale ? l'être humain n'est pas près pour ça, hélas...


Ben écoute moi j'y arrive a peu près alors pourquoi pas les autres ?
C'est pas dur, suffit d'attendre pour savoir qui est la personne et pas juger au premier coup d’œil.

On fait tous partie d'une même famille et je sais que jamais je ferais a quelqu'un ce que je ferais pas a mes plus proches parents. Même si je donne l'impression d'être trop bon trop con, je me dis que j'ai aucune bonne raison de niquer les gens. (enfin bref là n'est pas le sujet).

Juste ce n'est pas les goûts musicaux qui déterminent qui est la personne.
J'écoute beaucoup d'electro, métal, musique classique et énormément d'autres trucs et pourtant je me sens surement plus dans le mouvement gothique qu'autre chose (sinon je ferais quoi ici ?)
"La violence est le dernier refuge de l'incompétence."

Isaac Asimov.

Image
Karle
Sombre penseur
 
Messages: 165
Inscription: 11 Fév 2011, 23:48

Messagepar DARKSTAR SEVEN » 19 Fév 2011, 12:16

Karle a écrit:
DARKSTAR SEVEN a écrit:Pas d'étiquette ? l'ouverture d'esprit totale ? l'être humain n'est pas près pour ça, hélas...


Ben écoute moi j'y arrive a peu près alors pourquoi pas les autres ?


Bonne question.
Membre du cercle des emmerdeurs condescendants

La franchise, c'est l'excuse des gens mal élevés pour justifier leur grossièreté
Avatar de l’utilisateur
DARKSTAR SEVEN
Grand sorcier
 
Messages: 1609
Inscription: 04 Juin 2009, 10:36
Localisation: Ile de France

Suivante

Retourner vers Index du forum Retourner vers Débat sur les ressources et idées liées au mouvement gothique


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron