Le déclin des goths ?

L'art de vivre, la réflexion et les discussions liées au mouvement.

Re: Le déclin des goths ?

Messagepar Sickness » 06 Juil 2013, 22:41

Je préfère ce style d'electro..que le style dark qu'on nous impose depuis milieu 2000

Vidéo youtube :


ou, celui çi

Vidéo youtube :


pour les fringues t-shirt babou customisé avec des noms de groupe..je deteste etre à une soiree où tout le monde est comme tout le monde..
ImageImage

ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Sickness
Communautaire confirmé
 
Messages: 625
Inscription: 04 Déc 2011, 22:04
Localisation: France

Re: Le déclin des goths ?

Messagepar † Lost Soul † » 07 Juil 2013, 14:14

Oui exactement Idyllia la passion c'est d'abord dans la musique et aussi j'aurai dit dans l'architecture comme moi par exemple pour la beauté des édifices avec l'art des d'animaux fantastique comme des gargouilles ou autres jolies choses ornée sur ces façades, la passion de la poésie qui n' est pas baser pas que sur la mort mais tout ce qui se rapproche aux côté sombre sans pour autant être suicidaires, enfin c'est assez vaste quoi.
La culture du sombre transformé en art de vivre.

Mais le look est juste un plus, je le répète comme beaucoup le diront ici, gothique c'est d'abord une façon de pensé.
† Lost Soul †
Bibligothécaire
 
Messages: 286
Inscription: 25 Juin 2013, 20:00

Re: Le déclin des goths ?

Messagepar Sickness » 07 Juil 2013, 14:19

Ah bon?

Et quelle est cette façon de pensée?

Ma façon de pensée aujourd'hui est assez creative au niveau du jardin..
ImageImage

ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Sickness
Communautaire confirmé
 
Messages: 625
Inscription: 04 Déc 2011, 22:04
Localisation: France

Re: Le déclin des goths ?

Messagepar Hans » 09 Juil 2013, 21:02

† Lost Soul † a écrit: l'art des d'animaux


C'est quoi des d'animaux? :shock:
Image
"Je voulais vraiment être d'une autre planète. Je parlais à mes vrais parents et à ma vraie famille dans les cieux. Je savais qu'il y avait des milliers d'autres bébés extraterrestres abandonnés sur cette terre, qu'ils étaient partout et que j'en rencontrerais certains." - (Kurt Cobain)
Avatar de l’utilisateur
Hans
Dark Posteur
 
Messages: 1149
Inscription: 20 Mar 2012, 11:57
Localisation: Antibes

Re: Le déclin des goths ?

Messagepar † Lost Soul † » 11 Juil 2013, 18:25

Oui pardon je voulais dire des créatures fantastiques :)
† Lost Soul †
Bibligothécaire
 
Messages: 286
Inscription: 25 Juin 2013, 20:00

Re: Le déclin des goths ?

Messagepar Hans » 12 Juil 2013, 17:37

Et ou est le rapport avec la musique goth?

Ok certains Artistes ont parlé de créatures fantastiques dans leurs textes, mais ça ne fait pas de ce sujet un thème central du courant goth pour autant.
La musique n'est pas une façon de penser... juste un mode d'expression artistique.

Je peux très bien écouter Siouxsie toute la journée et penser à des tas de trucs différents en même temps... être d’excellente humeur, etc...
Ok on aime les atmosphères plutôt sombres, mais ça n'veut pas dire que nous avons des pensées en rapport avec l'ambiance des musiques qu'on écoute.
Perso ces musiques me font planer en général et c'est justement quelque chose qui me met de très bonne humeur.
Sur quelqu'un d'autre ça aura un effet différent et ainsi de suite.
La musique... chacun l'écoute et la ressent à sa manière.
C'est comme le fait de s'habiller comme ceci ou comme cela... ce n'est pas forcément lié à une façon de penser.
Les choses ne sont pas forcément aussi complexes, lol (et ouay faut arrêter de se voir comme une créature ultra sombre mystérieuse et incompréhensible... xD).
Pour ma part je porte ce que j'aime parce que justement je me sent bien ainsi.
A part ça non désolé... ma façon de penser n'a aucun rapport. Je pense comme je veux, point barre (ce n'est pas un courant goth ou non qui va me dicter mes pensées).

Là je suis en train de penser au fait que j'ai envie de bouffer du poulet ce soir mais que je n'en mangerais pas car j'ai trop la flemme d'aller à carrefour... et en même temps j'écoute l'album Faith des Cures. Est ce que c'est lié? MDR!

Et l'état d'esprit c'est pareil. Le mien change en fonction de mon humeur, de mes envies du moment, etc... et comme j'ai les humeurs aussi changeante qu'un bi-polaire, mon état d'esprit du jour n'est surement pas celui de demain, lol.
Et ce peu importe la musique que j'écoute ou les fringues que je porte (d'ailleurs là vu qu'il fait chaud, je n'ai pas grand chose sur moi xD).

Si demain je décide de ne plus écouter de musique goth pour X raisons par exemple... la personne que je suis et ma façon de penser en général ne changera pas (ou très peu). Je resterais en gros, la même personne.

Sincèrement, je n'vois pas en quoi le courant goth qui est un courant artistique, devrait absolument être une espèce de philosophie de vie.
Regarde sur ce forum, il y a des végétariens, des omnivores, des filles, des garçons, des personnes croyantes, des personnes non croyantes, des jeunes, des moins jeunes, des hétérosexuels, des homosexuels, des bisexuels, des fans de science fiction alors que d'autres vont préférer le fantastique ou n'aimer que les choses plus réalistes,etc...
Et nous ne faisons pas tous le même job aussi... il y a des littéraires, des scientifiques, des artistes, etc etc etc...
Et plein d'autres différences.
Ce qui prouve que non... nous n'avons pas tous la même philosophie de vie, la même façon de penser et concevoir les choses, etc...

Même en musique, nous n'avons pas tous les mêmes goûts.

Donc je ne comprends pas toutes ces histoires de : être gothique c'est penser comme ceci et comme cela.
Le courant goth, ce n'est pas la fabrique de robots dark du quartier ^^
Image
"Je voulais vraiment être d'une autre planète. Je parlais à mes vrais parents et à ma vraie famille dans les cieux. Je savais qu'il y avait des milliers d'autres bébés extraterrestres abandonnés sur cette terre, qu'ils étaient partout et que j'en rencontrerais certains." - (Kurt Cobain)
Avatar de l’utilisateur
Hans
Dark Posteur
 
Messages: 1149
Inscription: 20 Mar 2012, 11:57
Localisation: Antibes

Re: Le déclin des goths ?

Messagepar Idyllia » 12 Juil 2013, 18:09

Ca me fait penser que c'est très pénible quand on me demande de me justifier sur ma façon de m'habiller.
"Mais pourquoi tu mets ça? Tu as des revendications? Une appartenance, un message? Tu en quête de toi même" (ptdr!! si si je l'ai entendu)
A cela je répond "Heu...non, rien de tout ça...J'aime bien c'est tout, je trouve ça joli"...Regard méfiant. "Quoi, mauvaise réponse?" Sic.
Pareil pour la musique. Je l'écoute parce que je l'aime et c'est tout, parce que je la ressens et me fait m'évader, oublier la réalité.
Personnellement la cold wave et la batcave ne me dépriment absolument pas, au contraire ces musique me font réfléchir, rêvasser, bref c'est idéal pour la méditation. Pourquoi, ça devrait donner envie de se suicider ou de voir toute la vie en noir?
Mais cela pourrait être de la musique classique ou indienne traditionnelle, avec de l'encens.
Quoi, encore une mauvaise réponse?
Avatar de l’utilisateur
Idyllia
Sombre penseur
 
Messages: 154
Inscription: 10 Juin 2013, 15:05

Re: Le déclin des goths ?

Messagepar Hans » 12 Juil 2013, 20:02

Bah perso je brûle de l'encens tous les jours chez moi.
On peut se relaxer sur la musique qui nous relaxe (c'est un choix personnel... moi la plupart des musiques new âge ou dites de relaxation m'énervent), tout comme méditer (je le fais régulièrement depuis des années).
Mais ça, ça n'a rien avoir avec le fait que j'aime la musique goth.

On m'a déjà demandé aussi si écouter ceci ou cela, s'habiller comme ceci ou cela... c'est une forme de revendication, etc...
Remarque vu tous les groupes punk que j'écoute également et mes idées sur certaines choses, je pourrais presque plaider coupable :mrgreen:
Mais je n'répond pas à ces questions à la con.
Image
"Je voulais vraiment être d'une autre planète. Je parlais à mes vrais parents et à ma vraie famille dans les cieux. Je savais qu'il y avait des milliers d'autres bébés extraterrestres abandonnés sur cette terre, qu'ils étaient partout et que j'en rencontrerais certains." - (Kurt Cobain)
Avatar de l’utilisateur
Hans
Dark Posteur
 
Messages: 1149
Inscription: 20 Mar 2012, 11:57
Localisation: Antibes

Re: Le déclin des goths ?

Messagepar † Lost Soul † » 12 Juil 2013, 20:36

Idem de l'encens j'en brûle un chaque soir en écoutant souvent mon groupe préféré pour m'endormir ( Hocico ) car la voix de Erk Aircrag est pour moi un bon moment de détente pour me vider la tête de la journée :)
† Lost Soul †
Bibligothécaire
 
Messages: 286
Inscription: 25 Juin 2013, 20:00

Re: Le déclin des goths ?

Messagepar Sickness » 12 Juil 2013, 20:48

j'adore m'endormir dans les fourrures de mes louploups..
ImageImage

ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Sickness
Communautaire confirmé
 
Messages: 625
Inscription: 04 Déc 2011, 22:04
Localisation: France

Re: Le déclin des goths ?

Messagepar Lord N » 13 Juil 2013, 18:03

Hans a écrit:Là je suis en train de penser au fait que j'ai envie de bouffer du poulet ce soir mais que je n'en mangerais pas car j'ai trop la flemme d'aller à carrefour... et en même temps j'écoute l'album Faith des Cures. Est ce que c'est lié?


Je vote pour que cette phrase reçoive le prix 2013 des phrases les plus cools du forum ! :lol: :lol: :lol:
I want to die with a grin, surrounded by beauty...

DJ LORD NEVERMORE - DARK MUSIC FOR BRIGHT PEOPLE
Avatar de l’utilisateur
Lord N
Modérateur
 
Messages: 3835
Inscription: 17 Nov 2008, 15:15
Localisation: Lausanne, Suisse

Re: Le déclin des goths ?

Messagepar Hans » 13 Juil 2013, 18:59

:mrgreen: c'est l'état d'esprit gothique :lol:
Image
"Je voulais vraiment être d'une autre planète. Je parlais à mes vrais parents et à ma vraie famille dans les cieux. Je savais qu'il y avait des milliers d'autres bébés extraterrestres abandonnés sur cette terre, qu'ils étaient partout et que j'en rencontrerais certains." - (Kurt Cobain)
Avatar de l’utilisateur
Hans
Dark Posteur
 
Messages: 1149
Inscription: 20 Mar 2012, 11:57
Localisation: Antibes

Re: Le déclin des goths ?

Messagepar Sickness » 13 Juil 2013, 19:15

Me voila rassuré, je ne suis pas gothique, je ne mange pas de viande :)
ImageImage

ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Sickness
Communautaire confirmé
 
Messages: 625
Inscription: 04 Déc 2011, 22:04
Localisation: France

Re: Le déclin des goths ?

Messagepar Hans » 13 Juil 2013, 20:09

J'aurais pu dire pareil avec n'importe quel autre aliment. L'été j'ai la flemme de bouger avec cette chaleur, surtout en grande surface.
Image
"Je voulais vraiment être d'une autre planète. Je parlais à mes vrais parents et à ma vraie famille dans les cieux. Je savais qu'il y avait des milliers d'autres bébés extraterrestres abandonnés sur cette terre, qu'ils étaient partout et que j'en rencontrerais certains." - (Kurt Cobain)
Avatar de l’utilisateur
Hans
Dark Posteur
 
Messages: 1149
Inscription: 20 Mar 2012, 11:57
Localisation: Antibes

Re: Le déclin des goths ?

Messagepar Sickness » 13 Juil 2013, 20:16

Oui, j'ai pu noter le côté flemmard rien qu'avec Cures ^^
ImageImage

ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Sickness
Communautaire confirmé
 
Messages: 625
Inscription: 04 Déc 2011, 22:04
Localisation: France

Re: Le déclin des goths ?

Messagepar Lyncelia » 15 Aoû 2013, 15:25

Je ne pense pas que le mouvement Goth soit mort, comme il a été dit plus haut l'effet de mode est passée et pourtant la scènes goth française est florissante.

Le problème c'est qu'en ce moment il n'y a pas assez d'artiste suffisamment "important" pour fédérer à nouveau le mouvement et réunir les gens autour d'asso, d'orga etc.
C'est triste à dire, mais Marilyn Manson dans les 90's avait réussi à fédérer un public qui est ensuite venue en masse au mouvement goth. Ce qui as fait autant de bien que de mal au mouvement qui etait surmédiatisé, surpeuplé de "touristes" mais qui vivait et remplissait les soirées où il y en avait pour tout les publics et qui faisaient vivre les assos, les boutiques, les groupes et les disquaires.

Maintenant, ce "public" est passé à autre choses et à deserté et on est redevenu un peu plus underground mais les assos, boutiques, orga de soirées/concerts ont mis la clé sous la porte en passant et maintenant il n'y a pratiquement plus rien.
Et le pire, c'est que maintenant on voit des lieux dit "alternatif" se fermer à notre musique sous pretexte que ca ne marche plus...

Donc, non le mouvement n'est pas mort. Seulement, encore une fois, il y a moins d'infrastructure pour l'acceuillir.
...When all is Failure, Only remains Disillusion...
http://www.lyncelia.bandcamp.com
Avatar de l’utilisateur
Lyncelia
Néophyte
 
Messages: 15
Inscription: 28 Mar 2013, 19:13
Localisation: Chelles

Re: Le déclin des goths ?

Messagepar chris2sinape » 17 Sep 2014, 08:41

Parfaitement d'accord avec cette analyse,il ne reste maintenant que les vrais passionnés c'est à dire peu de monde Electro Shock a diminuer la taille de sa salle et diffuse même du métal,Hell Sound Distorsion n'est plus,tout comme Sang d'encre parfois il y a des concerts ou le public est en masse mais sont de plus en plus espacés même notre Sickness national a deserté la tribu se mettais au syndicalisme :mrgreen:
" Les convictions sont des prisons " Friedrich Wilhelm Nietzsche
Avatar de l’utilisateur
chris2sinape
Mage noir
 
Messages: 2263
Inscription: 19 Oct 2008, 23:27
Localisation: Clamart

Re: Le déclin des goths ?

Messagepar Sickness » 17 Sep 2014, 17:18

Anarcho-syndicalisme stp..Ceci dit, je ne me suis jamais revendiquée comme gothique, il peut y avoir un declin,franchement,je m'en cogne :mrgreen:
Et mes activités sociales ne m'empechent pas d' écouter de la musique surtout industrielle et d'aller en concert (le prochain, c'est la tournée europeenne de Sudden Infant et mon petit doigt me souffle à l'oreille qui aura pas foule...
ImageImage

ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Sickness
Communautaire confirmé
 
Messages: 625
Inscription: 04 Déc 2011, 22:04
Localisation: France

Re: Le déclin des goths ?

Messagepar Lord N » 17 Sep 2014, 19:43

Je rejoins assez Sickness sur le sujet : La scène goth ne meurt pas, elle en revient juste à ce qu'elle était originellement (avec quelques altérations inévitables évidemment : on ne voyage pas dans le passé).

Et la scène française est assez représentative de ça : il y a des labels, des assos, des petits concerts sauvages, des passionnés, des disquaires spécialisés... et bien entendu des groupes.

C'est à peu près ce qu'on avait en France dans les 80's... Entre les 2, il s'est passé quoi ? La popularisation de la scène non pas en tant que courant musical et éventuellement artistique et esthétique, mais au contraire de son aspect pseudo-social (l'idée de "Mouvement goth" ou de "Gothisme", ce qui est EXACTEMENT la même chose malgré le fait que l'un des termes soit stigmatisé et l'autre utilisé par tout le monde... :roll: ).

En outre, toutes les scènes suivent grosso modo le même schéma cyclique : la scène naît, c'est Do It Yourself et underground... Puis on s'y intéresse, puis ça se popularise... Puis on se fatigue des excès. Puis on en revient au Do It Yourself et underground...

En ce sens-là, la France n'est pas vraiment différente des UKs ou des USA.

Il y a juste un problème : l'arrivée de sang-nouveau. Les gens ont été saisis au vol dans les années 80... Ensuite on a eu l'arrivée des adolescents en quête d'appartenance à un clan. Les 85% se sont barrés dès qu'ils ont eu un job ou des enfants... Mais certains sont devenus des passionnés sincères. Malheureusement, aujourd'hui, les jeunes en question qui étaient la seule source de sang neuf se tournent vers d'autres subcultures pour les mêmes (mauvaises) raisons. Et du coup, bin la scène n'est plus alimentée à la base. On tourne en circuit fermé... et ça n'aide pas à faire des folies... :|
I want to die with a grin, surrounded by beauty...

DJ LORD NEVERMORE - DARK MUSIC FOR BRIGHT PEOPLE
Avatar de l’utilisateur
Lord N
Modérateur
 
Messages: 3835
Inscription: 17 Nov 2008, 15:15
Localisation: Lausanne, Suisse

Re: Le déclin des goths ?

Messagepar chris2sinape » 18 Sep 2014, 23:48

Hum,j'ai l'impression que même les scènes punk et métal sont moins alimentés qu'avant, ça m'arrive de croiser des métalleux,des punks pratiquement plus en tout cas sur Paris ça n'as rien à voir avec dix ans en arrière ...
" Les convictions sont des prisons " Friedrich Wilhelm Nietzsche
Avatar de l’utilisateur
chris2sinape
Mage noir
 
Messages: 2263
Inscription: 19 Oct 2008, 23:27
Localisation: Clamart

Re: Le déclin des goths ?

Messagepar AnarkiA » 06 Oct 2014, 20:35

Je trouve aussi la scène bien moins alimentée qu'il y a 10ans...
Avatar de l’utilisateur
AnarkiA
Administrateur
 
Messages: 16559
Inscription: 20 Mar 2008, 14:50
Localisation: Aix En Provence

Re: Le déclin des goths ?

Messagepar Leinhart » 21 Oct 2014, 12:57

Le mouvement "gothique" a perdu un peu de pêche depuis son apogée qui est pour ma part pleinement dans les années 2000.
De plus, j'ai l'impression que le mouvement auquel j'appartient, c'est à dire le "gothique romantique / gothique victorien" n'existe presque plus (avec tout les groupes de gothic métal qui en découlé entre 1995 et 2005).
Enfin ... J'espère que c'est une fausse impression...
From ashes to ashes,
We are one.
Avatar de l’utilisateur
Leinhart
Sombre penseur
 
Messages: 163
Inscription: 29 Sep 2014, 12:45

Re: Le déclin des goths ?

Messagepar Neko/Olives » 21 Oct 2014, 13:26

J'ai cru comprendre en me documentant un peu sur l'histoire de la sous-culture gothique qu'il y avait déjà eu un déclin à la fin de la première vague, avant qu'une seconde (avec des groupes majoritairement allemands) lui donne un second souffle dans les années 90. Si j'ai tout bien compris.

À mon avis, un tel rebond est possible de nos jours. Et pas seulement de la part des cybergoths, que certains sur la toile considèrent comme une source possible de renouveau. À mon humble avis, le paysage musical actuel est tout ce qu'il y a de plus mouvant, certaines identités sonores sont en pleine évolution (je pense aussi à l'électro française, pas celle de Guetta, hein) et il se peut que la musique gothique suive le même principe et finisse par éclore à nouveau, maturée et enrichie de nouveaux éléments, avec une évolution dans la continuité des deux ou trois vagues précédentes.

Quoique, remarquez que je ne suis ni musicologue ni astrologue, encore moins expert ès gothique (niark !), et que tout ce que je dis ici n'est qu'un vulgaire pronostic ^_^
ナイトハート・コエフォロス
Avatar de l’utilisateur
Neko/Olives
Sombre penseur
 
Messages: 223
Inscription: 15 Juil 2014, 18:33
Localisation: Face à trois tours.

Re: Le déclin des goths ?

Messagepar AnarkiA » 23 Oct 2014, 23:11

Par contre il y a une mode de l'esthétique alternative en photo je vous dis même pas comment, et je ne veux même pas savoir d'ou ça vient hum...
Avatar de l’utilisateur
AnarkiA
Administrateur
 
Messages: 16559
Inscription: 20 Mar 2008, 14:50
Localisation: Aix En Provence

Re: Le déclin des goths ?

Messagepar Melchimedes » 16 Nov 2014, 09:27

Je confirme en effet une 2e vague dans les années 90 dont je fais partie. A l'époque dans une même soirée goth tu avais de tout: electro, métal, old chool. J'étais à l'époque sur Aix en Provence et on avait un de qui était un vieux briscard du milieu, en 95 il avait plus de 20 piges de platines fans les mains...
Dans les années 2000, habitant alors sur Lyon, j'ai vu une évolution et récupération par d'autres mouvances. En effet la scène électronique attirait plus la nouvelle génération et les soirées ont commencé à être de plus en plus sur ce courant. Courant qui a d'ailleurs fini par être récupéré par toute la scène fetish et bondage. La j'ai arrêté de bouger. Suite à quoi nous avons, pour la plupart, arrêté les soirées. Rajoute les inévitables histoires de cul et tu comprendras que tout a très vite explosé. Les clubs se sont vu désertés au premier changement de mode. Et voilà, plus rien. J'ai bougé à la campagne, je choque tout le monde avec mon manteau de cochet, je sens les regards qui glissent sur la carapace de mon indifférence. Je suis dans un trou paumé de la Loire de 500 habitants répartis sur plus de 1km carré et à 600m d'altitude. Ici au moins je n'ai pas droit aux remarques de cette foule bien pensante car se croyant dans son bon droit de juger tout ce qui sort de sa normalité affligeante. Et à l'occasion je me tape un plaisir. Mon chef d'établissement déteste cordialement ma coupe. Alors quand je sors la chemise et le manteau...


Autant dans les années 90 j'étais à l'aise dans mon jean et polo noir et mes rangers ( oui on peut être goth avec peu de pognon, il suffit de voir the crow), autant dans les années 2000 je me suis orienté vers le néo romantisme. Ainsi durant ces années on voyait des goth se ballader dans les rues de saint jean. Je ne parle même pas de la sortie des restes qui mettait de l'animation, voir une 20aine de Goths sortir... C'était le bon temps. Pour peu qu'un bon brouillard se soit levé et l'ambiance du vieux Lyon était magnifique.
Maintenant là scène à changé comme ce monde. Il y a la crise, qui en effet fait mal aux portefeuilles et calme les envies de fringues quand même assez onéreux. Ensuite le mouvement à un temps été en guerre contre lui même, chaque courant crachant ouvertement sur les autres. Ainsi on écoutait de l'électro et on sabrait les métalleux trop bourrins et les old school qui ne savaient pas s'adapter à leur temps, à savoir l'électro (et on remarquait des commentaires aussi blessants dans les autres courants).
Je pense que peut être dans quelques années on verra un véritable revival.
Melchimedes
Elève
 
Messages: 47
Inscription: 30 Oct 2014, 23:51
Localisation: Roanne

Re: Le déclin des goths ?

Messagepar SulfurBlood » 09 Mar 2018, 21:24

B.D.B. a écrit:Je crois que la France c'est pas non plus le pays où le mouvement à eu un gros succès, comparé aux pays comme l'Angleterre, l'Allemagne, etc... Ou ils sont plus friands de tout ce qui sort de l'ordinaire, après c'est une impression peut être ?


Je suis un peu d'accord avec ce résumé sur le déclin des Gothics du moins en France.
Aujourd'hui être Gothic en 2018, c'est encore très mal compris, voir même complètement inconnu pour les jeunes générations ( 18-40 ans).
C'est vrai aussi que l'aspect économique joue un rôle crucial dans ce déclin. Et de ce fait le bilan est lourd. Il y a cependant des signes encourageants que l'on peut voir lors de la Fête de la Musique par exemple. Sachons regarder les nouvelles flammes,même si elles sont vacillantes, peu lumineuses, elles existent et doivent être soutenues par notre présence.
Comme un parfum de vieille mort.
Avatar de l’utilisateur
SulfurBlood
Apprenti romantique
 
Messages: 114
Inscription: 06 Fév 2018, 00:54
Localisation: LYON-69004 Croix-Rousse

Re: Le déclin des goths ?

Messagepar Bluespectrum » 29 Avr 2018, 23:15

Il y aura des déclins et des renouveaux sans arrêts car parmi la masse il y aura toujours ce petit pourcentage de gens différents qui osent affirmer leur différence par le vêtement, même si ça devient moins classe vu les budgets qui s'amenuisent, sous une forme ou une autre ça reviendra... Après avec la surveillance de masse de mes deux j'avoue être davantage tentée par le maquillage anti-bot, même si c'est difficile à porter, s'afficher différent commence à devenir vraiment dangereux

https://lexpansion.lexpress.fr/high-tec ... 30781.html
Avatar de l’utilisateur
Bluespectrum
Elève
 
Messages: 47
Inscription: 05 Nov 2017, 14:44

Re: Le déclin des goths ?

Messagepar PassTheKingdom » 11 Juin 2018, 00:35

Bonsoir à tous :wink:

Oui, autant pour le milieu Metal, il y a un certain "taux de renouvellement" (de nouvelles têtes), que pour le milieu Goth, ça ne semble pas être le cas.

Il me vient une pensée, d'un coup : autant, pour les concerts Metal, on est informés assez facilement, parfois même sur le journal local pour un concert d'une certaine importance dans une localité rurale (c'est arrivé mi-mai dernier à Plozévet ^^), que pour les soirées et concerts Goth, il faut "creuser" pour trouver les infos. Ça renvoie un peu l'image d'un "cercle d'initiés", sans vouloir être offensant envers quiconque bien sûr. C'est moins "accessible", ce serait parfois un peu "sélect" (pour une poignée d'événements) que ça ne m'étonnerait pas ...

Les posts précédents semblent mettre en évidence le fait qu'il y ait bien plus de "divisions internes" dans le milieu Goth que dans le milieu Metal, de "querelles de chapelles" entre différents styles et modes vestimentaires (faisant tous partie de la culture Goth ...)

Et surtout, surtout, le fait (indéniable) que la France (la société française) a toujours eu du mal avec la culture Goth. Je ne reviendrais pas sur des émissions TV douteuses (chacun en pense ce qu'il veut), mais ça n'a rien arrangé quant à la vision qu'ont les gens en général (hors milieu Goth) de notre culture. Les intérêts des annonceurs publicitaires font que ce qui est "différent", "hors norme", ne se vendra pas aussi bien que ce qui est absolument "consensuel".

Par le fait, j'aimerais bien aller voir ce qu'il en est en Allemagne ou en Angleterre : peut être un jour.

Marilyn Manson et quelques autres artistes "ultra-commerciaux" ont beaucoup "récupéré" de jeunes qui auraient pu découvrir les racines et les références fondamentales du mouvement Goth originel, c'est sûr. Était-ce prévisible, était-ce souhaitable ? Était-ce une sorte de "démocratisation" de quelques éléments disparates de la culture Goth, ou simplement un "produit mercantile prêt à consommer sans se poser de questions" ?

Je pense que la meilleure chose à faire, pour le moment, est d'attendre la nouvelle génération à venir. L'avenir verra sans doute un changement ... je l'espère.

En espérant ne pas avoir dit trop de "trolleries" ... Bonne semaine à vous toutes et tous.

- Antonin "PassTheKingdom". :rock:
Pass The Kingdom, to find... Salvation :D
Avatar de l’utilisateur
PassTheKingdom
Apprenti romantique
 
Messages: 76
Inscription: 27 Avr 2017, 02:24
Localisation: Bro Korriganed

Re: Le déclin des goths ?

Messagepar SulfurBlood » 13 Juin 2018, 17:11

La société française, cher PassTheKingdom, a plus que du mal à comprendre, voir accepter les différences et je trouve que une très nette régressions des mentalités sur ce point. Notre culture est le plus souvent incomprise, du moins en France; les quolibets ne manquent pas à notre passage, les regards quelquefois remplis de haine,d'interrogations, non plus. En Allemagne,Hollande,Suisse,Angleterre il n'en va pas de même, et j'en suis témoin. Céder à la tentation d'aller s'établir dans l'un de ces pays serait, à mon sens, une grave erreur; c'est chez nous en France, que nous devons faire grandir et respecter notre culture, qui n'est pas aussi sombre que certains médias voudraient le faire croire.
J'aimerais partager ton optimisme sur la venue de nouvelles générations; hélas nos ados se parent de nos reliefs bien trop souvent pour montrer qu'ils sont rebelles à une société qui ne leur convient pas, mais tôt ou tard il rejoignent la masse des gens téléguidés par tant d'influences plus ou moins néfastes à notre condition humaine. J'espère tout comme toi, que quelques uns continueront à valoriser la culture Goth.
Je te rejoins aussi sur les dissensions qui existent au sein de notre mouvement, menant parfois à de l'intolérance. Attitude dangereuse qui peut mener à des extrémismes. Entrer dans le mouvement Goth n'est pas choisir un camps ou un autre; il me semble que dans notre mouvement ce qui doit compter avant tout, c'est de considérer chaque tendance, chaque différence, comme une richesse. La pérennité de notre culture en dépend.
Tous Goth serait une maxime à ne pas oublier.
Comme un parfum de vieille mort.
Avatar de l’utilisateur
SulfurBlood
Apprenti romantique
 
Messages: 114
Inscription: 06 Fév 2018, 00:54
Localisation: LYON-69004 Croix-Rousse

Re: Le déclin des goths ?

Messagepar Bluespectrum » 14 Juin 2018, 00:48

C'est vrai qu'à force de vouloir rester entre "pur jus" on finit par se couper de ceux qui apportent des nouveautés ou bien qui font évoluer la chose, c'est dur de garder l'esprit de quelque chose tout en le faisant s'adapter, évoluer sans trahir... Mais sans cette évolution forcément au bout d'un moment la rivière devient ruisseau et finit par se tarir...
Avatar de l’utilisateur
Bluespectrum
Elève
 
Messages: 47
Inscription: 05 Nov 2017, 14:44

Re: Le déclin des goths ?

Messagepar PassTheKingdom » 28 Juin 2018, 20:28

Bonsoir à vous toutes et tous :wink:

La société française, cher PassTheKingdom, a plus que du mal à comprendre, voir accepter les différences et je trouve que une très nette régressions des mentalités sur ce point. Notre culture est le plus souvent incomprise, du moins en France; les quolibets ne manquent pas à notre passage, les regards quelquefois remplis de haine,d'interrogations, non plus.


Oui, c'est absolument ça. Je la vis, cette "mise au ban" des différences, depuis que je suis jeune - soit à cause de ma corpulence, soit à cause de mes lunettes - et, force est de constater que c'est différent depuis que je suis Metalleux (et proche des Gothiques), donc depuis une décennie environ. Sachant que ce n'est plus "le gros", mais "le gros qui ne s'habille qu'en noir et qui doit être sataniste néo-nazi égorgeur de ratons-laveurs" :mrgreen: Du moins, tu parles des regards remplis de haine, de défiance, de provocation, et c'est ce discours, ces accusations, ces c***eries que je lis dans les regards en question.

Les quolibets, j'y ai eu droit sur Grenoble, dans la Creuse aussi, pareil quand j'étais sur Brive, et ça m'arrive encore occasionnellement ici. Mais, niveau agression physique, rien : ceux qui pourraient me chercher noise, fussent-ils à 10 contre 1 troll, ne lèvent pas le petit doigt :mrgreen: Les mentalités régressent sur ce point, et pas que sur ce point d'ailleurs. Mais bon.

Céder à la tentation d'aller s'établir dans l'un de ces pays serait, à mon sens, une grave erreur; c'est chez nous en France, que nous devons faire grandir et respecter notre culture, qui n'est pas aussi sombre que certains médias voudraient le faire croire.


Tant que les médias Français nous pourriront à grandes goulées bien-pensantes de reportages alarmistes quant aux "déviances sectaires du gothisme", il ne faudra pas espérer un grand changement dans les mentalités. Bien sûr, les médias concernés ne souhaitent montrer aucune facette réaliste, intelligente, captivante, du mouvement Goth en France. Eh non, ça ne fait pas "vendeur".

Quand on voit, dans les pays anglo-saxons (et surtout en Allemagne, en Scandinavie, en Grande-Bretagne), que plusieurs éléments des cultures Goth et Metal sont hyper-intégrés dans la culture populaire, que ça ne pose de problème à personne ... Par exemple, que la NRK1 (télévision publique Norvégienne) diffuse un concert de Dimmu Borgir avec l'orchestre symphonique d'Oslo en direct (on verrait pas Vulcain en live sur France 2 !), que les Anciens du village de Wacken sont ravis de vendre leurs produits du terroir à 80.000 chevelus venus du monde entier, que Fenriz de Darkthrone a été élu au conseil municipal de sa bonne ville de Kolbotn (Norvège) après avoir posé avec son chat dans les bras sur l'affiche électorale (!), que beaucoup de pubs Scandinaves mettent en scène des 'Talleux dans des situations réellement tordantes, oui, on a envie de prendre le chemin de l'exil. Peut-être parce qu'on se dit que la société Française n'évoluera jamais en notre faveur ... ou pour d'autres raisons.

Après, on peut arguer du fait que jamais un groupe de Neofolk ou d'EBM n'a bloqué une autoroute à l'aide de puissantes voitures Allemandes pour tourner un clip, que l'on n'entend jamais à la radio le dimanche matin qu'un "groupe de Goths s'est tué sur la route au retour d'un festival", bref, que pour l'immense majorité de la communauté Goth en France, nous nous tenons tranquilles, nous respectons la loi. Et plus que ça, pour beaucoup, les injustices nous écœurent.

En gros : est-ce que nous pouvons expliquer pour quelles raisons nous sommes Goths, Metalleux, ou tout simplement "ce que nous sommes" à des gens qui n'ont pas, et qui n'auront jamais la volonté de comprendre ? Je pense que là est tout l'enjeu de l'avenir de la société : trop de gens se contentent de "prêt à penser" tout autant que de "prêt à consommer", et refusent de réfléchir et/ou de comprendre au motif que "ça prend la tête". Si les gens lisaient plus au lieu de se laisser embobiner par la TV et les éditorialistes subventionnés de la radio commerciale, s'ils prenaient part à des initiatives écologistes, alternatives, citoyennes, le pays aurait une toute autre gueule, je vous l'assure !

J'aimerais partager ton optimisme sur la venue de nouvelles générations; hélas nos ados se parent de nos reliefs bien trop souvent pour montrer qu'ils sont rebelles à une société qui ne leur convient pas, mais tôt ou tard il rejoignent la masse des gens téléguidés par tant d'influences plus ou moins néfastes à notre condition humaine. J'espère tout comme toi, que quelques uns continueront à valoriser la culture Goth.


Oui, c'est vrai. Et les Dieux savent que j'en ai connu une ch*** + 12 sur Grenoble. Ils devenaient Gothiques (enfin, dans le style et pas dans l'esprit) du jour au lendemain ... Et, du jour au lendemain aussi, devenaient de moins en moins "sombres" pour avoir le droit de tirer dans un joint ou de quémander une bière. J'imagine que la plupart ont fini par redevenir "mainstream", oubliant ce qu'ils étaient, soit par désintérêt, soit par facilité de rejoindre, comme tu le dis, des gens téléguidés par tant d'influences plus ou moins néfastes.

Pour le reste, j'espère l'arrivée de jeunes, devenant Goths ou Metalleux de façon sincère et concrète. Sans me faire de faux espoirs ...

Je te rejoins aussi sur les dissensions qui existent au sein de notre mouvement, menant parfois à de l'intolérance. Attitude dangereuse qui peut mener à des extrémismes. Entrer dans le mouvement Goth n'est pas choisir un camps ou un autre; il me semble que dans notre mouvement ce qui doit compter avant tout, c'est de considérer chaque tendance, chaque différence, comme une richesse. La pérennité de notre culture en dépend. Tous Goth serait une maxime à ne pas oublier.


On est d'accord. Et même dans le Metal, ça arrive entre sous-genres différents ...

Bluespectrum : C'est tout à fait ça. Je ne vois rien à ajouter ;)

Bonne fin de semaine à vous toutes et tous :)

- Antonin "PassTheKingdom" :evil2:
Pass The Kingdom, to find... Salvation :D
Avatar de l’utilisateur
PassTheKingdom
Apprenti romantique
 
Messages: 76
Inscription: 27 Avr 2017, 02:24
Localisation: Bro Korriganed

Précédente

Retourner vers Index du forum Retourner vers Débat sur les ressources et idées liées au mouvement gothique


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron