Gothique et enseignement

L'art de vivre, la réflexion et les discussions liées au mouvement.

Gothique et enseignement

Messagepar Phoenix » 31 Mai 2015, 10:55

Bonjour à tous.

Ces temps ci je me posais une question, et je me disais que ce serait intéressant d'en discuter ici.

Le thème est donc simple comme le titre l'indique "Gothique et enseignement".
Pensez vous qu'on peut combiner style gothique et enseignement?
Pensez vous que le style peut avoir des répercutions sur l'attitude des élèves, des parents, mais pourquoi pas également des collègues et des principaux/proviseurs ?


Y-a-t-il des professeurs ici?


Comme vous le savez peut être, je suis depuis cette année professeur d'anglais en collège. J'ai toujours essayé un maximum de ne pas trop montrer (bien que ce soit difficile) pour ne pas être jugé. J'ai pu m'apercevoir que même si je fais attention, ça ne trompe pas: dès le premier jour, mes élèves metalleuses sont venues me voir pour me dire qu'elles savaient que j'écoutais la même musique qu'elle, et mes 5e m'ont dit il y a deux jours que le premier jour, ils se sont tous dis "elle est gothique".
Finalement, je ne sais pas quoi penser... Je pense réellement qu'avoir un style décalé peut avoir des répercutions sur l'attitude des élèves et même des parents (surtout des parents!). Mais pour ce qui est des élèves, apparemment ils s'en doutaient tous depuis le début, et ils ne m'ont pas jugé pour autant.
Je leur ai même posé la question des tatouages; je leur ai demandé ce qu'ils feraient/penseraient s'ils avaient un professeur tatoué de partout. Leur réponse était simple: on aime pas, mais ça change rien, le prof fait ce qu'il veut.
ça m'a pas mal rassuré, mais je me dis que tout le monde ne doit pas avoir cette même ouverture d'esprit (cela dépend aussi peut être des établissements et de leur localisation...)
Avatar de l’utilisateur
Phoenix
Modérateur
 
Messages: 2664
Inscription: 28 Aoû 2010, 13:55

Re: Gothique et enseignement

Messagepar Rainette » 31 Mai 2015, 11:06

J'ai tendance à penser que les plus ouverts d'esprits dans cette affaire, ce sera les élèves ! Ils sont jeunes, en pleine découverte, et leur montrer qu'on peut être intégré dans la société tout en ayant un look et des goûts décalés, ça ne peut être qu'un plus pour leur ouverture d'esprit et leur tolérance plus tard.
Pour les collègues, j'imagine que ça dépend un peu du lieu, de l'ambiance générale... ça peut très bien passer ou pas du tout, ça dépend aussi de comment on présente la chose, on peut avoir l'air décalé en étant convivial et sympa et bien faire son boulot, ou se la jouer à fond "dark et mysterious-on est pas du même monde" et rebuter les autres. J'imagine que dans un lycée public général ça passerait mieux que dans un lycée privé catho par exemple.
Et je ne sais pas, j'ai l'impression que ceux que ça va le plus choquer ou inquiéter, c'est les parents qui n'y connaissent rien et vont de suite se dire "ah, elle va entrainer nos enfants fragiles et influençables vers des trucs hyper glauques et le satanisme et ils vont finir dans des sectes, au secours!"
Perso, je ne sais pas, mais si j'avais eu des profs goths, ça m'aurait peut-être plus aidée à assumer ce côté de moi plus jeune au lieu d'attendre 30 ans passés :)
"Nous ne changeons pas avec le temps ; nous sommes pareils aux fleurs qui s'ouvrent, nous ne faisons que devenir un peu plus nous-mêmes."

http://www.ecrire.ingoo.us l'Atelier d'ecriture
mon challenge photo : https://www.facebook.com/photosrainette ... e=bookmark
Avatar de l’utilisateur
Rainette
Communautaire confirmé
 
Messages: 710
Inscription: 23 Jan 2014, 15:47

Re: Gothique et enseignement

Messagepar Kopter » 31 Mai 2015, 11:58

Je suis d'accord avec Rainette !
Pour avoir davantage vécu les choses pour l'instant du côté élève, grand frère d'un collégien, ou grand frère d'un élève de maternelle, je peux dire qu'elle a raison : quasiment tous mes prof', quel que soit l'établissement que j'ai pu fréquenter(et pourtant j'ai fait trois ans dans un lycée privé catholique), ont adoré qui j'étais et ma façon de m'habiller, de même pour mes camarades de classe(ou plus récemment de promo') ; en revanche, ceux qui me regardent la plupart du temps avec des yeux méfiants en me désignant du doigt discrètement, ce sont les parents d'élèves... :|
\w\__(O_O )__/w/
Avatar de l’utilisateur
Kopter
Bibligothécaire
 
Messages: 371
Inscription: 06 Jan 2015, 16:25
Localisation: Une caverne aux abords de Grenoble

Re: Gothique et enseignement

Messagepar Phoenix » 31 Mai 2015, 20:03

Merci pour vos réponses !

Je suis venue à me poser cette question pour deux raisons simples: maintenant que je travaille, je rêve de m'acheter des New Rock. Mais vais-je oser les mettre au boulot?
Pareil, je suis à la recherche d'un nouveau sac à main. J'en ai vu un magnifique avec un thorax de squelette. Et je me suis demandée si ce n'était pas mal venue de le prendre au boulot...
Avatar de l’utilisateur
Phoenix
Modérateur
 
Messages: 2664
Inscription: 28 Aoû 2010, 13:55

Re: Gothique et enseignement

Messagepar Rainette » 31 Mai 2015, 20:24

Ben, écoute, moi j'ai réussi à faire passer mon look au boulot, alors rien n'est perdu ^^ Les New Rock, ça ne devrait pas poser souci, si tu les porte avec une tenue sobre dessus. Evidemment, faut peut-être pas sortir le grand jeu total look d'un seul coup :D Pour le sac, je sais pas trop, ça dépend, tu le garde avec toi en permanence ou tu le pose dans un vestiaire ou un placard la journée ?
"Nous ne changeons pas avec le temps ; nous sommes pareils aux fleurs qui s'ouvrent, nous ne faisons que devenir un peu plus nous-mêmes."

http://www.ecrire.ingoo.us l'Atelier d'ecriture
mon challenge photo : https://www.facebook.com/photosrainette ... e=bookmark
Avatar de l’utilisateur
Rainette
Communautaire confirmé
 
Messages: 710
Inscription: 23 Jan 2014, 15:47

Re: Gothique et enseignement

Messagepar Phoenix » 31 Mai 2015, 20:42

Non, je l'ai toute la journée donc les élèves le voient forcément. Je pense que les NR ça passe, mais peut être pas le sac :lol:

Déjà la dernière fois, j'ai enfin osé prendre mon sac du groupe "HIM" (où il y a donc le logo qui ressemble à un pentacle, d'où le fait que j'avais peur de le prendre). Et un élève me sort: "Madame, c'est une étoile juive?" ........... "Une étoile juive, ça a plus de branche que ça tu sais..." "Ah..."

Donc maintenant, je le prend tous les jours, et au final plus personne ne fait attention ^^
Avatar de l’utilisateur
Phoenix
Modérateur
 
Messages: 2664
Inscription: 28 Aoû 2010, 13:55

Re: Gothique et enseignement

Messagepar Kopter » 01 Juin 2015, 00:23

Les New Rock, tu peux les mettre, car comme dit Rainette, avec un pantalon sobre, ça passe très bien ! J'ai déjà fait des soutenances ou entretiens comme ça qui se sont très bien conclus à chaque fois !
Par contre pour le sac.. disons que ça changera de la vieille sacoche en cuir marron du prof' lambda, tu apporteras une touche de fraîcheur à ton établissement ^^
\w\__(O_O )__/w/
Avatar de l’utilisateur
Kopter
Bibligothécaire
 
Messages: 371
Inscription: 06 Jan 2015, 16:25
Localisation: Une caverne aux abords de Grenoble

Re: Gothique et enseignement

Messagepar Neo » 01 Juin 2015, 02:02

C'est comme le débat du voile à l'école, si l'école doit être neutre ou si elle doit être un medium reflétant la société, nan ?
Avatar de l’utilisateur
Neo
Gothique diplômé
 
Messages: 2608
Inscription: 16 Fév 2009, 18:23
Localisation: Les Alpes

Re: Gothique et enseignement

Messagepar Kopter » 01 Juin 2015, 02:10

Je suis pas du tout au point sur le sujet, du coup je dis sûrement une bêtise, mais le voile n'est pas de toute façon interdit de nos jours, où que tu sois en public ?
\w\__(O_O )__/w/
Avatar de l’utilisateur
Kopter
Bibligothécaire
 
Messages: 371
Inscription: 06 Jan 2015, 16:25
Localisation: Une caverne aux abords de Grenoble

Re: Gothique et enseignement

Messagepar Sayori » 01 Juin 2015, 09:01

Il me semble que c'est interdit dans les établissements publiques... Malgré le fait que je vois des tas de nanas comme ça à la fac.
Avatar de l’utilisateur
Sayori
Sombre penseur
 
Messages: 165
Inscription: 11 Jan 2015, 11:30
Localisation: Paris

Re: Gothique et enseignement

Messagepar Phoenix » 01 Juin 2015, 18:22

Sayori a écrit:Il me semble que c'est interdit dans les établissements publiques... Malgré le fait que je vois des tas de nanas comme ça à la fac.


La fac "ne compte pas". Mais ils parlaient pendant un moment d'interdire aussi le voile à la fac.

En tout cas, je pense qu'effectivement j'opterai pour les NR, mais pas le sac ^^


Mais sinon vous personnellement, vous avez déjà eu des profs avec un style décalé?
Avatar de l’utilisateur
Phoenix
Modérateur
 
Messages: 2664
Inscription: 28 Aoû 2010, 13:55

Re: Gothique et enseignement

Messagepar Kopter » 01 Juin 2015, 18:32

Ouaip, un prof' de cosmologie l'année dernière : style metal neo-classique ou motard, ça dépendait des jours ! Avec des cheveux à en faire pâlir Neo ! :wink:
\w\__(O_O )__/w/
Avatar de l’utilisateur
Kopter
Bibligothécaire
 
Messages: 371
Inscription: 06 Jan 2015, 16:25
Localisation: Une caverne aux abords de Grenoble

Re: Gothique et enseignement

Messagepar Neo » 01 Juin 2015, 18:43

Kopter a écrit:Avec des cheveux à en faire pâlir Neo ! :wink:


Naaaan, c'est pas juste T_T

M'enfin, tant mieux si vous avez eu des profs qui sortaient de l'ordinaire dans leur façon d'être, d'enseigner ou d'agir, je pense que c'est ceux là qui ont le plus à nous apprendre. Mais pour ma part, j'ai eu seulement quelques profs particuliers, et mes parents (école à la maison) !
Avatar de l’utilisateur
Neo
Gothique diplômé
 
Messages: 2608
Inscription: 16 Fév 2009, 18:23
Localisation: Les Alpes

Re: Gothique et enseignement

Messagepar Kyrianae » 01 Juin 2015, 20:50

Au lycée, j'ai eu un prof de physique metalleux (cheveux longs, t-shirt métal et jeans troués). Jamais trop su si c'était son look ou ses fesses qui affolait la gente féminine ^^
A la fac, j'ai eu mon pote de jeu de rôle comme prof d'info, total look blackeux sans le maquillage.
En BTS d'art, j'ai eu un prof looké goth, sobre comparé aux élèves ceci-dit.
Et pour finir, une ancienne pote metalleuse a fini par devenir prof d'art plastique. Aux dernières nouvelles, toujours blackeuse et percée au visage pour faire cours.
Une levrette sans fessée, c'est comme une raclette sans fromage
Avatar de l’utilisateur
Kyrianae
Grand sorcier
 
Messages: 1321
Inscription: 30 Oct 2012, 12:27
Localisation: Aveyron

Re: Gothique et enseignement

Messagepar Sayori » 01 Juin 2015, 21:06

Au lycée, j'ai eu plusieurs profs assez atypiques. L'un nous passais du métal en cours, mais avait pas un style trop marqué non plus, et un autre prof, un ami à lui, motard et métaleux également, mais un peu moins sobre. Des profs bien sympatiques avec qui j'ai passé une super année !
Avatar de l’utilisateur
Sayori
Sombre penseur
 
Messages: 165
Inscription: 11 Jan 2015, 11:30
Localisation: Paris

Re: Gothique et enseignement

Messagepar B.D.B. » 02 Juin 2015, 10:36

Je dirais que le danger pour toi, je le vois plus au niveau des parents, que du côté des élèves ou collègues. J'sais pas pourquoi.
"Normal is an illusion... What is normal for the spider... Is chaos for the fly"

~ Morticia Addams ~
Avatar de l’utilisateur
B.D.B.
Maître
 
Messages: 3493
Inscription: 07 Juin 2012, 09:59

Re: Gothique et enseignement

Messagepar Eirwen » 03 Juin 2015, 17:08

Oui, je rejoins l'opinion générale, je pense que le problème serait principalement du côté des parents. Quoi qu'au niveau lycée ils doivent quand même être un poil plus relax?
J'pense pas que ce soit un mal du côté élèves, bien au contraire. Ils ont tendance à ne pas aimer les profs taxés de "ringards", et avec un style un peu alternatif (même en restant dans le politiquement correct hein), on est loin du ringard. Même s'ils n'aiment pas personnellement. En plus, à l'heure actuelle les styles alternatifs sont de plus en plus acceptés :)

Sinon, je me souviens avoir eu une prof d'anglais un peu originale (la seule qui ait vraiment été cool avec moi et ne m'ait jamais découragée d'ailleurs...). Je ne sais pas si elle était "gothique" ou quoi que ce soit (en soit j'aime pas poser des étiquettes sur les gens), mais elle s'habillait toujours en noir, plutôt sobre avec parfois de la résille ou autre. C'était bien l'une des rares à se faire respecter d'ailleurs (j'ai souvent été dans des classes un peu difficiles, à part les dernières années avec mon cursus spé maths).
Avatar de l’utilisateur
Eirwen
Grand sorcier
 
Messages: 1280
Inscription: 01 Fév 2013, 00:41
Localisation: Dùn Dèagh - Alba

Re: Gothique et enseignement

Messagepar Phoenix » 03 Juin 2015, 19:48

Voilà, en plus les élèves sont super curieux !!
Mes 5e veulent savoir ce que j'écoute comme musique, des groupes en particulier... etc. Mes 3e m'ont demandé de leur faire écouter une chanson de metal que j'aime bien.
Avec vos avis et ce que je vois, je me rend compte que vous avez raison: les gamins sont en général super ouverts là dessus :)
Avatar de l’utilisateur
Phoenix
Modérateur
 
Messages: 2664
Inscription: 28 Aoû 2010, 13:55

Re: Gothique et enseignement

Messagepar Scarhatred » 03 Juin 2015, 20:57

Les profs qui changent un peu de l'ordinaire sont souvent les bienvenus, encore plus quand ils sont compétents.
Prof d'anglais, que j'ai jamais eu, au lycée, il avait simplement un anneau à l'oreille, rien que ça...tout le monde m'a dit que c'était le meilleur prof d'anglais (son père instit était un collègue du miens xD), il avait, apparemment, ce coté ouvert tout en étant très bon professeur.

Ton style va démontrer ton ouverture d'esprit à un âge où on a encore tendance à penser que les profs ne sont que des vieux cons ou là pour nous embêter.
Puis mine de rien t'es une fille, au physique (et l'attitude évidemment) avenant-e, pour moi il n'y a aucune raison pour que ça ne passe pas même auprès des parents surtout si tu fais bien ton taff.

Au pire si tu as des inquiétudes tu peux peut-être en parler avec par exemple la/le cpe ? selon ta relation avec lui/elle. J'avais posé la question au boulot l'an dernier à cause de mes piercing d'autant que j'étais amenée à aller dans les collèges justement. Tout le monde s'en cognait mais ça m'avait rassuré de poser la question.

:rock:
Car jamais tu n’aurais pu me réapprendre à vivre. Parce que j’ai réappris toute seule. En quittant la demeure et en partant. Tu me diras au revoir et tu devras partir.
Avatar de l’utilisateur
Scarhatred
Dieu parmi les sombres
 
Messages: 4656
Inscription: 20 Mar 2008, 22:26

Re: Gothique et enseignement

Messagepar Pierstoval » 03 Juin 2015, 21:33

Dis-toi que du coup tes élèves t'écouteront peut-être un peu plus attentivement, et qu'ils ne seront pas étonnés que tu utilises des éléments de la culture Goth dans tes cours ;)
Image
Avatar de l’utilisateur
Pierstoval
Administrateur
 
Messages: 3901
Inscription: 20 Mar 2008, 14:50
Localisation: Aix-en-Provence

Re: Gothique et enseignement

Messagepar SulfurBlood » 10 Fév 2018, 03:20

Cher collègue et sœur Goth,
comme on se retrouve !
Gothique et enseignement, voilà deux sujets qui nous unissent toi et moi. Il faut que je te raconte une anecdote sur une aventure qui m'est arrivé il y a environ une trentaine d'années.
L'histoire de l'art comme beaucoup le savent ne sert à rien dans la vie de tous les jours, la notion du beau ou du laid et très relative. Pourtant c'est la matière que j'ai, avec passion, enseigné durant tant d'années.
Donc pour en revenir à mon aventure, un matin j'entrais comme à l'accoutumé dans l'amphi ou m'attendaient quelques étudiants, et curieusement, dès mon arrivée, j'ai senti quelque chose de différent. Je dois dire qu'en règle générale, mon entrée ne suscitait pas véritablement une attention particulière chez mes étudiants, tu as dû connaître ça aussi quand tu étais étudiante.
Ce matin-là c'était différent, les regards étaient braqués sur moi, le silence assourdissant. En déposant mon cartable, sur le bureau se trouvait une feuille de papier Canson portant le dessin superbe d'un crâne humain, (je l'ai fait encadré et il a orné mon bureau chez moi quelques années. Je l'ai toujours dans un carton, aujourd'hui).
Je puis t'assuré pourtant que dans ma tenue vestimentaire de l'époque rien ne transpirait de mon appartenance au mouvement Gothic, mis à part une écharpe noire en hiver qui se changeait en foulard noir en été, remplaçant lui même l'insupportable cravate.
Ils avaient tous deviné. J'ai fait mon cours normalement, sans faire la moindre allusion au dessin que je laissais à sa place sur le bureau.
Quelques jours plus tard, je trouvais à la sortie de la fac, un petit groupe de mes étudiants qui me regardaient avec insistance, s'en était presque vexant, maintenant que j'y repense. Je suis allé vers eux en leur demandant si ils avaient quelque chose à me dire. Je dois reconnaître aux filles la faculté de briser la glace plus facilement que les garçons. "M'sieur c'est à propos du dessin: on voulait savoir ce que vous en avez pensé? " Je savais bien qu'il n'était pas du tout question de la qualité du dessin, encore moins de la précision des détails ou du coup de crayon de son auteur, dans cette interrogation.
On est allé dans un troquet pour prendre une bière et je leur ai posé la question où ils voulaient en venir avec leur crane. La réponse a fusé : "vous êtes comme nous". Je te laisse imaginer ma réaction. D'autant que leur tenue vestimentaire était plutôt du genre passe partout, certes ils étaient toujours ensembles, un peu à l'écart des autres c'est vrai, mais à part quelques bagues assez évocatrices, des t-shirt ACDC ou Trust que tout le monde portait à l'époque, rien de bien identitaire là-dedans. Puisqu'ils savaient devais-je avouer ou démentir ? Prof je devais être impartial, neutre, ne dispenser ma passion que dans la matière que je devais enseigner. Cela m'a durement était rappeler par la hiérarchie et quelques confrères, suite à ce pot que nous avions pris ensemble.J'ai donc détourné le sujet ou presque, en parlant des origines du "Gothisme", leur laissant entendre que j'en connaissais un rayon sur le sujet, assez pour en faire partie, mais, par mes propos, insuffisamment pour les laisser dans le flou quant à mon appartenance au mouvement.
Côté parents d'élèves, je dois avouer que j'ai eu une paix royale. En générale les profs d'histoire de l'art ont la réputation d'être des gens un peu perchés, la tête dans les étoiles ou dans les vieux manuscrits poussiéreux. Donc des gens un peu étranges.
Jusqu'à ma retraite la question est restée: " Gothic ou pas Gothic ?" Ils me verraient aujourd’hui, la question ne se poserait même plus, c'est plus que clair. Peut-être d'ailleurs, qu'ils éviteraient de croiser ma route.Mais là j'en dirai beaucoup plus dans le forum de kerrigan: Importance de l'apparence.
Comme un parfum de vieille mort.
Avatar de l’utilisateur
SulfurBlood
Apprenti romantique
 
Messages: 114
Inscription: 06 Fév 2018, 00:54
Localisation: LYON-69004 Croix-Rousse

Re: Gothique et enseignement

Messagepar Phoenix » 10 Fév 2018, 17:40

Ton témoignage est très intéressant :)

Mon premier message date de ma première année d'enseignement, et j'en suis à présent à la 4e, donc je vais approfondir un peu plus.
Je trouve toujours les élèves très ouverts d'esprit. Entre eux, pas du tout, mais avec les professeurs, c'est impressionnant. Même si mon style reste rock, mais plutôt simple, ils ont tous remarqué mes goûts musicaux, et ils apprécient de discuter de cela avec moi.
Mais le gros changement depuis mon premier message, ce sont mes tatouages, plutôt sombres, et difficiles à cacher. Et je suis très étonnée de voir qu'ils sont tous admiratifs, sans juger.

Cette année, j'ai créé un "club rock", où tous les vendredi je leur fais découvrir un artiste ou un groupe qui a marqué la scène rock/metal (et dérivé) dans les pays anglophones. J'ai 12 élèves, et j'en suis super contente, ça fonctionne très bien !!!
Avatar de l’utilisateur
Phoenix
Modérateur
 
Messages: 2664
Inscription: 28 Aoû 2010, 13:55

Re: Gothique et enseignement

Messagepar SulfurBlood » 10 Fév 2018, 20:01

[quote="Phoenix"]Ton témoignage est très intéressant :)

Tu ne me dis pas l'âge de tes élèves. Si j'en juge par l'ouverture d'esprit qu'ils ont envers toi et l’intérêt qu'ils portent à tes tatouages, il doivent être assez jeunes. Il y a un âge où ils s'intéressent à tout, c'est plus tard que ça se gâte.
J'admire la liberté que tu as dans l'établissement où tu enseignes, signe des temps nouveaux. Je n'ai pas eu cette chance.
Tu ne me dis pas non plus ce qu'en pensent tes collègues, qui ont bien dû remarquer tes tatouages, qui d’après ce que tu me dis, sont difficiles à soustraire aux regards.
T'as des contacts avec les parents d'élèves ?
Comme un parfum de vieille mort.
Avatar de l’utilisateur
SulfurBlood
Apprenti romantique
 
Messages: 114
Inscription: 06 Fév 2018, 00:54
Localisation: LYON-69004 Croix-Rousse

Re: Gothique et enseignement

Messagepar Phoenix » 10 Fév 2018, 20:07

J'enseigne au collège, donc de la 6e à la 3e.

Mes collègues ne m'ont jamais rien dit, ni même ma direction (et ça j'avais un peu peur), mais je suis dans un établissement certes difficile, mais avec une super équipe pédagogique. Donc une bonne ambiance générale :)
Pour ce qui est des parents, je n'ai eu aucune remarque. Pour la plupart, ils me connaissaient avant mes tatouages car quand je suis arrivée je n'en avais qu'un petit caché. Donc ils ont appris à me connaître sans ça. Et pour ce qui est des 6e ou des nouveaux élèves, les parents ne m'ont jamais rien dit. En général, comme je suis plutôt appréciée des élèves, ça passe facilement avec les parents.
Avatar de l’utilisateur
Phoenix
Modérateur
 
Messages: 2664
Inscription: 28 Aoû 2010, 13:55

Re: Gothique et enseignement

Messagepar SulfurBlood » 11 Fév 2018, 18:06

Tu vas peut-être trouver ma démarche un peu singulière, voir quelque peu osée, mais je voudrais te faire lire un article, qui concerne justement le soutien des élèves envers un surveillant qui bosse dans un lycée à Nîmes. C'est un ami, prof de musique qui m'a envoyé le lien.
C'est dingue quand j'y pense, même en retraite, je reste accroché à ce qui se passe dans l'Education Nationale. Va falloir que je suive une thérapie, tu ne penses pas ?
http://tetu.com/2018/01/26/lex-acteur-p ... son-lycee/
Comme un parfum de vieille mort.
Avatar de l’utilisateur
SulfurBlood
Apprenti romantique
 
Messages: 114
Inscription: 06 Fév 2018, 00:54
Localisation: LYON-69004 Croix-Rousse


Retourner vers Index du forum Retourner vers Débat sur les ressources et idées liées au mouvement gothique


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité