Festival de Gérarmer 2011: Palmarès et compte-rendu

Cinéma, télé, courts métrages, installations visuelles.

Festival de Gérarmer 2011: Palmarès et compte-rendu

Messagepar Nadege » 01 Fév 2011, 17:34

La semaine dernière, se déroulait la 18ème édition du festival du film fantastique de Gérardmer. Stéphane et moi y avons passé 3 jours, voici donc un petit compte-rendu du palmarès ainsi que des films que nous avons pu visionner.


Image

Site du festival


Tout d'abord, un récapitulatif des films présentés durant les 4 jours du festival (je passe les rétrospectives). En gras, les films récompensés.


En compétition:

-Bedevilled (Jang Cheolsoo) – Corée du Sud
-Devil (John Erick Dowdle) – USA
-J'ai rencontré le diable (Kim Jee-Woon) – Corée du Sud
-Dream Home (Pang Ho-Cheung) – Corée du Sud
-Ne nous jugez pas (Jorge Michel Grau) – Mexique
-The Loved Ones (Sean Byrne) – Australie
-Mirages (Talal Selhami) – Maroc
-The Silent House (Gustavo Hernández) – Uruguay
-The Troll Hunter (André Øvredal) – Norvège


Hors compétition:

-Aladin et la Lampe merveilleuse (Jean Image) - France
-American Grindhouse (Elijah Drenner) - USA
-Cold Prey 3 (Mikkel Brænne Sandemos) - Norvège
-L'Empire des ombres (Brad Anderson) - USA
-En quarantaine 2 (John Pogue) - USA
-Hybrid (Éric Valette) - France/Allemagne
-Machete maidens unleashed! (Mark Hartley) - Australie
-Proie (Antoine Blossier) - France
-Prowl de Patrik Syversen - Norvège/USA
-Rare Exports de Jalmari Helander - Finlande
-The Hunters de Chris Briant – France


Inédits vidéo:

-Heartless (Philip Ridley) – Royaume-Uni
-Terreur (Anthony Diblasi - USA
-The Dead Outside (Kerry Anne Mullaney) - Royaume-Uni
-The Unforgiving (Alastair Orr) - Afrique du Sud
-Triangle (Christopher Smith) - Royaume-Uni/Australie
-Ultimate Patrol (Daniel Myrick) – USA



Les films vus, par ordre de préférence:

-The Troll Hunter – 10/10
Un faux documentaire tourné à la Blair Witch/Cloverfield. Trois étudiants en journalisme décident de faire un reportage sur un mystérieux chasseur d'ours, Hans. Sauf qu'Hans ne chasse pas l'ours, mais le troll...
Le petit bijou du festival selon moi. C'est une sorte de parodie des films précédemment cités, donc à prendre totalement au second degré. C'est vraiment bien foutu, les trolls sont sympas à voir, et c'est surtout très drôle.

<object width="640" height="385"><param name="movie" value="http://www.youtube.com/v/TLEo7H9tqSM?fs=1&amp;hl=en_US"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowscriptaccess" value="always"></param><embed src="http://www.youtube.com/v/TLEo7H9tqSM?fs=1&amp;hl=en_US" type="application/x-shockwave-flash" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" width="640" height="385"></embed></object>


-Rare Exports – 9/10
Laponie finlandaise, à la frontière avec la Russie. Des éleveurs voient leurs troupeaux de rennes décimés par un mal mystérieux et leurs enfants enlevés. Ces évènements auraient-ils un lien avec les excavations menées par des chercheurs américains non loin de là, et visant à déterrer le corps du mythe ultime: le Père Noël?
Là encore, on est dans la parodie. Le film se la joue à l'américaine, avec effets spéciaux, explosions et actes héroïques. L'image est belle, les acteurs convaincants, et les situations cocasses ne peuvent qu'amener à rire. Encore une belle réussite du Grand Nord.

<object width="640" height="385"><param name="movie" value="http://www.youtube.com/v/9RQlikX4vvw?fs=1&amp;hl=en_US"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowscriptaccess" value="always"></param><embed src="http://www.youtube.com/v/9RQlikX4vvw?fs=1&amp;hl=en_US" type="application/x-shockwave-flash" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" width="640" height="385"></embed></object>


-The Silent House – 8/10
Un père et sa fille se rendent dans une maison à l'abandon pour en retaper l'extérieur avant que le propriétaire la vende. Rapidement, ils se mettent à entendre des bruits suspects venant de l'étage...
Un vrai film d'horreur cette fois-ci. Tension et sursauts garantis. Tourné en un seul plan séquence et avec un appareil-photo, c'est une belle prouesse visuelle que nous livre le réalisateur. Le scénario de base ne casse pas trois pattes à un canard, mais arrive à dévier vers quelque chose d'un peu plus original que ce à quoi on pourrait s'attendre.

<object width="640" height="385"><param name="movie" value="http://www.youtube.com/v/VM2uf2AF_6Y?fs=1&amp;hl=en_US"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowscriptaccess" value="always"></param><embed src="http://www.youtube.com/v/VM2uf2AF_6Y?fs=1&amp;hl=en_US" type="application/x-shockwave-flash" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" width="640" height="385"></embed></object>


-Dream Home – 7/10
Une jeune hong-kongaise souhaite acheter l'appartement dont elle rêve depuis son enfance. Seul problème: l'argent. Décidée à acquérir coûte que coûte le logement, son obsession la pousse à des actes inconsidérés...
Bon, il faut être honnête, l'histoire est assez simpliste et ne fait pas très envie de prime abord. Mais on se prend rapidement au jeu, et la réalisation, scènes clés entrecoupées de flash-backs, permet de ne pas s'ennuyer. C'est cru et violent comme les asiatiques savent si bien le faire. Par contre, je ne sais pas si ça venait de la pellicule ou non, mais l'image était vraiment mauvaise (type VHS des années 80). Ceci-dit, tout de même une bonne surprise.

-Machete Maidens Unleashed – 7/10
Pas un film, mais un documentaire (un vrai cette fois) sur le cinéma de genre philippin. Séries B voire Z, sexploitation, blacksploitation..., les amateurs de nanars y trouveront leur compte et de l'inspiration pour compléter leurs collections de films. Je ne suis pas sûre que les autres accrocheront par contre.

-Terreur – 6,5/10
Quaid, étudiant en philosophie, s'associe avec Stephen et Cheryl, étudiants en cinéma, pour tourner un projet de fin d'études consacré aux terreurs les plus profondes. Ils interviewent pour cela différents volontaires, mais certains entretiens vont aller beaucoup plus loin que prévu.
Adaptation d'une nouvelle de Clive Barker, Terreur s'éloigne pourtant légèrement de l'oeuvre originelle. Comme souvent chez Barker, c'est tout de même assez dur. Un petit film anglais sans prétention qui devrait plaire aux amateurs de torture-porn (films à la Saw, Hostel, etc, je précise bien que malgré le terme évocateur, ce genre n'a rien à voir avec du X).

-Ne nous jugez pas – 6/10
Les tribulations d'une famille cannibale qui, à la mort du patriarche, se retrouve livrée à elle-même pour trouver leur nourriture.
Idée de base sympathique mais peut-être pas suffisamment bien exploitée. Le film reste assez agréable à regarder, mais souffre de quelques temps morts dus à son côté « auteurisant » on va dire. Il aurait mérité d'être traité comme un vrai film de genre.

-Prowl – 5,5/10
Une jeune américaine veut à tout prix quitter sa petite ville tranquille pour aller vivre à Chicago. Avec ses amis, elle se retrouve prise en stop par un routier. Cependant, ce dernier n'a pas vraiment l'intention de les amener jusqu'à la cité venteuse...
Un long-métrage à prendre pour ce qu'il est: un film de vampires à petit budget. Assez classique, pas vraiment le genre de film qui restera gravé dans les mémoires et qu'on voudra revoir ensuite, mais on ne s'ennuie pas. Une réalisation un peu énervée par moments, ce qui peut gêner certains.

-Devil – 5/10
Dans un immeuble de Philadelphie, des gens se retrouvent coincés dans un ascenseur. Ce qu'ils ne savent pas, c'est que l'un d'entre eux est en fait le Diable en personne...
Derrière ce synopsis aux allures de nanar, se cache en fait la dernière production (très sérieuse) de M. Night Shyamalan. Le scénario est faiblard et moralisateur, mais c'est suffisamment bien réalisé pour que cela se laisse regarder.

-L'Empire des Ombres – 4/10
Coupure d'électricité à Detroit. Lorsque le courant est rétabli, tout le monde a disparu, à l'exception d'une poignée de survivants. Ces derniers tentent de s'organiser pour rester dans la lumière, car ce sont les ombres qui les guettent...
Grosse production américaine au scénario faiblard et moralisateur bis. Sauf que là, la réalisation est moins efficace, et les quelques temps morts font qu'on a envie que cela se termine rapidement.

-Ultimate Patrol – 2/10
De l'activité radioactive est détectée dans les montagnes afghanes. Une patrouille de militaires américains y est détachée, officiellement pour vérifier que les talibans ne soient pas en possession d'une arme nucléaire. Mais c'est bien autre chose qu'ils vont trouver...
Quelques moments presque intéressants, mais globalement onn s'ennuie et ce n'est pas crédible pour un sou. Je n'ai rien compris à la fin.

-The Dead Outside – 0/10
La population écossaise est contaminée par une maladie qui rend fou et agressif. Des rescapés se retrouvent dans une ferme et tentent d'échapper à l'épidémie.
C'est terrible tellement c'est mauvais. L'image est sombre et jaunâtre, le scénario inintéressant.


Nous n'avons pas pu voir Bedevilled et J'ai rencontré le diable (les 2 films les plus récompensés) durant le festival, mais nous allons nous faire une petite séance de rattrapage. Avis à venir donc.
Avatar de l’utilisateur
Nadege
Grand sorcier
 
Messages: 1777
Inscription: 25 Mar 2009, 13:40
Localisation: Mulhouse

Messagepar lithium » 01 Fév 2011, 17:36

belle présentation !

dommage que je n'ai pas pu ça de plus près ici mais ça avait l'air intéressant, the Troll Hunter me plait bien en trailer en tout cas :D
I had forgotten the power of Words, their strength, their grave.
Avatar de l’utilisateur
lithium
Grand sorcier
 
Messages: 1772
Inscription: 22 Mar 2008, 01:57

Messagepar Nadege » 01 Fév 2011, 20:13

Merci! :)

Effectivement, c'était vraiment sympa, même si poireauter une heure devant la salle par -8° avec les pieds dans la neige n'est pas toujours très agréable. :lol:
Mais c'est vraiment l'occasion de voir des films de genre qui ne sortiront probablement pas au ciné chez nous.

Et je te conseille vivement The Troll Hunter, il est vraiment excellent. Je croise les doigts pour une sortie en salle en France!
Avatar de l’utilisateur
Nadege
Grand sorcier
 
Messages: 1777
Inscription: 25 Mar 2009, 13:40
Localisation: Mulhouse

Messagepar Roman » 02 Fév 2011, 15:10

Merci beaucoup pour ce résumé. Un festival que j'aimerais bien me faire un jour. Et revoir le coin ne me déplairais pas. J'adore les Vosges. :love2:
L'histoire est très mal expliquée... César, il a eu la Gaule grâce à Cléopâtre...
Avatar de l’utilisateur
Roman
Maître des mots
 
Messages: 392
Inscription: 21 Jan 2011, 17:24
Localisation: Rouen VS Orléans

Messagepar Nadege » 04 Fév 2011, 11:20

Oui, le coin est très agréable, même si c'est un peu difficile d'en profiter à cette période (entre le froid glacial et le fait qu'il faut aller faire la queue pour pouvoir accéder aux salles, dur de trouver du temps libre!).


J'ai finalement vu les deux films les plus récompensés, et je suis tout de même un peu déçue. Je trouve que d'autres étaient plus méritants.

-J'ai rencontré le Diable - 7/10
L'histoire d'un homme qui se lance à la poursuite du tueur en série qui a assassiné sa femme.
Le thème de la vengeance est un grand classique au cinéma, difficile donc d'arriver encore à en tirer quelque chose d'original. J'ai rencontré le Diable ne fait pas exception à la règle. Cependant, le film parvient à être captivant (presque) tout le long de ses 2h22. Un bon thriller donc, sombre, violent et intense. Sortie le 6 juillet en salles!

-Bedevilled - 6/10
Une jeune Coréenne de Séoul décide de rendre visite à une de ses amies d'enfance vivant sur une petite île isolée. Mais elle se rend vite compte que son amie est victime de sévices perpétrés par les autres habitants de l'île...
Une histoire tragique et sanglante comme les Asiatiques savent si bien le faire. Les deux actrices principales sont excellentes dans leurs rôles respectifs. Je regrette tout de même certaines séquences un peu longuettes. Le réalisateur semble avoir voulu lorgner du côté du cinéma d'auteur, et si cela correspond au début très dramatique du film, la sauce prend moins bien durant la seconde partie. Quelques effets un peu cheap aussi.
Avatar de l’utilisateur
Nadege
Grand sorcier
 
Messages: 1777
Inscription: 25 Mar 2009, 13:40
Localisation: Mulhouse

Messagepar Roman » 04 Fév 2011, 14:01

Nadege a écrit:-Bedevilled - 6/10
Une jeune Coréenne de Séoul décide de rendre visite à une de ses amies d'enfance vivant sur une petite île isolée. Mais elle se rend vite compte que son amie est victime de sévices perpétrés par les autres habitants de l'île...
Une histoire tragique et sanglante comme les Asiatiques savent si bien le faire. Les deux actrices principales sont excellentes dans leurs rôles respectifs. Je regrette tout de même certaines séquences un peu longuettes. Le réalisateur semble avoir voulu lorgner du côté du cinéma d'auteur, et si cela correspond au début très dramatique du film, la sauce prend moins bien durant la seconde partie. Quelques effets un peu cheap aussi.


Très interressé par Bedevilled. J'avais beaucoup aimé "Princesse Aurora" (déjà quelques années) en ciné Coréen.
L'histoire est très mal expliquée... César, il a eu la Gaule grâce à Cléopâtre...
Avatar de l’utilisateur
Roman
Maître des mots
 
Messages: 392
Inscription: 21 Jan 2011, 17:24
Localisation: Rouen VS Orléans

Messagepar Nadege » 05 Fév 2011, 12:11

Le cinéma coréen était vraiment à l'honneur cette année. 3 films, tous bons en plus. Étrangement, je crois que je n'avais jamais vu une de leurs productions avant. Il faut que je me penche sur Deux sœurs et la trilogie Vengeance. J'ai regardé le synopsis de Princess Aurora, ça a l'air bien tentant aussi. :)
Avatar de l’utilisateur
Nadege
Grand sorcier
 
Messages: 1777
Inscription: 25 Mar 2009, 13:40
Localisation: Mulhouse

Messagepar Roman » 05 Fév 2011, 18:00

Petite question, au festival, les films sont déjà en français ou en VO sous-titrée ?

Je suppose que ça dépend, si la distribution est avancée ou pas.

Pour ma part, les films asiatiques, c'est uniquement en VOSTFR, le français avec les visages asiatiques, rien à faire, j'y arrive pas... Sinon, je n'ai rien contre le doublage en général.
L'histoire est très mal expliquée... César, il a eu la Gaule grâce à Cléopâtre...
Avatar de l’utilisateur
Roman
Maître des mots
 
Messages: 392
Inscription: 21 Jan 2011, 17:24
Localisation: Rouen VS Orléans

Messagepar Nadege » 05 Fév 2011, 18:26

Tout en VOST. Et heureusement d'ailleurs. J'ai horreur du doublage en général, mais c'est vrai que pour les films asiatiques, c'est vraiment là que c'est le plus terrible.
Avatar de l’utilisateur
Nadege
Grand sorcier
 
Messages: 1777
Inscription: 25 Mar 2009, 13:40
Localisation: Mulhouse


Retourner vers Index du forum Retourner vers L'audiovisuel du forum


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron