Edward aux mains d'argent

Cinéma, télé, courts métrages, installations visuelles.

Edward aux mains d'argent

Messagepar Obsidia » 10 Mai 2012, 19:59

L'histoire:
Une grand-mère raconte à sa petite fille une histoire pour lui expliquer d'où vient la neige qui tombe sur la ville. Cette histoire commence avec un jeune homme appelé Edward (Johnny Depp) créé par un inventeur (Vincent Price) vivant seul dans un sombre château perché sur une colline. Mais l'inventeur meurt d'une attaque cardiaque avant d'avoir pu achever son œuvre, laissant Edward avec des ciseaux aux lames extrêmement acérées à la place des mains. Edward vit donc seul dans ce sinistre château jusqu'au jour où Peg Boggs (Dianne Wiest), représentante en cosmétiques, se présente à la porte. Voyant que le jeune homme, timide et inoffensif, vit seul sans avoir le moindre lien avec le monde qui l'entoure, elle décide de l'emmener au sein de son foyer situé dans une tranquille banlieue résidentielle. Edward commence alors à partager la vie de Peg, son mari Bill (Alan Arkin), et leur fils Kevin (Robert Oliveri), âgé de 12 ans. Il devient très vite le nouveau centre d'intérêt du quartier et est d'abord accueilli à bras ouverts, ses talents de tailleur de haies et de coiffeur lui valant l'admiration et les sollicitations des voisines des Boggs.

Edward tombe également amoureux de Kim (Winona Ryder), la fille aînée de Peg, lorsque celle-ci rentre de vacances. Les seuls résidents qui éprouvent instantanément de la répulsion pour Edward sont Esmeralda (O-Lan Jones), une fanatique religieuse, et Jim (Anthony Michael Hall), le petit ami de Kim. Joyce (Kathy Baker), une amie de Peg très entreprenante, tente de séduire Edward, causant un accès de panique chez le jeune homme. Jim pousse ensuite Edward à entrer par effraction chez ses parents pour y dérober de l'argent mais l'alarme se déclenche et Edward est arrêté par la police, avant d'être relâché. Cet incident provoque la colère de Kim, qui reproche à Jim d'avoir piégé Edward, et vaut à ce dernier d'être désormais vu avec méfiance par la communauté du quartier. De plus, Joyce raconte à qui veut l'entendre qu'Edward a tenté de la violer. Les membres de la famille Boggs restent les seuls à soutenir Edward et sont eux aussi mis à l'écart.

Le soir de Noël, Edward crée une sculpture de glace, provoquant ainsi un effet de neige tombante qui cause le ravissement de Kim. Jim, jaloux, intervient à ce moment et Edward blesse accidentellement Kim à la main. Jim attaque aussitôt Edward et celui-ci prend la fuite. Il est recherché par les habitants du quartier et sauve Kevin en le poussant du chemin d'un véhicule qui allait l'écraser. Mais, ce faisant, il blesse le garçon avec ses ciseaux et les résidents croient à une nouvelle agression de sa part. Edward s'enfuit jusqu'au château, où il est rejoint par Kim. Mais Jim a suivi la jeune fille et s'en prend une nouvelle fois à eux. Quand il frappe Kim, Edward le poignarde avec une de ses lames et Jim fait une chute mortelle. Edward fait ses adieux à Kim, qui l'embrasse et lui avoue son amour. Elle raconte ensuite aux habitants que Jim et Edward se sont entretués et leur présente pour preuve une main en forme de ciseaux similaire à celles d'Edward. La vieille dame qui raconte l'histoire, qui se révèle être Kim, termine en disant à sa petite-fille qu'elle n'a jamais revu Edward, ne voulant pas que celui-ci la voit vieillir. Edward vit toujours dans le château et, étant une création artificielle, n'est pas affecté par le vieillissement. Il provoque parfois des chutes de flocons de neige sur le quartier en travaillant sur ses sculptures de glace.



Image
Et pourquoi pas un jour partir
pour ne plus revenir,
oublier à jamais,
s'évader pour l'éternité.
Avatar de l’utilisateur
Obsidia
Apprenti romantique
 
Messages: 124
Inscription: 07 Mai 2012, 20:50

Messagepar Kalakal » 10 Mai 2012, 21:29

Je l'ai vu en Anglais sous-titré anglais ^^ et comme tous les Tim Burton, j'ai juste adoré en fait :D
Le travail est une belle chose. Ne sois pas égoïste, laisse-le à tes copains.
Avatar de l’utilisateur
Kalakal
Grand sorcier
 
Messages: 1402
Inscription: 04 Mar 2012, 11:04

Messagepar Oceanala » 10 Mai 2012, 21:32

Je l'ai jamais vu mais cette présentation me donne vraiment envie de le voir! xD
A brave man once requested me
To answer questions that are key
"Is it to be or not to be?"
And I replied, "Oh why ask me?"
Oceanala
Néophyte
 
Messages: 10
Inscription: 06 Mai 2012, 10:13
Localisation: Bordeaux

Messagepar Obsidia » 10 Mai 2012, 21:34

Je parle beaucoup des Tim Burton car je suis une fan de toutes ces oeuvres.
Et pourquoi pas un jour partir
pour ne plus revenir,
oublier à jamais,
s'évader pour l'éternité.
Avatar de l’utilisateur
Obsidia
Apprenti romantique
 
Messages: 124
Inscription: 07 Mai 2012, 20:50

Messagepar Phoenix » 10 Mai 2012, 21:40

Mon préféré de Tim Burton sans hésitation. L'un de mes films préférés ! :)
Je trouve ce film original et surtout très émouvant. Ce film m'a vraiment touché.
Avatar de l’utilisateur
Phoenix
Modérateur
 
Messages: 2667
Inscription: 28 Aoû 2010, 13:55

Messagepar Obsidia » 10 Mai 2012, 21:43

Je veux aller voir l'expossition Tim Burton a Paris T-T
Et pourquoi pas un jour partir
pour ne plus revenir,
oublier à jamais,
s'évader pour l'éternité.
Avatar de l’utilisateur
Obsidia
Apprenti romantique
 
Messages: 124
Inscription: 07 Mai 2012, 20:50

Messagepar lithium » 10 Mai 2012, 21:48

un des films qui m'a le plus marqué à une époque, dans mon approche du milieu comme beaucoup j'ai vu et revu cette référence qui représente bien plus pour moi à présent qu'un simple film gothique. l'univers fascinant et captivant m'avait surpris et sublimer par la jeunesse de Johnny Depp ou la fougue de Winona Rider.

le coté burlesque de l'opposition des Mondes, entre celui de Price et du consumérisme américain, un délice, visuel, sonore, une fable des années 90 à vous ravir et vous jetez corps et âme dans ce film.
I had forgotten the power of Words, their strength, their grave.
Avatar de l’utilisateur
lithium
Grand sorcier
 
Messages: 1772
Inscription: 22 Mar 2008, 01:57

Messagepar Arken » 10 Mai 2012, 21:57

Un de mes premiers Burton (si ce n'est le premier), et je trouve que c'est le genre de film émouvant que l'on ne se lasse pas de revoir et de re-revoir. :)
J'ai même du verser une larme une fois^^ :cry:
“Que celui qui combat les monstres prenne garde dans sa guerre à ne pas devenir un monstre lui-même. A force de plonger longtemps votre regard dans l’abîme, c'est l’abîme qui entre en vous.”
- Friedrich Nietzsche

Blog d'art - Blog des trouvailles - Blog fourre-tout - FB

Image
Avatar de l’utilisateur
Arken
Grand sorcier
 
Messages: 1567
Inscription: 13 Mar 2012, 19:44
Localisation: Dans l'entre deux mondes

Messagepar Obsidia » 10 Mai 2012, 21:59

J'ai du faire la même chose, et je suis même entrain de le regarde en ce moment ^^
Et pourquoi pas un jour partir
pour ne plus revenir,
oublier à jamais,
s'évader pour l'éternité.
Avatar de l’utilisateur
Obsidia
Apprenti romantique
 
Messages: 124
Inscription: 07 Mai 2012, 20:50


Retourner vers Index du forum Retourner vers L'audiovisuel du forum


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron