La comtesse [drame, historique]

Cinéma, télé, courts métrages, installations visuelles.

La comtesse [drame, historique]

Messagepar Scarhatred » 26 Juin 2012, 11:03

Image

Ce film est signé Julie Delpy qui se trouve être la réalisatrice du film ET l'actrice principale incarnant la comtesse Elizabeth Bathory, aussi appelée la comtesse sanglante.
Pour un petit topo sur qui était cette comtesse dont le nom revient quasi systématiquement quand on aborde le thème très large des vampires, je vous en réfère à cet article:
http://sylphe.chez-alice.fr/elizabeth.html
C'est un mythe sur lequel je me suis penchée quand je me suis réellement intéressée aux vampires (je veux dire quand je me suis vraiment renseigner dessus par les légendes, l'histoire, la littérature et les films). Il est très rare qu'on trouve des femmes "vampires" même si elle ne l'était pas vraiment, ce qui fait tout son intérêt.

Image


Le film se propose d'aborder le sujet sous un angle plus réaliste, plus humain, ce qui peut déplaire pour les partisans selon lesquels elle serait une horrible sadique, ce coté là d'elle est très atténué par rapport à la légende et sans doute par rapport aux faits, c'est un parti pris moi il ne m'a absolument pas dérangé au contraire. Il y a qql scènes où un peu de sang apparait mais bien que je sois une véritable chochotte dès qu'il y a une goutte de sang ou une trace de torture j'ai regardé le film sans aucun problème :D (quoique après les sensibilités hein) Le film apporte un éclairage différent sur la personne de la comtesse, au début du film on découvre qu'il s'agit avant tout d'une femme qui a eu une enfance dure, adulte elle devient une femme féroce en affaires, à caractère et qui gère sa vie et sa fortune d'une main de maitre.

Image

Simultanément la comtesse reste une femme avec ses faiblesses et sa vanité, surtout lorsqu'elle va rencontrer un jeune homme. La quête de la jeunesse prend alors tout son sens et le portrait de la comtesse glisse vers l'idée qu'on se fait communément d'elle: une femme prête à tout pour ne pas vieillir (à terme pour défier la mort elle-même), orgueilleuse et cruelle.
Il faut noter la prestation de l'acteur allemand qui joue le jeune homme dont la comtesse s'éprend: Daniel Brühl Il parait que c'est un acteur allemand assez connu et je pense qu'il a fait d'autres films qui méritent d'être vus je n'ai pas encore pris la peine de m'y pencher.

Je ne vous en dis pas beaucoup plus pour ne pas vous dévoiler tout le film même si vous savez déjà plus que l'essentiel.

date de sortie: 2009
Réalisatrice et Elisabeth Bathory: Julie Delpy
rôle: Anna Darvulia: Anamaria Marinca
rôle: Istvan Thurzo : Daniel Brühl
rôle: Gyorgy Thurzo: William Hurt

Voici la bande annonce :D

http://www.youtube.com/watch?v=jNzspu6icv8

Image

En fait j'aurais même pu le mettre dans la liste de mes films préférés mais j'ai totalement oublié sur le moment :oops:
Car jamais tu n’aurais pu me réapprendre à vivre. Parce que j’ai réappris toute seule. En quittant la demeure et en partant. Tu me diras au revoir et tu devras partir.
Avatar de l’utilisateur
Scarhatred
Dieu parmi les sombres
 
Messages: 4656
Inscription: 20 Mar 2008, 22:26

Messagepar AnarkiA » 26 Juin 2012, 11:24

Je l'ai vu, je l'ai trouvé hyper gore et dur, mais bon, c'était pas trop mal...
Avatar de l’utilisateur
AnarkiA
Administrateur
 
Messages: 16559
Inscription: 20 Mar 2008, 14:50
Localisation: Aix En Provence

Messagepar Scarhatred » 26 Juin 2012, 11:30

Gore Oo il me semblait bien que tu me l'avais déjà dis à propos de ce film. Je trouvais que ça allait encore quoique il y a qql scènes brr mais sinon oui il a un coté assez dur, très froid que ce soit dans le jeu de l'actrice, les décors. Je trouve que cette froideur rajoute à la grandeur de cette dame même si c'est une grandeur négative en qql sorte.

Après faut pas s'attendre du tout (je préviens pour les autres) à un délire gothique-vampirique, ça se rapproche plus d'une trame historique.
Car jamais tu n’aurais pu me réapprendre à vivre. Parce que j’ai réappris toute seule. En quittant la demeure et en partant. Tu me diras au revoir et tu devras partir.
Avatar de l’utilisateur
Scarhatred
Dieu parmi les sombres
 
Messages: 4656
Inscription: 20 Mar 2008, 22:26

Messagepar AnarkiA » 26 Juin 2012, 11:39

Ah oui, c'est très réaliste (pour ça que je trouve ça gore, plus c'est réaliste, la mort, plus ça m'effraie), pas du tout un truc fantaisiste.
Avatar de l’utilisateur
AnarkiA
Administrateur
 
Messages: 16559
Inscription: 20 Mar 2008, 14:50
Localisation: Aix En Provence

Messagepar Diomedes » 26 Juin 2012, 12:13

Ça a l air intéressant , je le rajoute à ma liste de film à voir!
Diomedes
Sombre penseur
 
Messages: 190
Inscription: 02 Juin 2012, 17:42

Messagepar Arken » 26 Juin 2012, 12:16

Idem, merci pour la présentation :wink:
“Que celui qui combat les monstres prenne garde dans sa guerre à ne pas devenir un monstre lui-même. A force de plonger longtemps votre regard dans l’abîme, c'est l’abîme qui entre en vous.”
- Friedrich Nietzsche

Blog d'art - Blog des trouvailles - Blog fourre-tout - FB

Image
Avatar de l’utilisateur
Arken
Grand sorcier
 
Messages: 1567
Inscription: 13 Mar 2012, 19:44
Localisation: Dans l'entre deux mondes

Messagepar Nadege » 26 Juin 2012, 19:45

Je l'ai revu il y a peu de temps, ce second visionnage m'a laissé une aussi bonne impression que le premier.

Comme tu le dit Scar, on est effectivement bien loin de tout le folklore vampiro-horrifique auquel on pourrait s'attendre, et tant mieux à vrai dire. Julie Delpy dépeint un drame historique au féminin, et dont le fond reste pourtant toujours très actuel: une femme qui doit s'imposer dans un milieu d'hommes, son(ses) pouvoir(s), ses responsabilités, mais aussi ses doutes et peurs, dont celle de vieillir évidemment....

Assez esthétique en plus, j'ai juste été un peu déçue par certaines scènes crues qui frôlent parfois le ridicule.


Il faut noter la prestation de l'acteur allemand qui joue le jeune homme dont la comtesse s'éprend: Daniel Brühl Il parait que c'est un acteur allemand assez connu et je pense qu'il a fait d'autres films qui méritent d'être vus je n'ai pas encore pris la peine de m'y pencher.


Brühl est une étoile montante du cinéma allemand depuis Goodbye Lenin (que je te conseille si tu ne l'as pas vu). Tu l'as peut-être aussi aperçu dans Inglourious Basterds de Tarantino.
Avatar de l’utilisateur
Nadege
Grand sorcier
 
Messages: 1777
Inscription: 25 Mar 2009, 13:40
Localisation: Mulhouse

Messagepar Scarhatred » 26 Juin 2012, 20:00

Goodbye Lenin j'en avais vu des extraits seulement. Et non pas vu Inglourious, trop sanglant pour moi :)

Je suis contente que le film vous ai plu pour certains et qu'il vous intéresse pour d'autres.

J'ai aussi envie de voir d'autres films avec Julie Delpy.
Car jamais tu n’aurais pu me réapprendre à vivre. Parce que j’ai réappris toute seule. En quittant la demeure et en partant. Tu me diras au revoir et tu devras partir.
Avatar de l’utilisateur
Scarhatred
Dieu parmi les sombres
 
Messages: 4656
Inscription: 20 Mar 2008, 22:26

Messagepar Lord N » 27 Juin 2012, 01:23

Nadege a écrit:Brühl est une étoile montante du cinéma allemand depuis Goodbye Lenin (que je te conseille si tu ne l'as pas vu). Tu l'as peut-être aussi aperçu dans Inglourious Basterds de Tarantino.


Il tient également le rôle vedette dans "Die fetten Jahre sind vorbei" (The Edukators), ce mec est exceptionnel !

Sinon, bravo Scar, réussir à me donner envie de voir un film qui traite du vampirisme, même de très loin, c'est vraiment une prouesse ! :wink:
I want to die with a grin, surrounded by beauty...

DJ LORD NEVERMORE - DARK MUSIC FOR BRIGHT PEOPLE
Avatar de l’utilisateur
Lord N
Modérateur
 
Messages: 3835
Inscription: 17 Nov 2008, 15:15
Localisation: Lausanne, Suisse

Messagepar Scarhatred » 27 Juin 2012, 10:32

Je m'aime 8)
Car jamais tu n’aurais pu me réapprendre à vivre. Parce que j’ai réappris toute seule. En quittant la demeure et en partant. Tu me diras au revoir et tu devras partir.
Avatar de l’utilisateur
Scarhatred
Dieu parmi les sombres
 
Messages: 4656
Inscription: 20 Mar 2008, 22:26

Messagepar Céline Rosenheim » 06 Juil 2012, 13:09

J'ai beaucoup aimé ce film, je ne m'attendais pas à quelque chose d'aussi touchant. C'est une vision très personnelle de l'histoire de la comtesse qui pourra en choquer certains, j'ai notamment été surprise de voir l'histoire d'amour avec le jeune homme ainsi que la bonté du personnage de Darvulia. Mais Julie Delpy a réussi à faire un film plus dramatique que gore et son idée de montrer que ce sont les plus forts qui font l'histoire est un angle vraiment intéressant. Je la trouve parfaite en femme austère et j'aime beaucoup Daniel Brühl également. ( Goodbye Lenin et Die fetten Jahre sind vorbei sont d'ailleurs de très bons films)
"Et le sang circule de ma chair à mes chimères, il entraîne les pulsations de cet univers, lui donne le tempo de la danse."
http://www.facebook.com/Alencredetesveines
http://celinerosenheim.canalblog.com
Avatar de l’utilisateur
Céline Rosenheim
Apprenti romantique
 
Messages: 71
Inscription: 27 Juin 2012, 13:30
Localisation: Nice

Messagepar Death Morpheus » 21 Aoû 2012, 11:29

Pour une autre version non empreinte de " tout le folklore vampiro-horrifique" (Nadège), je vous conseille vivement le Bathory, de Juraj Jakubisko, téléfilm produit par la télévision tchèque.
Image
Vise un peu mes cheveux !

Pour le vampirico-horrifique, on se régalera des seins d'Ingrid Pitt dans La Comtesse Dracula, de Peter Sasdy, produit par la Hammer (oh, oui, j'aime le vampirico-horrifique !)
Image
oups, chéri, je peux t'expliquer tout ce sang... ah ? un cadavre dans le placard ? Je vois vraiment pas...

Quant à La Comtesse imaginée, produite, jouée, sonorisée tout ça par Delpy, j'en apprécie l'idée, qui souscrit aux interprétations psycho-modernes de notre glorieux siècle, mais je trouve que le film pêche par bien des côtés ! J'ai trouvé le rythme insoutenablement lent, la trame linéaire, le tout d'une inflexible monotonie, emprunt d'une de ces austérités... soit ! S'ajoute à cela l'omniprésence complètement écrasante de Delpy, qui ne souhaite ou ne peut laisser la moindre petite bribe de présence à quelques seconds rôles.



Bref, je n'ai pas trouvé ce long inintéressant, mais assez ennuyeux.
Avatar de l’utilisateur
Death Morpheus
Dark Posteur
 
Messages: 913
Inscription: 17 Aoû 2012, 17:51

Messagepar Scarhatred » 21 Aoû 2012, 12:02

C'est vrai qu'il est assez lent, moi j'ai aimé ça change un peu, ça permet de plonger dans l'ambiance, de la "ressentir" je trouve que ça fait moins "baclé" même si ce n'est qu'une impression pas forcément justifiée.

Le téléfilm dont tu parles m'interesse aussi, j'essayerais de le trouver.
Car jamais tu n’aurais pu me réapprendre à vivre. Parce que j’ai réappris toute seule. En quittant la demeure et en partant. Tu me diras au revoir et tu devras partir.
Avatar de l’utilisateur
Scarhatred
Dieu parmi les sombres
 
Messages: 4656
Inscription: 20 Mar 2008, 22:26

Messagepar Death Morpheus » 21 Aoû 2012, 13:23

Scarhatred a écrit:Le téléfilm dont tu parles m'interesse aussi, j'essayerais de le trouver.

Il est disponible en DVD zone 2 depuis 2011, il s'intitule exactement Les Chroniques d'Erzébeth, le royaume assailli, second titre surprenant s'il en est.

Je ne peux pas livrer quelle version des faits qui est soutenue ici, c'est une partie de l'intrigue... l'esthétique est en tout cas sympa. Pour l'avoir projeté dans une petite salle associative, je dois admettre qu'une partie du public a dit avoir eu parfois des difficultés à suivre, ce dont je ne me suis pas rendue compte personnellement (je suis peut-être trop familière de la légende Bathory !). Reste que l'avis général est plutôt positif, à vous de voir.
Avatar de l’utilisateur
Death Morpheus
Dark Posteur
 
Messages: 913
Inscription: 17 Aoû 2012, 17:51

Messagepar Kalakal » 18 Sep 2012, 18:18

Tiens je l'ai vu y'a pas longtemps ce film. Assez sympa je trouve, maintenant je ne vois plus cette nana comme une sadique névrosée vampiro-necrophile :)
Le travail est une belle chose. Ne sois pas égoïste, laisse-le à tes copains.
Avatar de l’utilisateur
Kalakal
Grand sorcier
 
Messages: 1402
Inscription: 04 Mar 2012, 11:04


Retourner vers Index du forum Retourner vers L'audiovisuel du forum


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron