Les photos format RAW

Le coin préféré des Geek !

Les photos format RAW

Messagepar Rose-de-bois » 29 Juil 2012, 22:49

Bonjour à tous, j'ai récemment décidé de tester le format photo RAW au lieu du traditionnel JPEG, ce format offre paraît-il une meilleure maîtrise de la lumière et une photo plus précise.

J'ai donc fait une série de photographies à ce format. Cependant, le format RAW n'est pas reconnu par Photoshop CS5. Auriez-vous des astuces pour remédier à ce problème ? (Mise à part la conversion au format JPEG, ça je sais faire. En fait, je souhaite post-traiter la photo en RAW).

Merci !
Rose-de-bois
Elève
 
Messages: 32
Inscription: 15 Fév 2012, 22:10
Localisation: 30

Messagepar Hellisa » 30 Juil 2012, 00:20

La photo raw, c'est en réalité un fichier brut. L'équivalent de la pellicule pour l'argentique. Tout est à développer pour obtenir le résultat que tu veux.

Ce n'est pas forcément très simple d'expliquer tous les détails et les subtilités des avantages qu'offre ce format, mais c'est très bien expliqué ici : http://www.cours-photophiles.com/index. ... -raw-.html

Par exemple :

Le format JPEG généré par l’appareil est en réalité un fichier RAW, pour lequel le dématriçage est effectué par le processeur d’image interne, avec pour but de créer une image immédiatement exploitable. L’appareil procède à l’interpolation couleur (l’interprétation des données obtenues à partir de la matrice Bayer employée dans la plupart des appareils), à la compensation du gamma (de 1.0 vers 2.2), à une conversion des données colorimétriques du profil ICC natif vers un espace de travail (sRVB ou Adobe RVB 1998) ainsi qu’à l’application d’un certain nombre de paramètres (netteté, contraste, saturation…) afin d’obtenir une image aussi attractive que possible. Parallèlement, le processeur d’image convertit les 4096 niveaux par couche (pour une image RAW codée sur 12 bits) en 256 niveaux (8 bits) par couche d’un fichier JPEG. Il est évident qu’on perd au passage un certain nombre d’informations. Le fichier ainsi généré ne dispose que d’un potentiel limité pour la postproduction. Il est par exemple illusoire d’effectuer des modifications importantes de la balance des blancs ou de l‘exposition sans que le résultat final en souffre, le JPEG n’est pas fait pour être retravaillé, utilisez-le tel quel ! Son exposition s’apparente à celle d’un film inversible. Comme avec ce dernier, une surexposition se soldera par des hautes lumières grillées et irrécupérables, une sous-exposition risque de transformer vos ombres en une agglomération noire, sans détail.

Le format RAW que vous récupérez sur votre ordinateur, n’a pas subi de modification dans l’appareil et préserve tout son potentiel, afin d’être développé dans un logiciel de conversion spécialisé, qui offre souvent des outils très perfectionnés pour « sculpter » votre image selon vos goûts. Le fichier possède donc une grande richesse en informations (il est toujours codé en 12 bits/couche), le logiciel de conversion travaille lui souvent en 15 ou 16 bits/couche et dans un espace colorimétrique intermédiaire, linéaire et large (le gamut d’un appareil numérique haut de gamme dépasse largement celui de l’espace Adobe RVB 1998), ce qui favorise la qualité finale. L’exposition du fichier RAW est donc beaucoup moins critique que pour le format JPEG et tolère une surexposition d’environ 1 à 1.5 EV, tout en préservant davantage de détails dans les basses lumières. Cette tolérance du format RAW pourrait nous amener à le considérer comme un négatif (couleur) numérique, qui est comme son homologue argentique très tolérant vis-à-vis d’une surexposition, mais moins face à une sous-exposition. Mais ne rêvons pas, le format RAW est encore loin de la fabuleuse souplesse d’un film négatif couleur, coqueluche de nombreux photographes.


Désolée de ne pas en expliquer plus par moi-même, mais à ta place, je n'hésiterais pas à consulter le site de photophiles, au moins pour commencer :)

Ensuite, à titre personnel, j'utilise le double enregistrement Raw + jpeg (ce qui m'aide à faire mon tri plus facilement) et certaines caractéristiques que tu peux prérégler sur le boitier comme la netteté et le contraste par exemple, seront uniquement appliqué au format jpg, mais pas au Raw qui lui, te restituera les données brutes telles que le capteur les a enregistré. (j'ai l'impression de m'embrouiller complètement XD).

Concernant Photoshop, je ne pourrais pas t'aider, j'utilise Adobe Lightroom pour bosser mes photos et là, pas de souci, c'est vraiment fait pour ça (je ne connais pas les autres logiciels équivalents).
On est et on demeure esclave aussi longtemps que l'on n'est pas guéri de la manie d'espérer...

- Cioran -

Image
Avatar de l’utilisateur
Hellisa
Communautaire confirmé
 
Messages: 615
Inscription: 03 Jan 2009, 15:09
Localisation: Rouen

Messagepar Seraf » 30 Juil 2012, 09:10

Le format RAW change suivant les appareils, il n'existe pas de standard. C'est pour cela que de base photoshop ne le supporte pas (ou alors il en supporte, mais pas le tiens, comme y'a limite un nouveau format par appareil, voila quoi). Il faut que tu installes un plug-in correspondant a ton modele d'appareil.

Après, tout comme Hellisa j'utilise Lightroom, il est vraiment fait pour cela et suivant ce que tu veux faire, bien plus pratique que photoshop.
Avatar de l’utilisateur
Seraf
Modérateur
 
Messages: 2771
Inscription: 26 Sep 2009, 16:02
Localisation: Blois

Messagepar Rose-de-bois » 30 Juil 2012, 17:38

Bonjour, merci à toutes pour vos réponses.

Je vais tester Lightroom, étant donné que je n'en ai eu que des bons retours. Je vais télécharger la version d'essai gratuite sur le site d'Adobe.
Rose-de-bois
Elève
 
Messages: 32
Inscription: 15 Fév 2012, 22:10
Localisation: 30


Retourner vers Index du forum Retourner vers Informatique


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron