sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Le monde extérieur vu par vous, venez parler de l'actualité !

sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar Korrigan » 02 Fév 2014, 03:08

suite à un post sur facebook je me permets de lancer ce débat :
un site vegan semble affirmer que nous sommes tous des "farid de la morlette" du fait que nous consommons de la viande pour le plaisir et donc que nous cautionnons la souffrance animale du bétail de boucherie.
Pour info ce farid est un individu qui a torturé un chat en le jetant plusieurs fois en l'air et contre un mur et a filmé ses "exploits" pour ensuite poster ses vidéos sur ses comtes facebook et twiter. Je vous laisse le soin de rechercher sur google qui est ce connard

Voici l'analyse finale de ce site vegan http://www.vegactu.com/actualite/nous-sommes-tous-des-farid-de-la-morlette-12832/ :
"Maintenant, je fais ce constat : cette sordide affaire est le résultat de la volonté morbide d’un homme prenant plaisir à martyriser un animal sensible et conscient sans motif. Je fais également un autre constat : l’extermination de milliards d’animaux est le résultat de la volonté morbide de tous de prendre plaisir à consommer et exploiter des animaux sensibles et conscients sans motif aucun. En ce sens, nous pouvons dire que nous sommes tous des « Farid de la Morlette »"

Pour moi il est évident que ce constat ne s'adresse pas au vegans mais aux "viandards" (comme moi).
Voila quelle a été ma réponse sur facebook à la suite de ce post :
"de toute façon perso je ne cautionne pas ce genre de comparaison car il automatiquement de parti pris envers ce que les vegans appellent des viandards. Moi perso je suis un viandard et pourtant je suis contre la corrida, je n'aime pas la chasse (surtout celle de "loisir" comme cette journaliste américaine qui tue les gros animaux sauvage pour le "sport") et je suis pour que les animaux de consommation soient abattus vraiment sans souffrance et qu'ils soient parqués dans des conditions décentes. Alors donc a lecture de cet article je suis un farid de la morlette et donc je suis un être cruel, au comportement injustifiable et je fais preuve d'une lacheté déconcertante. C'est cette analyse que je trouve déconcertante et dirigée contre ceux qui consomment autre chose que des produits verts"

qu'en pensez-vous car moi être comparé à cet être abject me choque
""D'où vient cette impression que ça cloche à ce point
A partir de cet instant
D'où vient cette impression que ça cloche à ce point
Une tempête,
Dans la lumière du matin
Je sens que
Je ne peux pas en dire plus
Comme gelé à l'intérieur
Je n'ai personne à mes côtés
Et ce n'est pas juste
Ce n'est pas juste.
"" extrait de Roads - Portishead
Avatar de l’utilisateur
Korrigan
Mage noir
 
Messages: 1846
Inscription: 28 Juil 2011, 09:21
Localisation: sur les routes de France (sinon Val d'Oise)

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar Death Morpheus » 02 Fév 2014, 10:04

J'en pense que sa manière de faire ne rime à rien, qui pourrait être content d'être traité de monstre ? Il veut créer un électrochoc mais en réalité qui cela peut-il pousser à réfléchir ?

Je n'aime pas la manière d'agir de Peta non plus.

Bref y'a des cons chez les vegan, ça n'a jamais fait de doute pour moi.

Si le sujet t'intéresse tu pourrais consulter des gens, à mon avis, plus intéressants quoi ^^
Gary Yourofsky par exemple a une méthode argumentaire. Et je peux te dire qu'il a convaincu plus d'une personne de mon entourage à travers cette vidéo :
http://www.youtube.com/watch?v=9ivPJUypbVs

edit : je ne sais vraiment pas si tu fais allusion à un de mes posts quand tu fais référence au mot "viandard" (et j'y pense parce que ça m'a qd-même travaillé cette histoire) mais si tel est le cas, je t'invite à relire le post en question (ainsi éventuellement que d'autres personnes que ça semble avoir dérangé) pour constater que j'utilise ce terme pour décrire uniquement le comportement alimentaire des personnes qui mangent beaucoup de viande et très peu de légumes sans faire attention à l'équilibre et non les omnivores en général. Le débat qui s'en est suivi était un pb de vocabulaire et n'a d'ailleurs mené à rien.
Avatar de l’utilisateur
Death Morpheus
Dark Posteur
 
Messages: 913
Inscription: 17 Aoû 2012, 17:51

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar Yoxie » 02 Fév 2014, 12:58

Sa doit être un moyen pour faire parlé de lui, rien de plus.

Juste un truc qui se crois drôle de faire des chose pour choqué les gens. Et prouvé que l'humanité n'est pas donné a tout les "homme"
Avatar de l’utilisateur
Yoxie
Apprenti romantique
 
Messages: 130
Inscription: 22 Jan 2014, 18:45

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar chris2sinape » 02 Fév 2014, 13:08

C'est débile comme raisonnement,on peut avoir un animal domestique et aimer la viande.
" Les convictions sont des prisons " Friedrich Wilhelm Nietzsche
Avatar de l’utilisateur
chris2sinape
Mage noir
 
Messages: 2263
Inscription: 19 Oct 2008, 23:27
Localisation: Clamart

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar Korrigan » 02 Fév 2014, 14:46

Yoxie a écrit:Sa doit être un moyen pour faire parlé de lui, rien de plus.

Juste un truc qui se crois drôle de faire des chose pour choqué les gens. Et prouvé que l'humanité n'est pas donné a tout les "homme"

euh le débat est surtout l'analyse du site que j'ai mis en lien que de la connerie innommable de ce crétin dégénéré
""D'où vient cette impression que ça cloche à ce point
A partir de cet instant
D'où vient cette impression que ça cloche à ce point
Une tempête,
Dans la lumière du matin
Je sens que
Je ne peux pas en dire plus
Comme gelé à l'intérieur
Je n'ai personne à mes côtés
Et ce n'est pas juste
Ce n'est pas juste.
"" extrait de Roads - Portishead
Avatar de l’utilisateur
Korrigan
Mage noir
 
Messages: 1846
Inscription: 28 Juil 2011, 09:21
Localisation: sur les routes de France (sinon Val d'Oise)

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar Pierstoval » 02 Fév 2014, 19:32

chris2sinape a écrit:C'est débile comme raisonnement,on peut avoir un animal domestique et aimer la viande.

Parfaitement. J'ai 3 animaux à la maison (vu les bruits qu'il fait, Aidan peut-il être considéré comme un 4e animal ? :mrgreen: ), et j'aurai bien du mal à me passer de viande.
Après, ce fait n'est pas pour autant un argument valable, sinon, le raisonnement est le même que "J'ai d'ailleurs un très bon ami noir..." chez les racistes...
Image
Avatar de l’utilisateur
Pierstoval
Administrateur
 
Messages: 3901
Inscription: 20 Mar 2008, 14:50
Localisation: Aix-en-Provence

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar Malayka » 02 Fév 2014, 20:14

Pour moi le Farid en question es un con qui a fait une vidéo pour faire du buzz et faire le kéké, rien de plus, quand on peut faire ca juste pour se marrer et avoir quelques jours de "célébrité" sur internet, on est rien de plus que ca pour moi, un con***d. (au passage je trouve tout aussi immonde que les sites internet diffusent cette vidéo, dont facebook qui tolère ca alors qu'une demi fesse sur une photographie meme a but esthétique est censuré).

Pour les végans ... déja j'ai un peu de mal a concevoir ce mode de vie, mais ce n'est pas le débat. Mais je trouve qu'ils n'ont de lecon a donner a personne, surtout pas en s'appuyant sur ce genre de vidéo et de raisonnement, totalement éroné a mon avis. Comme il a été dit, on peut aimer ses/les animaux et aimer la viande, mon cas. A ce meme titre, si on extrapole, les chats sont des monstres sanguinaires a enfermer, ils tuent des oiseaux et mangent des croquettes contenant de la viande. L'être humain a un organisme adapté a la consommation de viande : chose acceptable. La torture d'un animal sans défense, et gratuite : chose non acceptable.
L'or ne brille ni ne tinte, il luit sous le soleil et hennit dans l'obscurité

L'important c'est de croire, pas de savoir. J.F.
L'orgueil.

http://www.seigneursdumetal.fr/ Image
Avatar de l’utilisateur
Malayka
Gothique diplômé
 
Messages: 2696
Inscription: 08 Mar 2010, 12:29
Localisation: Arles (13)

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar Rainette » 02 Fév 2014, 20:23

Je suis assez d'accord avec toi, Malayka...
Autant sur la politique de FB, perso quand je vois ce genre d'iamge arriver sur mon mur je les efface direct : rien que l'idée de torturer un animal, ça me rend tellement malade que j'en fait des cauchemars, alors, les images...
Etre végétarien, c'est un choix, chacun son désir. Mais comparer le fait de manger de la viande et la torture gratuite d'un animal sans défense, faut pas abuser non plus.
"Nous ne changeons pas avec le temps ; nous sommes pareils aux fleurs qui s'ouvrent, nous ne faisons que devenir un peu plus nous-mêmes."

http://www.ecrire.ingoo.us l'Atelier d'ecriture
mon challenge photo : https://www.facebook.com/photosrainette ... e=bookmark
Avatar de l’utilisateur
Rainette
Communautaire confirmé
 
Messages: 710
Inscription: 23 Jan 2014, 15:47

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar Hans » 02 Fév 2014, 21:17

C'est complètement débile.
Manger de la viande n'a rien avoir avec le fait d'être un meurtrier.
Là il s'agit juste des propos d'un extrémiste, c'est tout.

Perso je deviens végétarien petit à petit par choix (le plus gros est fait, je serais totalement végétarien d'ici peu) mais je laisse les autres tranquilles. Et à la base c'est surtout parce que je me sent plus léger sans viandes, je digère beaucoup mieux et me sent mieux en consommant des légumes, des fruits, des céréales, quelques produits laitiers, etc... (et il y a d'autres raisons mais c'est personnel).
Le temps ou je buvais de l'alcool tous les jours et bouffais tout et n'importe quoi est terminé, je suis passé à autre chose. Et si des personnes ne comprennent pas mes choix et mon mode de vie, ce n'est pas mon problème mais le leur.

Ce qui est criminel c'est de chasser pour le plaisir. Tuer juste pour se faire un beau manteau aussi (au même titre qu'arracher la peau d'un mec pour se fabriquer une veste... pour moi, c'est pareil).
Et d'autres actes de ce genre...
Tuer pour manger n'est pas un meurtre dans la mesure ou c'est fait avec respect. Les animaux eux même se mangent entre eux. C'est la chaîne alimentaire, la nature... tout simplement.

Ceci dit, il y a des abattoirs ainsi que certaines techniques qui sont à revoir, ça c'est sûr! Il y a des associations qui s'occupent de toutes ces choses et je les soutiens (je signe des pétitions, je fais quelques dons quand je peux, je partage les infos quand je les vois, etc... et j'envisage de m'engager dans une asso dans l'avenir car ce sujet est important pour moi).

N'allez pas vous culpabiliser juste parce que vous mangez de la viande. De toute façon ce que vous mettez dans votre corps, ça ne regarde que vous!
Image
"Je voulais vraiment être d'une autre planète. Je parlais à mes vrais parents et à ma vraie famille dans les cieux. Je savais qu'il y avait des milliers d'autres bébés extraterrestres abandonnés sur cette terre, qu'ils étaient partout et que j'en rencontrerais certains." - (Kurt Cobain)
Avatar de l’utilisateur
Hans
Dark Posteur
 
Messages: 1149
Inscription: 20 Mar 2012, 11:57
Localisation: Antibes

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar Korrigan » 03 Fév 2014, 02:50

Hans a écrit:Là il s'agit juste des propos d'un extrémiste, c'est tout.

non, d'un végan mais c'est peut être un peu a même chose non ? De toute façon j'ai quitté le fil de discussion car c'est comme un pro-ivg qui essaierait de discuter avec un anti-ivg. Je pense que cet article (qui d'abord est faussement intitulé car dans "tous" ils ne doivent pas se compter) sert juste à en mettre une autre couche sur ceux qu'ils appellent les viandards
""D'où vient cette impression que ça cloche à ce point
A partir de cet instant
D'où vient cette impression que ça cloche à ce point
Une tempête,
Dans la lumière du matin
Je sens que
Je ne peux pas en dire plus
Comme gelé à l'intérieur
Je n'ai personne à mes côtés
Et ce n'est pas juste
Ce n'est pas juste.
"" extrait de Roads - Portishead
Avatar de l’utilisateur
Korrigan
Mage noir
 
Messages: 1846
Inscription: 28 Juil 2011, 09:21
Localisation: sur les routes de France (sinon Val d'Oise)

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar Hans » 03 Fév 2014, 03:24

C'est un végan extrémiste qui se comporte comme un dictateur, car il veut convaincre la terre entière que SON choix, SA façon de penser à lui est la meilleure.
Il y a des extrémistes partout, dans tous les domaines (chez les végans comme ailleurs).

Je n'ai jamais compris pourquoi il y a autant de gens qui tentent de pousser les autres à vivre comme eux.
J'aime tellement la différence, la diversité... le fait que ce qui est bon pour moi ne l'est pas forcément pour le voisin... je n'sais pas, je trouve que c'est ça la richesse de l'humanité justement! Si nous étions tous pareil, tous les mêmes, qu'est ce que nous partagerions? Qu'est ce qu'on apprendrait les uns des autres?
Rien...

Chacun a le droit de choisir et vivre le mode de vie qui lui convient. Faut arrêter de vouloir imposer une pensée unique!

Là le mec il est dans son délire à fond alors il tente de convaincre le monde entier, comme si il était investi d'une mission. Oui c'est un extrémiste. Je dirais même : un extrémiste sectaire.
Expliquer ses choix. Expliquer ses convictions, idées, croyances... ok. Mais les imposer non!
Je trouve qu'il va trop loin...
Image
"Je voulais vraiment être d'une autre planète. Je parlais à mes vrais parents et à ma vraie famille dans les cieux. Je savais qu'il y avait des milliers d'autres bébés extraterrestres abandonnés sur cette terre, qu'ils étaient partout et que j'en rencontrerais certains." - (Kurt Cobain)
Avatar de l’utilisateur
Hans
Dark Posteur
 
Messages: 1149
Inscription: 20 Mar 2012, 11:57
Localisation: Antibes

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar Death Morpheus » 03 Fév 2014, 08:14

Vous n'exagéreriez pas un tout petit peu quand-même ? Le type il a publié ça sur son site qui est clairement pro-vegan, il n'est pas venu vous voir pour vous convaincre et vous accuser je crois ? Ni pour jeter votre beefsteak à la poubelle. Enfin je ne sais pas comment tu es tombé dessus.

Son raisonnement est inepte parce qu'il saute un nombre incalculable d'étapes, mais la question de base est loin d'être inintéressante : pourquoi les vaches et pas les chats ? Il se trouve que des universitaires de plusieurs domaines ne se privent pas pour se pencher sur cette question fort intéressante !

Ce texte est bêtement provocant parce qu'il compare les "omivores" à quelqu'un qu'on peut voir comme une sorte de monstre. Mais ça vous emmerde vraiment ? Quel est l'intérêt de ce texte ? Pourquoi ça vous importe ? Si la question vous intéresse, pourquoi n'allez-vous pas voir des gens intéressants ? Pourquoi croire que tous les vegans sont pareils ? Là, je dois dire que cela me dépasse.

Je sais pas vous mais si j'allais sur des sites pro-FN je serais hyper énervée, mais bon je vois pas l'intérêt. Ce que je trouve étonnant c'est que cela en énerve certains autant, c'est un sujet si grave pour vous ?

Je ne suis pas vegan mais je n'ai pas spécialement envie de me baser sur les dires d'un imbécile pour dire que les autres sont du même acabit. Enfin quoi ?!
Avatar de l’utilisateur
Death Morpheus
Dark Posteur
 
Messages: 913
Inscription: 17 Aoû 2012, 17:51

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar Hans » 03 Fév 2014, 10:54

J'en avais deux dans mes contacts FB que j'ai tout simplement retiré de ma liste parce que oui justement, ils postaient sans arrêt des réflexions/pensées/articles pour convaincre les autres.
Aussitôt ça lançait des débats (entre ceux qui mangent de la viande et ceux qui n'en mangent pas) et prenait des proportions totalement démesurées.
Je ne participais pas mais je voyais passer ça tous les jours... c'était spécial :mrgreen:

J'en ai aussi un jour qui m'ont arrêté dans la rue (ils représentaient une association selon c'que j'ai compris) pour m'expliquer la vie quoi... même si ils ont été très sympathiques, je n'aime pas me faire arrêter dans la rue comme ça. Je trouve ça agressif comme technique.
Donc il y en a quand même quelques uns qui tentent de convaincre du monde oui.

Après comme je le disais il y a des extrémistes partout. Personnellement je n'ai jamais dit que je mettais tout le monde dans le même sac, au contraire justement.
Image
"Je voulais vraiment être d'une autre planète. Je parlais à mes vrais parents et à ma vraie famille dans les cieux. Je savais qu'il y avait des milliers d'autres bébés extraterrestres abandonnés sur cette terre, qu'ils étaient partout et que j'en rencontrerais certains." - (Kurt Cobain)
Avatar de l’utilisateur
Hans
Dark Posteur
 
Messages: 1149
Inscription: 20 Mar 2012, 11:57
Localisation: Antibes

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar Korrigan » 03 Fév 2014, 11:13

Pourquoi ? parce que tu ne penses pas que cet article n'est pas destiné à nous convaincre nous, les carnivores que nous sommes des êtres ignobles, laches, au comportement injustifiable ? Je sais pas pour toi mais je me sens blessé et insulté que l'on puisse dire que je suis ni plus ni moins que comme cette raclure (qui à ce qui parait aurait posté sur son compte fb - maintenant fermé - des photos de chien décapité).
Et puis à moins que je me trompe ce site ne comporte pas de mot de passe uniquement réservé aux vegans mais peut être parcouru par tout le monde, et là c'est au détour d'une publication sur mon mur que j'en ai eu connaissance et j'ai normalement réagi car je me suis senti visé.
De plus je trouve que si ce site à pour vocation de nous convaincre nous, "viandards" morbides de changer de comportement, de foutre virtuellement notre steack à la poubelle en nous culpabilisant ou alors j'ai rien compris.
Enfin oui je trouve que les végans (je ne parle pas des végétariens ou des végétaliens quoique ces derniers...) sont extrémistes dans leur idéologie car il veulent IMPOSER leur façon de penser et de vivre à ceux qui ne sont pas comme eux à coup de culpabilisation et d'accusation. Y a qu'à voir les débats enflammés ici dans le topic dédié au véganisme.
Et pis bon, quand je me sens insulté j'ai tendance à réagir
""D'où vient cette impression que ça cloche à ce point
A partir de cet instant
D'où vient cette impression que ça cloche à ce point
Une tempête,
Dans la lumière du matin
Je sens que
Je ne peux pas en dire plus
Comme gelé à l'intérieur
Je n'ai personne à mes côtés
Et ce n'est pas juste
Ce n'est pas juste.
"" extrait de Roads - Portishead
Avatar de l’utilisateur
Korrigan
Mage noir
 
Messages: 1846
Inscription: 28 Juil 2011, 09:21
Localisation: sur les routes de France (sinon Val d'Oise)

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar Le Gritche » 03 Fév 2014, 13:52

Korrigan a écrit:Enfin oui je trouve que les végans (je ne parle pas des végétariens ou des végétaliens quoique ces derniers...) sont extrémistes dans leur idéologie car il veulent IMPOSER leur façon de penser et de vivrer


Tu généralises. Je connais beaucoup de vegan qui n'ont jamais cherché ni à me culpabiliser, ni à me faire changer mes habitudes alimentaires.
Avatar de l’utilisateur
Le Gritche
Apprenti romantique
 
Messages: 108
Inscription: 06 Avr 2013, 08:07

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar XraVX » 03 Fév 2014, 14:58

Bon bon bon le vegan à polémique arrive je vais devoir faire fissa, retour au taf oblige...
Tout d'abord à tous les fans de viande (j'en était un, mais un plaisir égoïste ne justifie la torture et la mort ), c'est vrai vous avez raison comme tous les animaux on a qu'une vie alors si c'est pour la passer à bouffer du soja non merci!
Malayaka tu sais la super comparaison du félin domestiqué on nous la fait tous les jours, tu veux te comparer avec un animal que tu as domestiqué et sortie de son mode de vie sauvage? (y a pas beaucoup de croquettes dans la nature)
Du coup parce que certains chats mangent des aliments carné on doit tous en faire autant, on est quand même arrivé à un stade de civilisation et de savoir qui nous permet d'abolir ce mode de vie primitif, violent et cruel qu'est le monde carniste.
Pour votre plaisir gustatif vous détruisez l'environnement, affamé les peuples du tiers monde qui sacrifient leurs cultures vivrières pour faire pousser du mais et du soja destiné à l'alimentation de vos "animaux de boucherie", vous vous flinguez la santé cancer, hypertension, cholestérol, obésité,... et surtout vous tuez des milliard d'êtres sensibles et ca rien que pour la viande on parle même pas des œufs, lait, miel, cuir, expérimentation....
Le chat que le déchet à torturé n'a pas plus souffert que le bout de viande que vous avez dans l'assiette, ne vous leurrez pas sur les techniques abattage, hallal, casher ou pas!
Hans ou t'as vu du respect dans le fait de tuer pour manger? Chez les amérindiens?
Bref oui je comprends que des collègues disent que les carnistes sont des faride en puissance sauf que vous déléguez la torture et le meurtre, vous payez, vous fermez les yeux... rien vu donc pas coupable, c'est trop facile.

Malayaka et oui encore, pour ta culture G (pas ton point confonds pas) les humains ne sont pas fait pour une alimentation carnée: tu as des dents servant à broyer, non des crocs pour déchiqueter, tu as des ongles te permettant la préhension pour te saisir de branches par exemple et non des griffes pour chasser, ton intestin est long comme celui d'un herbivore contrairement à ton chat qui est court, d'ou le cancer du colon de ton grand père et le fait que l'odeur est insoutenable lorsque tu quitte les toilettes...) et surtout seul dans la nature tu serais incapable de te saisir d'une proie vivante par tes seules capacités physique comme tous les prédateurs.
Au mieux t'es un charognard...
Ne vous sentez pas agresser surtout par un sale vegan extremiste...
"Ce que tu as la force d'être, tu as le droit de l'être" Max Stirner
Avatar de l’utilisateur
XraVX
Néophyte
 
Messages: 8
Inscription: 01 Fév 2014, 14:41
Localisation: Avignon

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar Pierstoval » 03 Fév 2014, 15:27

XraVX je comprends parfaitement ton propos, il est parfaitement légitime.

Après, personnellement j'assume parfaitement de manger de la viande, mais autant que possible je fais ce que je peux pour ne pas manger de la "mauvaise" viande : on fait attention au maximum pour avoir de la viande française tracée et fiable, et quand c'est possible, du local.

La technique d'abattage c'est une question difficile, parce que dans tous les cas, c'est assez compliqué de déterminer le potentiel qualité d'une viande en fonction de la méthode d'abattage du bétail, donc le seul facteur vraiment important c'est le degré de souffrance de l'animal, et là, quoi qu'on dise, il n'y a pas de méthode "miracle" (ou plutôt son antithèse, bref).
Pour ma part, tant que l'animal n'est pas saigné à mort (hallal & compagnie) et qu'il meurt vite, ça me va. J'avoue que j'aurais du mal à bosser en abattoir par souci de conscience, j'avoue que je bouffe de l'animal mort, mais au final, c'est l'histoire de la vie : il y a TOUJOURS des proies et des prédateurs. L'Homme est un prédateur, et un prédateur intelligent (dans le sens où il se sert de ses atouts intellectuels pour se nourrir plutôt que de ses atouts physiques). C'est pas parce qu'on n'a ni griffe ni crocs qu'on doit systématiquement se passer de viande.
Une vache qui vit, comme chez mes parents, dans des prairies saines et entretenues, qui donne naissance à des bébés régulièrement, et qui au bout d'un temps finit à l'abattoir et dans un package sous vide, ça me va : l'animal a des conditions de vie saines, et ses "enfants" aussi.

Là où les consciences doivent bouger c'est sur l'élevage : il faut au maximum respecter autant la nature de l'environnement que la nature de l'animal, et donc se passer des farines animales et autres saloperies. Une vache peut se contenter de fourrage (comme la plus grande partie du bétail d'ailleurs), fourrage qui est compatible avec la culture de mais, soja et autres. Avec ça on peut créer une culture "bio" et respectueuse de l'environnement.

Mais allez faire comprendre ça aux lobbies Monsanto et autres Spanghero.
Image
Avatar de l’utilisateur
Pierstoval
Administrateur
 
Messages: 3901
Inscription: 20 Mar 2008, 14:50
Localisation: Aix-en-Provence

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar Death Morpheus » 03 Fév 2014, 18:40

Korrigan a écrit:Pourquoi ? parce que tu ne penses pas que cet article n'est pas destiné à nous convaincre nous, les carnivores que nous sommes des êtres ignobles, laches, au comportement injustifiable ? Je sais pas pour toi mais je me sens blessé et insulté que l'on puisse dire que je suis ni plus ni moins que comme cette raclure (qui à ce qui parait aurait posté sur son compte fb - maintenant fermé - des photos de chien décapité). Et puis à moins que je me trompe ce site ne comporte pas de mot de passe uniquement réservé aux vegans mais peut être parcouru par tout le monde, et là c'est au détour d'une publication sur mon mur que j'en ai eu connaissance et j'ai normalement réagi car je me suis senti visé.

Vraiment, je comprends que c'est désagréable, je crois, de se sentir l'objet de cette diatribe. Ce que je comprends mal, c'est pourquoi tu peux prêter un tel intérêt à un texte qui a été écrit visiblement par une personne dont le raisonnement à des limites assez franches. Tu as dénoncé ce que disait ce texte, tu avais raison, passé le coup de l'énervement, à quoi bon s'attarder ? Et j'ai du mal à comprendre que tu te sentes agressé, dans la mesure où, je crois, tu es le premier à défendre la liberté d'opinion et que ce type a publié cet article sur son site. D'ailleurs tu as pu y répondre, comme tu en avais le droit.
Si je ne me trompe pas dans les pseudo, quand je suis arrivée sur ce forum, tu faisais partie des personnes qui ont participé au topic sur le végétarisme : pour une raison que j'ignore, le sujet semble t'intéresser d'une manière ou d'une autre. Pour quelle raison t'intéresses-tu plus aux gens qui déconnent qu'à te renseigner véritablement sur l'objet du véganisme/végétalisme/végétarisme ? Je ne sais pas si j'arrive à exprimer mon étonnement. Pour moi ces gens ne sont pas intéressants, il faut séparer le bon grain de l'ivraie pour arriver à une certaine connaissance et prendre position.

De plus je trouve que si ce site à pour vocation de nous convaincre nous, "viandards" morbides de changer de comportement, de foutre virtuellement notre steack à la poubelle en nous culpabilisant ou alors j'ai rien compris.

Non, je pense que tu as bien compris, et je pense que la méthode est très mauvaise. Mais tu sais, ces personnes pensent qu'elles ont raison, que leur choix est moralement supérieur, sinon elles n'auraient pas fait ce choix, qui est devenu une telle évidence pour eux. Elles aimeraient évidemment que le reste du monde accepte et comprenne ce choix, qui est bon. De mon point de vue, je le redis, je pense qu'elles ont tort de s'y prendre de cette manière. Pas parce que je suis contre l'activisme et le militantisme, mais parce que, encore une fois, la méthode est mauvaise et que personne n'a envie de se remettre en question quand il est montré du doigt. Parce que c'est grossier et pervers.


Enfin oui je trouve que les végans (je ne parle pas des végétariens ou des végétaliens quoique ces derniers...) sont extrémistes dans leur idéologie car il veulent IMPOSER leur façon de penser et de vivre à ceux qui ne sont pas comme eux à coup de culpabilisation et d'accusation. Y a qu'à voir les débats enflammés ici dans le topic dédié au véganisme.
Et pis bon, quand je me sens insulté j'ai tendance à réagir

Oui, ils pensent, je le redis, que leur choix est un bon choix et que ce serait une bonne chose que d'autres le fassent. Mais qu'il s'agisse de vegans, de végétaliens ou de végétariens, non, je ne suis pas d'accord, tu ne peux pas mettre tout le monde dans le même panier. Et même parmi les activistes, tu ne peux pas inclure tout le monde dans le même panier. Pour finir je pense qu'il est infondé de parler d'idéologie et d'extrémisme, parce que où est l'idéologie dans tout cela, quelle est la doctrine ?

Le végé* est un sujet sensible parce que notre façon de manger est profondément ancrée dans notre culture, il s'agit d'une remise en cause bien plus profonde que ce que l'on a tendance à croire, mais ça ne veut pas dire qu'on ne doit pas en parler, ne pas exprimer son opinion. Il y a manière et manière de faire, c'est certain.

Entre parenthèses, l'activisme et le militantisme ne sont pas une tare, je pense que nos droits ne seraient pas tout a fait les mêmes aujourd'hui si on n'avait pas remis en cause l'esclavagisme et la peine de mort, le droit à l'avortement et la place de la femme citoyenne et beaucoup d'autres choses. Et même si j'ai envie de frapper à la sortie de la gare le connard qui me tend des flyers de la manif pour tous (je réponds plutôt "même pas dans une autre vie" :x ). :mrgreen:

PS : sur ce je pars préparer ma nouvelle recette de crêpes végétaliennes :roll: (que j'oblige le gritche qui s'exprime plus haut dans mon sens dans la mesure ou sinon je le brime - à ingurgiter)

Edit : je me désolidarise de ce topic, même si je viendrai lire les réponses, ça n'a rien de perso ou quoi, mais pour une raison obscure ça m'est assez désagréable ce genre de discussions, même si je m'y suis impliquée toute seule. Au fond je n'aspire qu'à parler à des personnes intéressées de manière positive de près ou de loin par le sujet, pas à combattre des personnes qui ne souhaitent pas vraiment approfondir le sujet en soi. Bonne discussion :)
Avatar de l’utilisateur
Death Morpheus
Dark Posteur
 
Messages: 913
Inscription: 17 Aoû 2012, 17:51

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar Hisaka » 03 Fév 2014, 20:49

C'est triste de constater de la part parfois de gens qui se veulent non violents et favorisant la vie (végétarien et assimilés), une violence verbale et des attitudes complètement en contradiction avec leur discours.
Je pense qu'il y a chez ces personnes la pas mal de misanthropie qui joue.
De l'autre côté, c'est vrai on n'a pas toujours une attitude responsable sur le sujet en j'en suis conscient.
Le problème c'est quand au nom d'une idée, ou d'une idéologie (pour ou contre), on se met à agir contre l'autre au lieu d'essayer de construire positivement.
J'ai une super amie végétarienne, et elle ne m'a jamais craché dessus parce que je mange de la viande.
Pour ma part je comprends complètement sa position et ses raisons et je respecte son choix. J'ai d'ailleurs réduis et modifié ma conso en la matière sans gêne aucune.
Après... mes goûts et ma nutrition me regardent. On n'a pas a imposer ses choix aux autres. On ne peut que se contenter de les convaincre par des arguments valables, mais sans agressivité aucune.

C'est le problème dans presque tous les domaines de la vie aujourd'hui, mais que ça puisse même atteindre des gens qui se devraient d'être pacifistes... ça me dépasse.
Décidément quelles que soient nos opinions, dans tous, absolument tous les camps et communautés de toutes sortes, il y a des gens ouverts au dialogue et des imbéciles (ha une insulte.. apparemment je ne suis pas dans le premier groupe :wink: )
J'espère qu'à termes ces derniers ne seront plus ceux qui font le plus parler d'eux.
Image
Avatar de l’utilisateur
Hisaka
Sombre penseur
 
Messages: 172
Inscription: 14 Jan 2014, 01:46
Localisation: Rennes

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar Korrigan » 04 Fév 2014, 02:57

pour faire court, je m’intéresse pas plus que ça aux 3 végés, d'ailleurs sur le topic dédié j'ai du poster 4 ou 5 fois sur 7 pages, 2 fois sur le ton de l'humour, deux fois pour rebondir sur les propos de crash et 1 fois pour mettre lien, donc je n'ai pas vraiment participé de façon active et engagé.
Ensuite j'ai pas vraiment mis les végétariens, végétaliens et végans dans le même panier, je dis simplement (et c'est ce qui est un peut ressorti comme analyse sur le topic sus-cité) que pour moi le végan sont la branche extrême.
Enfin j'ai créé ce sujet pour débattre, sinon je vois pas l’intérêt de créer une discussion et ensuite de dire "bon aller je me casse, je vous laisse causer car j'en ai rien à faire".Le but est de provoquer une discussion, on est quand même sur un forum de discussion.
Et comme je l'ai dit quand je me sens insulté j'ai pas pour habitude de la fermer.
Bref, je pense que je vais aussi prendre congé de ce topic tout compte fait.
""D'où vient cette impression que ça cloche à ce point
A partir de cet instant
D'où vient cette impression que ça cloche à ce point
Une tempête,
Dans la lumière du matin
Je sens que
Je ne peux pas en dire plus
Comme gelé à l'intérieur
Je n'ai personne à mes côtés
Et ce n'est pas juste
Ce n'est pas juste.
"" extrait de Roads - Portishead
Avatar de l’utilisateur
Korrigan
Mage noir
 
Messages: 1846
Inscription: 28 Juil 2011, 09:21
Localisation: sur les routes de France (sinon Val d'Oise)

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar AnarkiA » 05 Fév 2014, 14:33

J'ai pas eu la foi de tous lire.
D'un côté, effectivement les animaux meurent quand on les mange. Le chat serait mort aussi sans l'assistance d'un voisin. Ca s'arrête là. Personne n'aurait mangé le chat, personne ne jette les boeufs et les cochons contre les murs. L'euthanasie alimentaire est rapide, réputée indolore. Je ne parle pas là de bien ou de mal à le faire, juste des différences entre les deux cas. Tuer pour le plaisir, tuer proprement par nécessite alimentaire.
Dans le premier cas on en arrive à un cas de déficiences psychiatrique, dans l'autre aux origines de l'homme et de ses besoins alimentaires.

Mais sinon, j'ai une amie VEGAN, elle ne fait aucune propagande, comme dans tous les "milieux", y'a les extrêmistes et les autres.
Avatar de l’utilisateur
AnarkiA
Administrateur
 
Messages: 16559
Inscription: 20 Mar 2008, 14:50
Localisation: Aix En Provence

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar Hisaka » 06 Fév 2014, 12:11

J'ai commencé par avoir la même réaction Anarkia, mais au final, devant l'air remonté de Korrigan, je me suis dit que le débat valait le coup d’œil... et puis ne serait-ce que par respect en retour. Certains ont bien fait l'effort de lire mon pavé il y a quelques jours. :mrgreen:
En plus de ça, hier, une amie végé m'a posté le même article sur FB, donc j'étais cerné ! :lol:

Je me suis donc lancé dans ma lecture, pour assister à l'indignation de Korrigan qui refuse d'arrêter à sa petite échelle le massacre innommable auquel l'humanité se livre envers un règne animal dont elle fait partie. :twisted:
Je suis outré d'assister à tant de mauvaise foi. Comment peut-on nier l'évidence ? Nous sommes tous des chasseurs des temps modernes (dans le frigo c'est plus pratique) et nous prenons un plaisir antique et bestial dans la mort de tous ces animaux.
Bon désolé Korrigan, mais ton emportement m'a fait rire, et j'ai voulu en profiter deux minutes. :mrgreen:
J'espère que tu me pardonnes. :beg:

Plus sérieusement je pense que mettre tout le monde dans le même panier c'est exagéré. On voit bien en lisant ces commentaires qu'il y a un paquet de gens modérés, quels que soient leur choix final il n'y a pas que des extrémistes, ni côté "viandard", ni chez les trois 'V'.
Le type qui a rédigé cet article considère tous ceux qui mangent de la viande comme des gens sans aucune conscience, sans morale ni compassion d'aucune sorte. Limite comme une bande de sadiques, au mieux ignorants, au pire pervers, alors qu'il y a beaucoup de gens intermédiaires, des deux côtés. :roll:

Le fait est que l'homme présente autant de caractéristiques prédatrices (les yeux de face en "stéréo") et carnivores (la dentition, l'absence de panse), que de caractéristiques propres aux herbivores (longueur de l'intestin, digestion et assimilation poussée des végétaux).
Nous sommes omnivores, sans doute à la base pour des question de survie (si une nourriture manque, on peut s'adapter en en changeant).
À partir de là, dans l'absolu je ne trouve pas extrêmement sain d'abandonner à 100% la diversité de notre alimentation. En revanche nous sommes capables, au vu de notre métabolisme, de nous nourrir quasi exclusivement (voir exclusivement pour ceux qui ont fait ce choix) de végétaux.
Il y a quand même quelques points qui vont contre ce principe. Il ne s'agit pas toujours que de violence gratuite comme semble l'asséner le bien pensant auteur de cet article. :crash:

La biodiversité, qu'elle soit animale (élevage) ou végétale, est en constante chute libre depuis des années au nom (en apparence) de la baisse des risques sanitaires, alors qu'il s'agit de problèmes économiques.
Pire encore, c'est un contresens grave. Certaines contre-indications médicamenteuses sont relevées chaque année... devinez donc si on interdit la production du médicament ou bien la culture de la plante. :evil:
C'est un phénomène extrêmement grave (au-delà de la baisse de la diversité elle-même) pour notre santé. Si le monde entier consomme les mêmes produits, il se rend plus vulnérable à n'importe quelle transmission épidémique. :sage:
Un exemple simple qui date de cette année :
Depuis l’invasion du phylloxera en France, la quasi totalité du vignoble français est basée sur des hybrides et des clones d'un pied de vigne américain résistant à ce parasite (le pied seulement, ensuite on greffe).
Résultat premier, disparition de la nuisance, ok.
Résultat pour le vignoble dans lequel il est apparu une nouvelle invasion en 2013 : tous les ceps de vignes du vignoble risquaient la contamination.
Il a été déclenché une vague de traitements chimiques très lourds et obligatoires à tous les viticulteurs de France (j'ai fait les vendanges pour la première fois, d'où ces sources), alors que du propre aveu des personnes vivant dans le vignoble, pendant plusieurs jours après traitement, il n'y avait plus rien (ni bourdonnement d'insectes, ou bruissement quelconque). :shock:
Voilà une petite idée des mesures rendues nécessaires par souci du risque sanitaire, sans compter qu'a priori, des personnes vont boire le fruit de ces pollutions, qui ont été coûteuses (bien qu'obligatoires) sauf pour les sociétés qui les produisent, et qui bien sûr sont les mêmes qui luttent pour la réduction des espèces autorisées, à savoir les grands labo agrochimiques et semenciers. :kill:
Si le recours aux produits locaux est conseillé par tous les mouvements alternatifs se disant "bio" responsables, cela risque de ne pas forcément faciliter la nourriture équilibrée 100% végé. :?

Un autre point, plus neutre, sur la possibilité de nous nourrir sainement (pourquoi pas en devenant végé), nous sommes économiquement bien mal placé pour nous nourrir bien puisque nous acceptons que le système des grandes surfaces tue tout sur son passage, et participe à ce déclin.
Bien manger demande du temps (ou beaucoup d'argent). Or dans nos société occidentales hyper rapides où nous sommes hyper stressés, nous ne prenons même plus garde au premier élément de notre santé : notre alimentation. :?
Si nous n'y prenons plus garde, je vois mal du coup comment se baser purement sur l'accusation de la nourriture "plaisir" (même si le plaisir immédiat en tout, vecteur d'apaisement et de non révolte, est prôné avec de plus en plus de succès à mesure que les années passent).
Lorsqu'on n'a pas le temps, ou l'argent (faute de place pour cultiver) manger 100% sainement est une sacrée prouesse. Bien sûr ce qui coûte le plus cher ce sont viandes et poissons. Mais quitte à manger bien, autant manger bon. Cela demande une préparation est une dépense de temps quotidienne que nous sommes nombreux à passer à autre chose. Je n'ai pas dit que c'était le bon choix (quoique ça dépend du «autre chose» :mrgreen: ), c'est un simple constat.
chris2sinape a écrit:C'est débile comme raisonnement,on peut avoir un animal domestique et aimer la viande.

Je le crois mais ça dépend. J'ai un pote donc les parents ont des chevaux et des lapins, et pour rien au monde il ne mangerait la viande de ces deux animaux. Je trouve le principe un peu réducteur et hypocrite, tout ami qu'il soit, mais c'est ma façon de voir les choses, qui n'est pas forcément la meilleure, ayant des grands parents paysans et des chasseurs de ce côté de la famille :angel2: (ce qui n'est pas incompatible avec l'amour des animaux, je vous assure :alcool: ). Il a un fonctionnement qui lui est propre et je n'ai pas à le juger ou à lui dicter quoi faire, tant qu'il respecte le même principe me concernant. C'est là je pense le point qui vraiment est choquant dans cet article.

Pierstoval a écrit:vu les bruits qu'il fait, Aidan peut-il être considéré comme un 4e animal ? :mrgreen:

...effectivement Anarkia n'a pas lu tout le topic...et tu vois je planque ça au milieu de mon pavé, preuve que je ne cherche pas à nuire :mrgreen:

D'un autre côté comme je disais, on ne peut pas mettre tout le monde dans le même panier, donc on ne peut pas non plus assimiler tous les vegans à l'attitude de ce blog. Je comprends ton indignation sur le principe insultant et largement diffusé qui a été leur politique, mais comme dit Death Morpheus tous ne sont pas ainsi. Il y a des gens bons et mauvais partout. Tu lui as répondu (et j'espère as été entendu), mais rien ne t'impose de continuer à côtoyer ce genre d'individu s'il ne correspond pas au genre de personne avec qui tu apprécies d'échanger. Je suis complètement d'accord avec la ligne directrice du comportement de Hans (j'ai d'ailleurs grosso modo le même vécu en matière de nutrition, boisson, alimentation ^^), chacun a la morale qu'il souhaite. Si une personne qui ne pense pas comme nous et n'a pas la même notion de morale, le seul recours est la loi. Vu qu'il n'y a pas de loi en la matière, on peut débattre, mais pas juger, ni des uns, ni des autres. :sage:

Un exemple maintenant qui va dans le sens qui n'est pas le mien (je mange de la viande).
Une des végé que je connais l'est devenue après avoir travaillé justement en milieu vétérinaire et des abattoirs. Pour ma part j'ai fait l'expérience d'un lapin qui s'est jeté sous les roues de ma voiture (non, pour ceux qui vont se poser la question, je ne suis pas un sadique... j'ai pilé). Là où je sais j'ai sans doute eu une attitude bizarre :fete: , c'est que je me suis dit «il est mort, que fais-je» ? Je me suis dit que les gens autrefois savaient se débrouiller avec ce qu'ils avaient et qu'en cas de nécessité j'aimerais savoir si je peux le faire. Je suis donc sorti en me conditionnant à tenter de le préparer pour le manger. Gros souci : il était très amoché, paralysé, mais pas encore mort, donc soit je l'achevais, soit il crevait doucement. Je ne vais pas dériver sur l'euthanasie, mais franchement, je ne pense pas avoir été cruel, bien que j'ai eu le ventre retourné de faire ce que j'ai fait. :cry:
En clair, oui je mange de la viande, en connaissance de cause, mais justement cette connaissance me pousse, un à limiter mon approvisionnement, et deux, à choisir ce que je mange et en quelle quantité, pourvu que ma santé soit bonne, et si possible ma conscience aussi. :roll:
Par conséquent l'argument du «nous mangeons de la viande mais ne sommes pas des meurtriers», je le trouve franchement un peu facile : si nous devions tous tuer nous même TOUT ce que nous mangeons, nous mangerions moins de viande. Et ça c'est précisément là dessus que jouent ceux qui nous poussent à consommer leurs produits : nous déculpabiliser. Je trouve qu'il faut quand même garder ça à l'esprit, surtout quand la loi se met de leur côté.

Un autre article intéressant sur le sujet :
http://www.terraeco.net/La-viande-de-mo ... 53615.html

Finalement je n'ai pas été encore jusqu'au bout du topic (désolé), je m'en garde pour réargumenter sur ce débat s'il faut. Je vais juste finir finalement sur une chose que j'ai relevée et que je m'amuse à contredire, XraVX, parce que je t'ai trouvé un peu trop parti pris.
Bien que d'accord avec la majorité de tes arguments, il y a de faux problèmes. Ne les répète pas sans te documenter du pour et du contre. Par exemple je te défie de prouver à quiconque sur ce site qu'il n'a pas de canines, quant aux molaires et dents de sagesses, leurs fonction et robustesse (fonction qui tend à disparaître, comme les dents de "sagesse") était de pouvoir broyer les os, utilité que n'ont pas les dents plates des herbivores.
Le cholestérol quant à lui, n'est qu'un problème essentiellement médiatique dont les médecins sont parfois les premières victimes inconscientes, et les lobbies agroalimentaires (décidément je leur en veut, mais à juste titre, je planche dessus) les grands bénéficiaires.
Un exemple ici
Image
Avatar de l’utilisateur
Hisaka
Sombre penseur
 
Messages: 172
Inscription: 14 Jan 2014, 01:46
Localisation: Rennes

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar Korrigan » 06 Fév 2014, 13:43

Hisaka a écrit:JJe me suis donc lancé dans ma lecture, pour assister à l'indignation de Korrigan qui refuse d'arrêter à sa petite échelle le massacre innommable auquel l'humanité se livre envers un règne animal dont elle fait partie. :twisted:
Je suis outré d'assister à tant de mauvaise foi. Comment peut-on nier l'évidence ? Nous sommes tous des chasseurs des temps modernes (dans le frigo c'est plus pratique) et nous prenons un plaisir antique et bestial dans la mort de tous ces animaux.
Bon désolé Korrigan, mais ton emportement m'a fait rire, et j'ai voulu en profiter deux minutes. :mrgreen:
J'espère que tu me pardonnes. :beg:

bien content que mon post ( ou mes posts) t'aient fait rire, non plus serieusement ton ironie je m'en tape tout comme ton analyse de ma façon de penser ou de voir les choses et si je t'ai outré ben.....tanpis.
Sinon en lisant le post de XraVX j'ai l'impression de relire un peu ceux d'un certain Crash dans le topic sur les végans.
Concernant la fonction de la dentition humaine, j'ai cherché si elle était herbivore, carnivore ou omnivore et biensur (pourquoi je n'ai pas été surpris) je n'ai pratiquement trouvé que des sites végés qui la considère comme fructivore avec les arguments avancés par XraVX. Alors voici ce que j'ai trouvé sur le site sciencejunior qui pour moi semble être un site neutre et purement scientifique :
http://sciencejunior.fr/biologie/les-dents#type

Il existe quatre grands types de dents :
Les incisives sont les dents de devant. Elles servent à couper les aliments.
Les canines sont les petites dents pointues sur les côtés. Elles permettent de déchiqueter la viande.
Les prémolaires qui servent à la mastication mais elles ont un rôle moins important que les molaires
Les molaires sont les grosses dents du fond. Elles sont plates et permettent de broyer, d’écraser les aliments avant de les avaler.

Chez les carnivores, les canines sont très longues et les molaires sont très pointues, car la viande doit être déchiquetée. On retrouve ce type de dentition chez les félins (chats, lions…) par exemple.
Chez les herbivores, il n’y a généralement pas de canines sauf exception comme chez le cheval ou l’hippopotame. Les molaires sont plates : elles servent à broyer l’herbe. Les incisives sont très coupantes pour trancher l’herbe. Chez l’éléphant par exemple les incisives sont très développées : ce sont les défenses.
Chez les omnivores comme l’homme ou le raton laveur, il existe plusieurs types de dent, chaque type étant adapté à une fonction ; c’est un peu un mélange des dents d’herbivores et de carnivores.

L’homme possède
8 incisives
4 canines
8 prémolaires
12 molaires : 4 molaires dès 6 ans puis 8 molaires dès 12 ans et 4 dents de sagesse qui poussent après 12 ans

un autre site qui détaille l'alimentation de l'hominidé qui démontre qu'il est omnivore et non simplement herbivore

donc ça contredit l'analyse de XraVX

enfin, le tube digestif de l'homme est plus long que celui d'un carnivore et moins long que celui d'un herbivore donc ça lui permet de varier son régime alimentaire et si l'homme n'a pas les aptitudes physique pour chasser, il a par défaut celles intellectuelles pour pallier à cette déficience (technique de chasse, pièges, armes à jet) donc il est fait aussi pour un régime en partie carné

Bref pourquoi nous convaincre que 'homme est un herbivore ou un fructivore alors que ce n'est pas le cas ?

bon sur ce le meurtrier en puissance que je suis va aller se faire cuire un bon steack
Dernière édition par Korrigan le 06 Fév 2014, 16:07, édité 1 fois.
""D'où vient cette impression que ça cloche à ce point
A partir de cet instant
D'où vient cette impression que ça cloche à ce point
Une tempête,
Dans la lumière du matin
Je sens que
Je ne peux pas en dire plus
Comme gelé à l'intérieur
Je n'ai personne à mes côtés
Et ce n'est pas juste
Ce n'est pas juste.
"" extrait de Roads - Portishead
Avatar de l’utilisateur
Korrigan
Mage noir
 
Messages: 1846
Inscription: 28 Juil 2011, 09:21
Localisation: sur les routes de France (sinon Val d'Oise)

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar Anamiya » 06 Fév 2014, 14:20

Ce genre d'article me fait toujours rire (une fois passée la lassitude).

Je suis d'accord que l'on a tendance à manger trop de viande. Dans le temps, la viande c'était à peu près une fois par semaine voir par mois. Mais de la même façon, nous ne devrions pas manger 3 fois par jour. Seulement, nous avons évolué, nos besoins avec et nous nous sommes adaptés (en bien ou en mal ce n'est pas à moi de juger).
Je rigole toujours quand un des 3 "V" vient me voir pour me convertir en m'expliquant que c'est mal avec différents arguments dont voici une liste non exhaustive :
- "c'est comme si tu mangeais ton animal de compagnie" : j'ai vécue à la campagne, entourée de chevaux, de vaches, de moutons, de lapins... et bien qu'appréciant leur vie, j'apprécie leur sacrifice pour le goût de leur viande.
- "ils ont des conditions de vie inhumaine" : il y a des miliers de personnes qui vivent dans la rue, ne peuvent pas se nourrir, ou sont obligés de s'entasser les uns sur les autres par manque de place, je propose qu'on s'occupe déjà des conditions de vie des humains pour avancer cet argument
- "la production de la viande est très polluante" : dixit le végé qui se fournit en grande majorité j'ai Sojasun qui est une des compagnies faisant le moins attention à la pollution qu'elle dégage par sa production, son conditionnement et son transport.
- "la viande que tu consommes n'est pas bonne car stressée" : autant que possible, j'essaie de suivre la viande que j'achète (boucher en grande partie)
- "tu trouves dans la nature plein de substitues" : je sais pas si vous avez déjà essayé de faire pousser des lentilles en normandie, mais ça fonctionne pas très bien. Je préfère plutôt me concentrer sur le local où je peux mieux suivre la trace et réduit la pollution du transport plutôt que d'aller exploiter des producteurs d'autres pays.

Bref, pour certains je parais sans coeur, d'autre l'inverse. Le fait est que de toute façon, on trouve maintenant des additifs chimique dans tout, que personnes ne respecte réellement l'environnement et/ou l'éthique surtout quand il y a de l'argent à la clé et arrêter la viande ne changera pas ça.
Ensuite, je peux pousser le raisonnement encore plus loin. Les végé ont tendance à mettre en avant le fait que les animaux sont des êtres vivants... Effectivement, mes les végétaux aussi (cours de SVT seconde), donc en poussant un peu, pourquoi devrait-on tuer ou mutiler des être vivants pour vivre ? La plante n'a-t-elle pas autant d'importance que les animaux et donc les humains ? La plante ne devrait-elle pas avoir des droits, et avant tout le droit de vivre, s'épanouir et profiter du soleil pour créer pour elle le chlorophore dont elle a besoin mêmesi nous autres humains en sommes aussi friand ? On se rend vite compte que cela mène à une discussion stérile et sans aucun sens. Certains argumenteront en disant que les plantes n'ont pas de système nerveux et ne ressentent pas la souffrance, mais certains animaux non plus...
Avatar de l’utilisateur
Anamiya
Dark Posteur
 
Messages: 844
Inscription: 13 Juin 2013, 20:21

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar AnarkiA » 06 Fév 2014, 14:26

- "ils ont des conditions de vie inhumaine" : il y a des miliers de personnes qui vivent dans la rue, ne peuvent pas se nourrir, ou sont obligés de s'entasser les uns sur les autres par manque de place, je propose qu'on s'occupe déjà des conditions de vie des humains pour avancer cet argument


La tendance est à la démonstration de la monstruosité humaine et de l’anthropomorphisme puissance 10. Homme méchant, homme mourir, animal gentil, animal survivre. Les gens aiment penser que les hommes sont mauvais par définition, en oubliant que tout ce qu'ils chérissent à été créé par ces mêmes hommes et qu'ils ne pourraient pas vivre sans eux. C'est une façon de se déculpabiliser de faire partie de la même race que les tueurs de dire que les animaux sont plus gentils que les hommes, sans savoir que si il y a encore des animaux, c'est que certains hommes s'acharnent à les sauver.
Avatar de l’utilisateur
AnarkiA
Administrateur
 
Messages: 16559
Inscription: 20 Mar 2008, 14:50
Localisation: Aix En Provence

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar B.D.B. » 06 Fév 2014, 16:18

J'ai juste envie de dire bullshit quoi....

Le vrai problème, c'est qu'en France, la condition de l'animal n'a pas évolué, et qu'il reste relégué au statut d'"objet". Voilà où est le malaise, c'est pas une question de qui est le plus méchant en mangeant en steak une fois par semaine, ou des légumes H24, tout ça c'est des conneries, qu'est ce que ça fout sur le tapis même ? Comment on peut en venir à parler de ça, alors que c'est toujours des discussions stériles ou à sens unique qui mènent au clash ?

On l'a déjà dit sur le topic végé, si on veut foutre les pieds dans l'plat, y a pas que la viande qui faudrait arrêter, je peux très bien traiter de sadiques tout les végé qui s'enfilent un aspirine aussi, ou qui utilisent des produits estampillés bio dont leurs tests ont été effectués en Chine... ça reste du même niveau, et puis merde, tant qu'on y est, on a qu'à coller un procès aux tribus qui vivent en pleine cambrousse, parce que leurs seule pitance c'est des racines, la chasse et la pêche, à coup de lance ou de flèches, putain mais ça me rend dingue des conneries pareilles, même à moi qui suis végé quoi.

Là où le bas blesse, c'est qu'il n'y a pas de loi pour éviter des drames comme ça / punir ce genre de dégénérés, moi perso j'ai pas cliqué sur ton lien Korrigan, désolée j'peux pas, rien que d'aller à aux fêtes de la S.P.A. ça me fait chialer, alors je veux même pas savoir, j'ai juste signé la pétition avant que tu ouvres le topic.

Je trouve qu'on a sorti un fait abominable de son contexte, qu'en 2014 le statut de l'animal devrait avoir évolué depuis belles lurettes, au moins pour châtier ce genre de connards, et dissuader d'autres débiles de la même espèce, que Korrigan devrait passer moins de temps sur Fessebook, et plus sur une carte Michelin (...) et que mes dents de sagesse ont poussé par ce que je suis sage et que j'ai une grande gueule et puis c'est tout.

Bref, moi c'que j'en dis :roll:
"Normal is an illusion... What is normal for the spider... Is chaos for the fly"

~ Morticia Addams ~
Avatar de l’utilisateur
B.D.B.
Maître
 
Messages: 3493
Inscription: 07 Juin 2012, 09:59

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar Korrigan » 06 Fév 2014, 16:20

tu peux cliquer sur le lien, il n'y a rien de choquant ou d'horrible visuellement parlant, c'est juste un article qui fait une comparaison qui pour moi ne sert qu'à attiser le feu entre les végés et les non végés. Et d'accord pour la position de l'animal aux yeux de la justice française, ex :

Attaque des chats au Destop à la Pizzeria du Château à Brissac-Quince Place du Tertre, 8. Le patron de la pizzeria : Monsieur Frédéric TAILLEFERT a aspergé la gueule d'un chat de Destop après l'avoir enfermé dans une cage puis l'a laisser souffrir toute la nuit jusqu'à ce que ses employés le trouvent et appelle la police
4 Novembre 2013
Excédé par les nombreux chats qui rodaient autour de son établissement, ce restaurateur avait décidé de les piéger. Il s’était même vanté devant ses employés de les torturer.
Dans la nuit de mardi à mercredi, ces employés ont découvert un chat grièvement blessé dans une cage dans la cour du restaurant. Ils ont aussitôt prévenu la gendarmerie. Le chat a été emmené à la SPA, mais a dû être anesthésié.
Le propriétaire du restaurant a reconnu l’avoir aspergé de déboucheur pour canalisations.
étant inconnu de la justice (contrairement à farid de la morlette qui a été condamné à 1 an ferme) le restaurateur a écopé d'une peine de 4 mois avec sursis et 300 euros d'amende.

Sinon promis un jour j'arriverai à trouver l'Isère sur une carte michelin :wink:

bon de toute façon le but de ce topic n'est pas de créer un nouveau débat végés vs carnivores, y a déjà un topic pour ça :
viewtopic.php?f=6&t=2581
mais de savoir si vous êtes d'accord ou non avec la comparaison de cette article carnivore = farid de la morlette
Dernière édition par Korrigan le 06 Fév 2014, 16:36, édité 2 fois.
""D'où vient cette impression que ça cloche à ce point
A partir de cet instant
D'où vient cette impression que ça cloche à ce point
Une tempête,
Dans la lumière du matin
Je sens que
Je ne peux pas en dire plus
Comme gelé à l'intérieur
Je n'ai personne à mes côtés
Et ce n'est pas juste
Ce n'est pas juste.
"" extrait de Roads - Portishead
Avatar de l’utilisateur
Korrigan
Mage noir
 
Messages: 1846
Inscription: 28 Juil 2011, 09:21
Localisation: sur les routes de France (sinon Val d'Oise)

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar AnarkiA » 06 Fév 2014, 16:22

Il a été condamné B.D.B et bien plus que si les internautes n'avaient pas réagis, c'est déjà pas mal.
Avatar de l’utilisateur
AnarkiA
Administrateur
 
Messages: 16559
Inscription: 20 Mar 2008, 14:50
Localisation: Aix En Provence

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar B.D.B. » 06 Fév 2014, 16:28

Tu vois non je ne savais même pas, c'est déjà une bonne chose.

Justement, c'est pour ça que j'ai réagit, j'en ai marre d'entendre dire que les gens qui bouffent de la viande sont forcément des gens de son acabit...
"Normal is an illusion... What is normal for the spider... Is chaos for the fly"

~ Morticia Addams ~
Avatar de l’utilisateur
B.D.B.
Maître
 
Messages: 3493
Inscription: 07 Juin 2012, 09:59

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar Korrigan » 06 Fév 2014, 16:40

au fait, on peut plus effacer ses propres messages car j'aurai voulu l'envoyer à la suite du dernier de BDB (ce qui est pas possible en quotant) ?
""D'où vient cette impression que ça cloche à ce point
A partir de cet instant
D'où vient cette impression que ça cloche à ce point
Une tempête,
Dans la lumière du matin
Je sens que
Je ne peux pas en dire plus
Comme gelé à l'intérieur
Je n'ai personne à mes côtés
Et ce n'est pas juste
Ce n'est pas juste.
"" extrait de Roads - Portishead
Avatar de l’utilisateur
Korrigan
Mage noir
 
Messages: 1846
Inscription: 28 Juil 2011, 09:21
Localisation: sur les routes de France (sinon Val d'Oise)

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar Kyrianae » 06 Fév 2014, 18:03

Korrigan a écrit:bon de toute façon le but de ce topic n'est pas de créer un nouveau débat végés vs carnivores, y a déjà un topic pour ça : viewtopic.php?f=6&t=2581
mais de savoir si vous êtes d'accord ou non avec la comparaison de cette article carnivore = farid de la morlette


Je ne comprends même pas comment le rapprochement a pu être fait. Il faut vraiment avoir le cerveau sacrément tordu pour voir dans l'acte de farid un quelconque rapport avec les personnes consommant de la viande. Franchement, je ne vois vraiment pas ce que les habitudes alimentaires viennent faire là-dedans. Je suis une grande consommatrice de viande et ça ne m'empêche pas d'aimer les animaux.

Quant au fait qu'il faudrait que le statut de l'animal change, je suis entièrement d'accord. Un être vivant ne devrait pas être considéré comme un objet.
Une levrette sans fessée, c'est comme une raclette sans fromage
Avatar de l’utilisateur
Kyrianae
Grand sorcier
 
Messages: 1321
Inscription: 30 Oct 2012, 12:27
Localisation: Aveyron

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar Death Morpheus » 06 Fév 2014, 18:59

Kyrianae a écrit:Quant au fait qu'il faudrait que le statut de l'animal change, je suis entièrement d'accord. Un être vivant ne devrait pas être considéré comme un objet.

À ce propos précisément il y a un texte du juriste (Pr de droit privé à la faculté de Limoges, nous dit-on) Jean-Pierre Marguénaud intitulé « Dévérouiller le débat juridique » dans un super petit bouquin : Qui sont les animaux ?, dir. Jean Birnbaum, Folio, coll. Folio essais.

Sa première démarche est de rappeler que les animaux sont des biens immeubles ou plus souvent meubles et de rappeler encore ensuite que les animaux par conséquent n'étant pas des personnes, ils n'ont aucun droit, l'expression en vogue "droit des animaux" étant vide de sens. Pourtant en droit toujours, l'animal étant reconnu sensible, il est interdit de lui infliger des traitements incompatibles avec les impératifs biologiques inhérents à son espèce ainsi que des actes de cruauté (voilà pourquoi l'acte de farid était un délit et que la loi a pu faire son boulot) . L'article se peaufine ensuite vers l'idée de faire évoluer le droit. En ce sens est d'ailleurs créée une revue sur le site de l'université : http://www.unilim.fr/omij/publications- ... animalier/

L'objet de l'ouvrage est, à travers différentes disciplines (philosophie, anthropologie, droit, histoire, paléoanthropologie…) d'ausculter la perception contemporaine de l'animal.

C'était l'intervention "conseil de lecture", voilà voilà.
Avatar de l’utilisateur
Death Morpheus
Dark Posteur
 
Messages: 913
Inscription: 17 Aoû 2012, 17:51

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar Hisaka » 07 Fév 2014, 05:30

Korrigan a écrit:bien content que mon post ( ou mes posts) t'aient fait rire, non plus serieusement ton ironie je m'en tape tout comme ton analyse de ma façon de penser ou de voir les choses et si je t'ai outré ben.....tanpis.

J'ai pas dû m'exprimer comme il faut mais j'étais dans l'ironie pure et simple.
Le début de mon post je ne pensais pas un mot. :)

Pour le reste l'essentiel à été dit.
On est grosso modo d'accord pour dire qu'on aime les animaux et qu'on condamne ce type, tout en restant maîtres(ses) de nos vies, et si possible sans qu'on vienne nous comparer à ce genre d'attitude extrême.
Dernière édition par Hisaka le 15 Fév 2014, 14:22, édité 1 fois.
Image
Avatar de l’utilisateur
Hisaka
Sombre penseur
 
Messages: 172
Inscription: 14 Jan 2014, 01:46
Localisation: Rennes

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar Hans » 14 Fév 2014, 03:46

Olalah!! Il s'en est dit des choses depuis ma dernière visite. Bon bah trop long à lire... :P
Image
"Je voulais vraiment être d'une autre planète. Je parlais à mes vrais parents et à ma vraie famille dans les cieux. Je savais qu'il y avait des milliers d'autres bébés extraterrestres abandonnés sur cette terre, qu'ils étaient partout et que j'en rencontrerais certains." - (Kurt Cobain)
Avatar de l’utilisateur
Hans
Dark Posteur
 
Messages: 1149
Inscription: 20 Mar 2012, 11:57
Localisation: Antibes

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar Willow » 14 Fév 2014, 13:33

J'ai un petit peur de relancer ce débat, mais je voudrais quand même signaler que l'article en question est loin de poser une comparaison aveugle, il y a une argumentation, qu'on peut tout de même trouver mauvaise, mais néanmoins très explicite quant aux critères qui permettent à l'auteur de poser un tel titre.
Avatar de l’utilisateur
Willow
Communautaire confirmé
 
Messages: 788
Inscription: 09 Fév 2014, 20:08
Localisation: Séraphine Louis

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar Big Pumpkin » 09 Oct 2014, 12:23

Être choqué parce qu'on te compare à un monstre et supposer que vegan = extrémiste, c'est débile aussi, je trouve.
Il y a des extrémistes partout, chez les carnivores, chez les vegans.
Mais juger le mode de vie vegan est aussi injuste que de te faire comparer à l'autre meurtrier. Les vegans ne te font pas de mal que je sache ?
Que tu ais été choqué, blessé, vexé par l'article, je n'en doute point. Et tu peux ne pas être d'accord avec cette personne, ce que je conçois aisément. D'ailleurs, je ne suis pas certaine que cette personne ait choisi le meilleur moyen pour faire passer son message même si certains arguments sont là. M'enfin, bref.
Merci quand même de ne pas jeter une certaine rancœur contre tous les vegans d'une manière générale, ça serait stupide, profondément.
Avatar de l’utilisateur
Big Pumpkin
Elève
 
Messages: 45
Inscription: 08 Oct 2014, 18:40
Localisation: Oise, Picardie

Re: sommes nous tous des "farid de la morlette" ?

Messagepar PassTheKingdom » 10 Juil 2017, 01:05

Bonsoir, Bonjour à vous toutes et tous,

Je n'ai pas pu m'empêcher de réagir sur ce post. Et vous allez comprendre pourquoi.

Je n'ai strictement rien contre les végétariens ni contre les vegans qui vivent leur choix alimentaire (et vestimentaire, cosmétique, ...) comme bon leur semble, en tout cas ceux qui ne font ni racolage idéologique sur Facebook (parfois avec des montages douteux, j'y reviendrais), ni injures gratuites parce que je poste une photo de ce que j'aime bouffer au resto Chinois.

Il y a des extrémistes dans tous les domaines. Dans toutes les religions et croyances. Dans la politique aussi, et ce n'est pas l'apanage de la vieille droite qui sent le bouzin (pour avoir participé à plusieurs fêtes d'un mouvement de gauche radicale... je sais de quoi je parle). Dans toutes les cultures et milieux culturels (il commence même à y avoir des électeurs FN chez les teufeurs !), partout.

Je consomme de la viande, du poisson, des œufs, du fromage, bref, beaucoup de produits issus des animaux (à part les trucs genre les abats, les tripes, l'andouillette... et les fruits de mer). J'avoue que ça m'a choqué de voir, deux ou trois fois, de la viande de kangourou au menu de la cantine du lycée où j'ai passé mon Bac. J'ai deux paires de chaussures qui comportent du cuir (une paire de Rangers et une paire de Caterpillar), une ceinture Viking en cuir (et pas en vinyle et PVC de *** qu'on trouve chez K****), une paire de bracelets de force en cuir.

Et pourtant... Je n'aime pas la chasse, j'ai horreur de la tauromachie, je n'admets pas que les Japonais chassent la baleine ou le dauphin, ni que les Chinois vouent un culte absurde à la corne de rhinocéros...

A la maison, on a toujours eu des animaux de compagnie (on a eu un chat pendant 17 ans, chez mes parents, puis pour leur retraite, ils ont pris un chien... qui est une personne à part entière dans la famille, et traitée en tant que tel !), mon oncle et ma tante ont deux petits chiens, après avoir eu des bergers allemands pendant 3 décennies... et ils ont toujours des oiseaux (inséparables, perruches, un perroquet, ...) Nous mangeons de la viande, quoique moins qu'à une époque (surtout depuis l'affaire des lasagnes au cheval, pour mes parents). Je ne saisis pas bien la confusion de certains, entre les animaux domestiques familiers (chats, chiens, oiseaux, poissons d'aquarium, serpents, ...) et les animaux d'élevage (nés pour donner du lait, de la viande, du cuir) !

Je n'ai jamais forcé quiconque à penser comme moi (peu importe l'opinion). Je n'ai jamais forcé quiconque à adopter ma culture, ni mes croyances. Et donc, fort logiquement, je refuse totalement que quiconque m'impose son mode de vie, ses croyances, ses opinions politiques, ... Que ce soit sur Facebook ou dans la vie réelle.

Le truc, c'est que quand vous voyez dans votre timeline Facebook des montages douteux comparant les souffrances animales aux crimes contre l'Humanité, ou quand vous vous faites insulter copieusement de "connard irresponsable mangeur de cadavre", ou encore, quand vous vous faites virer d'un forum "gothique" par l'Admin elle-même (pas de nom !), au simple prétexte... que vous vous opposez au radicalisme de certains vegans, et pas en postant votre avis sur le forum en question... Non non, sur Facebook ! Eh bien, vous finissez par perdre foi en l'Humanité. Et à traiter par le dédain certaines personnes, une minorité bien évidemment non représentative de l'ensemble, qui ont adopté le véganisme non pas en tant que "mode de vie", mais pour jouer les durs (surtout sur Internet, hein...) Notamment un, que j'ai connu dans la vie réelle, qui est devenu "activiste vegan", jusqu'à insulter le Premier ministre de l'époque, nommément, sur Facebook... en rapport avec la corrida.

Il faut faire la part des choses, bien évidemment, Tous les vegans ne tiennent pas des discours radicaux comme ceux que j'ai pu lire. Seuls certains le font. Et, à mon sens, élever un bébé (un nourrisson) sans protéines animales, sans surveillance médicale, sans aucune cohérence... est un acte criminel (et ça a déjà été condamné en justice). Il y a une distinction à faire entre la majorité des vegans, qui ne sont pas véhéments envers les "carnivores", et les autres (qui nuisent à tout le mouvement, finalement).

Pour ma part, je consomme bien moins de viande (surtout viande rouge, pour éviter "la goutte") qu'à une certaine époque où, en un après-midi, je me déglinguais un saucisson au Beaufort en entier, accompagné de bière, et d'un pote 'Talleux qui faisait pareil, en plein centre ville...

Tout est une affaire de tempérance, d'auto-critique et de modération. :)
Pass The Kingdom, to find... Salvation :D
Avatar de l’utilisateur
PassTheKingdom
Apprenti romantique
 
Messages: 79
Inscription: 27 Avr 2017, 02:24
Localisation: Bro Korriganed


Retourner vers Index du forum Retourner vers L'actualité et débats


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités